Prise de terre

L'émission du 14 novembre 2015

Allo la Terre !

L’actualité vue et commentée par des rédacteurs en chefs de revues environnementales en Suisse et en Europe francophone.

Cette semaine, Julien Perrot, fondateur et rédacteur en chef de la revue "La Salamandre", revient sur l’annonce faite cette semaine par l’OMM (Organisation Météorologique Mondiale) des 397,7 PPM de concentration de Co2 dans l’atmosphère officiellement atteinte en 2014. Le même jour d'ailleurs, on apprenait également que la température moyenne globale terrestre a désormais augmenté de 1 degré depuis le début de l'ère industrielle.

Voyage au Groenland 4/5

Voyage en 5 étapes dans la baie de Disko, sur la côte ouest du Groenland.
Le Groenland, situé dans l’arc arctique, où le réchauffement climatique se manifeste plus intensément encore qu’ailleurs sur la planète.

Aujourd’hui : Quel avenir pour l’ours polaire?

Si les passagers du Rembrandt Von Rijn ont pu apercevoir des baleines, des phoques, des bœufs musqués ou des lièvres polaires, aucun ours blanc n’a montré le bout de son museau.

Rien d’étonnant puisque l’animal est en effet plus fréquent à l’est et au nord de l’île.

Fréquent? Ou au contraire de plus en plus en plus rare?

Devenu malgré lui une véritable icône du combat écologique, l’ours blanc est-il vraiment menacé d’extinction par le réchauffement climatique? Alors que le Rembrandt Von Rijn fait escale à Sarqaq, au nord e la Baie de Disko, Lucile Solari a posé la question à Marie Pellé, dont nous allons faire la connaissance dans ce 4ème épisode de notre voyage au Groenland.

Marie Pellé est biologiste de formation et l’une des 5 accompagnateurs de la croisière.

En plus...



Voyage au Groenland 1/5

Voyage en 5 étapes dans la baie de Disko, sur la côte ouest du Groenland.
Le Groenland, situé dans lʹarc arctique, où le réchauffement climatique se manifeste plus intensément encore quʹailleurs sur la planète.
Aujourdʹhui Aasiaat - Illimanaq, sur la route des icebergs.
Situé à 250 km au nord du cercle arctique, le Fjord dʹIllulisat offre à la fin de lʹété au voyageur une spectacle époustouflant: des centaines dʹicebergs, de formes et de volumes divers, dérivants à la surface de la mer. Ce paysage grandiose, renouvelé chaque année grâce à lʹactivité du glacier Sermeq Kujalleq, est classé depuis 2004 au patrimoine mondial de lʹUnesco.
Au-delà du phénomène glaciologique quʹétudient dʹailleurs depuis de nombreuses années les scientifiques, le fjord dʹIllulisat est aussi devenu une attraction touristique. Car cʹest une réalité, le tourisme arctique est en pleine expansion. Beaucoup dʹopérateurs ont en effet flairé le potentiel dʹattractivité de cette région du monde auprès dʹune clientèle avide de nouveaux horizons.
A lʹimage de la "Croisière-expédition" à laquelle a pris part début septembre, Lucile Solari. A bord du Rembrandt Von Rijn, 25 passagers venus de Suisse, de France, de Belgique et même du Canada, tous prêts à débourser tout de même quelques milliers de francs pour sʹoffrir le frisson du grand nord et un petit bout du rêve arctique. Pour les accompagner, des guides éclairés. 3 scientifiques: Le glaciologue Louis Reynaud, la biologiste Marie Pellé, et le météorologue Pierre Taverniers.


Voyage au Groenland 2/5

Voyage en 5 étapes dans la baie de Disko, sur la côte ouest du Groenland.
Le Groenland, situé dans lʹarc arctique, où le réchauffement climatique se manifeste plus intensément encore quʹailleurs sur la planète.
Aujourdʹhui, Qeqertaq: Adieu à la banquise
Situé au nord de la baie de Disko, le village de Qeqertaq compte aujourdʹhui 150 habitants. Cʹest ici quʹen 1987 Pierre Taverniers, météorologue et guide de notre croisière-expédition, a vécu une année entière. Envoyé par Météo France pour effectuer une étude de la mer gelée, il y a vécu chez lʹhabitant et apprit la langue groenlandaise.
Près de 30 ans plus tard, quʹest ce qui a changé?
La banquise, répond Pierre Taverniers! "A lʹépoque, la banquise en hiver sʹétendait encore ici sur plus de 100km. Aujourdʹhui, elle a pratiquement disparu". Un recul de la mer de glace qui, nous dit Pierre Taverniers, impacte fortement la culture inuit.
Lʹautre problème environnemental auquel sont confrontés nombre de petits villages, est celui de lʹévacuation des déchets. Ici aussi, la société de consommation est entrée dans les familles. Dans ces villages enchâssés au fond des fjords, auxquels on ne peut accéder quʹen bateau (ou en avion!), rien nʹa été prévu pour évacuer les déchets. Cʹest ainsi que vieux frigos et machines à laver, pneus, batteries de voitures, postes de télévisions hors dʹusage sʹentassent sauvagement dans des décharges à ciel ouvert et à proximité immédiate des habitations. Pour Pierre Taverniers, il est temps que la communauté européenne prenne conscience du problème, et agisse en faveur dʹune solution durable.


Voyage au Groenland 3/5

Voyage en 5 étapes dans la baie de Disko, sur la côte ouest du Groenland.
Le Groenland, situé dans l’arc arctique, où le réchauffement climatique se manifeste plus intensément encore qu’ailleurs sur la planète.
Aujourd’hui Illimanaq.
Les passagers du Rembrandt Von Rijn font escale à Illimanaq. Ce petit village sur la rive Sud-est de la Baie de Disko ne compte plus aujourd’hui qu’une soixantaine d’habitants, contre plus d’une centaine, il n’y a encore qu’une dizaine d’années.
Il n’en reste pas moins très représentatif de la société et de la culture inuit aujourd’hui. Une poignée de maisons en bois colorées, adossées à la colline rocheuse qui domine la baie. Une église, une école, une superette. Pas de route, mais des sentiers pour circuler entre les maisons.
Et puis surplombant légèrement le village, un bâtiment: c’est le groupe électrogène, alimenté au fioul, qui fournit l’électricité à toute la communauté.
Quant au réseau d’eau, il est alimenté par une usine de désalinisation de l’eau mer. Un paradoxe quand on sait que le Groenland dispose avec l'inlandsis, de la plus grande réserve d’eau douce au monde. Il y a encore une dizaine d’années, les Inuits allaient d’ailleurs puiser leur eau au pied du glacier.
Si les énergies fossiles sont encore indispensables à ces petites communautés pour produire leur électricité, rien ne dit que cela ne change pas demain.
Des projets sont en cours, comme par exemple le recours à l'hydroélectricité en utilisant l’eau de fonte des glaciers. Un projet qui ne concerne pour l’instant que les villes, mais qui révèle qu’au Groenland aussi, les choses bougent.
Visite et explications avec Pierre Taverniers, météorologue et guide toursitique.

Agis pour ton futur

Créé par des élèves du gymnase du Burier, "Agis pour ton futur" est un site d’activité pédagogique consacré aux questions d’environnement.

Le 18 Novembre 2015, le Gymnase accueillera l’initiative "Youth Climate Dialogue" pour laquelle les élèves ont réalisés des vidéos sur le thème du changement climatique, en collaboration avec un Gymnase de Niamey, au Niger.

Né en 2011 dans la foulée du 10ème Parlement Européen de la Jeunesse sur l’eau,  le projet "Agis pour ton Futur" développé par des élèves du Gymnase de Burier témoigne de la volonté des jeunes de se mobiliser pour leur avenir, indissociable de l’avenir de leur environnement.

Après s’être mobilisé en 2014 pour financer un puits au Niger, c’est avec un établissement scolaire de Niamey que les élèves impliqués dans le projet "Agis pour ton futur" ont réalisé des vidéos, des entretiens et des photos sur le thème du changement climatique et dans le cadre de la COP21.(La Conférence sur le Climat de Paris)

Ce travail, encadré par 2 enseignantes en géographie, Caterina Gentizon et Sabine Stäuble, sera présenté en vidéo-conférence, simultanément en Suisse et au Niger le 18 novembre 2015.

Nuages sombres sur les Virunga

C’est le titre d’une bande Dessinée pédagogique signée Jean-Pierre Jacot aux Editions Slatkine.

Objectif: sensibiliser les jeunes congolais aux menaces qui pèsent sur le Parc National des Virunga, le plus vieux Parc Naturel d’Afrique.

Né en 1941, Jean-Pierre Jacot est un médecin psychiatre, aujourd’hui à la retraite. Après plusieurs séjour en République Démocratique du Congo et en particulier au Parc National des Virunga, il s’est mobilisé en faveur de ce parc naturel unique mais menacé par le braconnage et la guerre. Il s’engage plus largement en faveur de la préservation de l’environnement et de ses richesses naturelles en créant la fondation qui porte son nom, La Fondation Jacot.

Publiée aux éditions Slatkine, "Congo - Nuages Sombres sur les Virunga" est une bande dessinée qui s’adresse en priorité aux école du Nord Kivu dans la région des Grands lacs du Congo.