Sport-Première

L'émission du 23 novembre 2013

Windop: sortir du cercle infernal du dopage

Avec le soutien de l’Agence Mondiale Antidopage et la collaboration de l’Université de Lausanne, le psychologue du sport Mattia Piffaretti s'est lancé dans le projet Windop dont le but est de reconstruire la carrière sportive et professionnelle d’un athlète condamné.

Mattia Piffaretti est l’invité de "Sport Première", il sera accompagné par l’athlète Pascal Mancini. Le sprinter, suspendu deux ans, a décidé de se prendre en main et de tout faire pour revenir à la compétition, en s’associant à Windop.

L'objectif de Windop est de mieux comprendre les mécanismes qui mènent au dopage pour aider les sportifs condamnés à se reconstruire et à éviter la récidive.

Le volleyball dans la peau

Le monde du volleyball la connait très bien, le grand public beaucoup moins. Pourtant Doris Stierli était l’une des fondatrices du LUC (Lausanne Université Club).

115 fois internationale, elle entraîne également le VBC Cheseaux qui a accédé à la ligue nationale A. Depuis bientôt 40 ans, la salle de gymnastique est sa vie, prof de sport le jour et donnant le reste de son temps au volleyball.

Doris Stierli est toujours passionnée, mais aussi fatiguée d’avoir tant donné et de constater que le volleyball suisse, au plus haut niveau, n’a pas vraiment progressé. La faute, peut-être, à la possibilité qu’ont les clubs d’aligner autant de joueuses étrangères qu’ils le souhaitent. Les places pour les Suissesses se font rares, sauf à Cheseaux.