Vertigo

L'émission du 28 mars 2013

Le destin de Nina Simone par Gilles Leroy

Le destin de Nina Simone ressemble à un roman: c’est ce roman que Gilles Leroy recompose, livrant avec tendresse l’histoire totalement vraie et totalement romancée d’une artiste adulée dans le monde entier – mais si seule dans la vie.

Avec cet émouvant portrait d’une femme blessée, Gilles Leroy nous offre, après "Alabama Song" (Prix Goncourt 2007) et "Zola Jackson", le 3e volet de sa trilogie américaine.

"Nina Simone, roman"

"J’étais célèbre, on me reconnaissait dans la rue, on m’offrait des concerts dans tout le pays, mes disques sortaient en Europe… Les télévisions me demandaient, les stars de cinéma aussi me réclamaient à leur table, Lauren Bacall, Frank Sinatra, la minuscule Natalie Wood… Mes amis étaient écrivains, Langston Hughes, James Baldwin, Lorraine Hansberry. Ma vie pourrait-elle jamais être plus belle? J’étais la coqueluche du moment et une petite voix en moi susurrait: Profite, Eunice, ça n’aura peut-être qu’un temps. Eunice, c’était mon vrai nom. Maintenant je l’ai oublié. Cinquante années passées dans la peau de Nina Simone m’ont fait oublier mon nom. Et c’est une drôle de chose, à la fin, que de devoir porter un nom qui n’a jamais été le sien. Pour vivre un destin qui n’était pas le sien."

Les actus culturelles du jour

Les choix de Mathieu Chevrier:

- Un docu-réalité pour Nabilla
- Une série et un livre pour Joann Sfar
- De l'argent pour une ex de Basquiat
- Une tour vagabonde pour Paris
- Un docu-réalité pour Angela Davis

Livres: Eric Fottorino, "Suite à un accident grave de voyageur" (Gallimard)

"Certains mots on la force du désespoir". Le suicide est un mot qu’on ne prononce pas, comme s’il était contagieux.

Dans ce court récit, Eric Fottorino aborde le délicat sujet de ce que l’on appelle, dans le langage ferroviaire, "l’accident de personne". Et si ce n’était pas, au contraire, l’accident de quelqu’un? Une interview réalisée par Christine Gonzalez.

Bonus web : l’entretien intégral de Christine Gonzalez avec Eric Fottorino

Logo Vertigo [RTS]

Théâtre: "Une femme à Berlin" avec Véronique Montel

Le Tastemot est un cabaret littéraire gratuit au Café-théâtre Le Bourg à Lausanne. Il propose une soirée avec deux spectacles de 45 min (un à 20h, l'autre à 21h), tous les deux mois.

Ce jeudi 28 mars 2013, le Tastemot présente "Une femme à Berlin" de Marta Hillers, l’histoire d’une jeune berlinoise qui rédige son journal, du 20 avril au 22 juin 1945. Sur scène, les comédiennes Monica Budde et Véronique Montel sont accompagnées par Stéphane Chapuis au bandonéon. Véronique Montel est au bout du fil avec Pierre Philippe Cadert.

Hamlet revisité

Que se passe-t-il lorsque Tom Stoppard, scénariste du film "Brazil" revisite la pièce la plus célèbre de son compatriote Shakespeare? Les comédiens sont tenus de jouer "Hamlet" en dogg, un charabia qui provoque bien des quiproquos. Isabelle Bonillo œuvre à la mise en scène et cette clownesque affaire qui se passe à Aigle, au Théâtre du Moulin Neuf jusqu’au 31 mars 2013.

Décryptage en dogg et en français par Thierry Sartoretti.

Eliane Ballif parle de la violence de Tamedia

Son sang n'a fait qu’un tour. La décision de Tamedia? Violente! dit-elle. La directrice du Centre romand de formation des journalistes (CRFJ) refuse d’admettre une telle brutalité.

Eliane Ballif, journaliste engagée, à quelque semaines de remettre les clés à son successeur, s’exprime sans langue de bois au micro de Thierry Fischer à propos d’une revendication de rentabilité maximum de la part du groupe zurichois.