Prise de terre

L'émission du 14 décembre 2013

Rosia Montana, le réveil écologiste des Roumains

Depuis bientôt 17 ans les habitants de Rosia Montana au nord de la Roumanie se mobilisent pour empêcher le vaste projet d’exploitation d'une mine d'or à ciel ouvert.

Aujourd'hui soutenue par une mobilisation nationale et internationale, la résistance de cet irréductible village roumain incarne le réveil écologiste roumain et au-delà, le symbole de l'indignation de la société civile roumaine contre les passe-droits que la classe politique offre aux investisseurs étrangers.

Un reportage de Miruna Coca-Cozma.

L'impact du projet de Rosia Montana sur l'environnement:

A l'épicerie de Rosia Montana, tout le monde parle du projet:

L'automne roumain:

Une région comme un désert lunaire:

 

Rosia Montana représente le plus grand gisement d'or d'Europe.

La compagnie Rosia Montana Gold Corporation, un consortium qui regroupe le Canadien Gabriel Resources et l'entreprise roumaine d'Etat Minvest, espère extraire 314 tonnes d'or et 1480 tonnes d'argent. 12'000 tonnes de cyanure devraient être utilisées chaque année. Quatre montagnes risquent d’être rasées. Des centaines de familles ont déjà été déplacées pour les besoins de ce gigantesque chantier qui s’étalerait sur une durée de 16 ans. La compagnie canadienne promet de dépolluer et de reboiser les milliers d’hectares de roches stériles qu'elle laissera derrière elle.

Mais le consortium n'a pas encore obtenu les accords définitifs de démarrage du projet. Car les habitants de Rosia Montana et des associations écologistes défendent becs et ongles la qualité de leur environnement et l'intégrité de leur patrimoine culturel et archéologique.

Cette mine, ils n’en veulent pas !

Depuis que le gouvernement roumain a tenté au mois de septembre 2013 de faire passer une loi spéciale qui facilitait l’ouverture du chantier, Rosia Montana est devenue une affaire d'Etat. Selon les opposants, cette loi instaure une forme d'état d'exception afin de faciliter les expropriations dont aura besoin la compagnie minière.

Désormais, les écologistes et les habitants de la petite bourgade sont soutenus par une mobilisation nationale et internationale. Il s'agit d'un mouvement civique sans précédent pour la Roumanie depuis la chute du régime de Ceausescu en 1989. Il porte désormais le nom d'"automne roumain". Le réveil écologique s'est transformé, au fil des ans, en une véritable lutte contre la classe politique roumaine, que les opposants au projet estiment totalement corrompue.

Pour "Prise de Terre", Miruna Coca-Cozma s’est rendue à Rosia-Montana, à la rencontre des villageois en compagnie de Tudor Bradatan, membre de l’Association Alburnus Maior, de Eugen David, le président de l’Association, et de Mirel Bran, journaliste au quotidien "Le Monde".

Faites chauffer la grenouille!

Coâ de marquant, de remarquable ou d'énervant dans l'actualité de l'environnement? Adrien Zerbini passe à la casserole les faits marquants de l'actualité environnementale de la semaine.

Cette semaine, la grenouille s'intéresse à la pollution record de la région de Naples en Italie! Y'aurait-il un lien entre pollution et Camorra?

Fête du Solstice 2013

Promouvoir des projets artistiques naturalistes de qualité, c’est l’ambition de "La Fête du Solstice", une nouvelle manifestation imaginée en terre romande par l’association Clap Nature. Sa première édition se déroule ce week-end, du 14 au 15 décembre 2013, au Centre Nature de Champ-Pittet.

Rencontre avec son fondateur, le peintre et dessinateur Laurent Willenegger, ainsi qu’avec Vincent Chabloz, cinéaste animalier qui présente son dernier film "Alpes Chroniques Sauvages".