Les invité.es: Isabelle Meyer, "Le Grand jeu du Fantôme de l'Opéra" et Dominique Ziegler, "Miss Marple à l'hôtel Bertra

L'émission du 23 décembre 2021

L'invitée: Isabelle Meyer, "Le Grand jeu du Fantôme de l'Opéra"

Isabelle Meyer, à travers le label Lady Vivaldi/Art-en-ciel, présente pour les Fêtes de Noël, "Le Grand jeu du Fantôme à lʹOpéra", dont le film est en co-réalisation avec l'Opéra de Marseille.
Jeu coopératif qui valorise le partage de connaissances et de compétences entre les joueurs.
En introduisant sur la plateforme www.ladyvivaldi.ch/jeu <https://www.google.com/url?q=http://www.ladyvivaldi.ch/jeu&sa=D&source=calendar&usd=2&usg=AOvVaw19tA_KCR_lerbpd_M_nXf_> le code dʹaccès fourni dans le mode dʹemploi, découvrez les musiques du spectacle "Un Fantôme à lʹOpéra", avec en bonus lʹaccès au film lors de sa sortie en 2022!
Isabelle Meyer est l'invitée dʹAnne-Laure Gannac.

Le terrible accord diminué de la chanson "The Phantom of the Opera"

On a souvent qualifié de plagiat le tube de la comédie musicale écrite en 1986 par Andrew Lloyd Weber (également compositeur de "Cats"). Cette chanson possède pourtant dans son refrain un accord très rare dans la pop: lʹaccord de septième diminuée. De Claude François à Georges Brassens, explications de cette harmonie pleine dʹambiguïtés et de tensions.
Une chronique de Pierre-Do Bourgknecht.

L'invité: Dominique Ziegler, "Miss Marple à l'hôtel Bertram"

"Miss Marple à lʹhôtel Bertrame" se passe en 1965, à Londres, au début de la période hippie. Dans lʹhôtel Bertrame, "passéiste, resté bloqué au siècle dernier. Pourtant, tout autour dʹelle, cʹest le chaos et le monde change." Le lieu est inspiré dʹun vrai hôtel, le Browns, à Londres. La nuit y coûte 700 francs. "Chez Agatha Christie, on nʹest jamais dans le prolétariat mais chez les classes dominantes. Elle est elle-même issue de ces classes bourgeoises aristocratiques, mais elle nous indique que derrière lʹhypocrisie des classes dominantes peut mener au crime. Les suspects sont tous dominés par lʹappât du gain."
Le BDéiste Dominique Ziegler revient pour la 2e fois avec une adaptation scénaristique en BD d'un roman.

Le terrible accord diminué de la chanson "The Phantom of the Opera"

On a souvent qualifié de plagiat le tube de la comédie musicale écrite en 1986 par Andrew Lloyd Weber (également compositeur de "Cats"). Cette chanson possède pourtant dans son refrain un accord très rare dans la pop: lʹaccord de septième diminuée. De Claude François à Georges Brassens, explications de cette harmonie pleine dʹambiguïtés et de tensions.

Une chronique de Pierre-Do Bourgknecht.