Séquence de l'émission du 25 janvier 2012
Le panga: des filets appétissants pour une méthode d’élevage qui l’est moins.
Cornerman
Fotolia [Cornerman - Fotolia]
Cornerman - Fotolia

Un poisson sous la critique

Henry Buxant se penche sur la polémique qui touche un poisson originaire du Vietnam: le pangasius.

Apprécié en Suisse, notamment en raison de son prix, le panga est pourtant sous les feux de la critique. En cause: son coût écologique et une méthode d’élevage susceptible de couper l’appétit de nombreux consommateurs.

Faut-il bannir le pangasius, aussi appelé panga, de nos assiettes? Ce poisson d'eau douce, élevé en masse au Vietnam, attire les foudres de nombreux groupes et est la cible de véritables campagnes de dénigrement sur internet.

Dans les barquettes vendues en supermarché, ainsi que sur les étals des poissonniers, le panga est tout beau, tout blanc, coupé en filet, sans arêtes et surtout très bon marché. Ces raisons expliquent l’engouement provoqué par ce poisson que les Suisses consomment en grande quantité.

Cependant, le panga parcourt 9 000 kilomètres avant de finir dans nos assiettes et son bilan écologique est lourd. Mais surtout, ses conditions d’élevage ont de quoi choquer certaines sensibilités. Utilisation d’hormones fabriquées à base d’urine de femme enceinte et d’antibiotiques, concentration très dense des élevages et alimentation à base de farine de poisson sont au nombre des critiques qui visent ce poisson asiatique.

Cependant, les contrôles réalisés sur des échantillons vendus en Suisse aboutissent à des résultats parfaitement conformes aux règlements européens. Le panga est donc jugé propre à la consommation.

Intervenants : Nathalie Rochat, porte-parole de l'Office vétérinaire fédéral, et François Chartier, responsable pêche et surpêche chez Greenpeace France.

Séquence de l'émission du 25 janvier 2012
Logo On en parle [RTS]
RTS

Encore du flou du côté des assurances

Les assurances maladie continuent de susciter vos questions. Depuis le début 2012, les hospitalisations sont financées différemment et c'est aujourd'hui encore le flou total.

Yves-Alain Cornu a mené l’enquête sur le cas d’un auditeur genevois dont le fils n’a pas pu être opéré comme prévu. Ariane Ayer, avocate spécialiste de la LAMal.
Séquence de l'émission du 25 janvier 2012
Logo On en parle [RTS]
RTS

La question du jour: vignettes périmées

Peut-on laisser des vignettes autoroutières périmées sur le pare-brise d'un véhicule?

La réponse d'Eric Grandjean, officier de communication de la police cantonale genevoise, interrogé par Germaine Müller.
Séquence de l'émission du 25 janvier 2012
Logo On en parle [RTS]
RTS

Pourquoi le piratage reste légal en Suisse?

Megaupload, l'un des sites les plus populaires au monde de téléchargement de séries et de films, a été fermé sur ordre du FBI en janvier 2012.

La Suisse reste, de son côté, un "paradis digital". On se demande pourquoi avec Yann Amedro et l’avocat Sébastien Fanti.
Séquence de l'émission du 25 janvier 2012
Logo On en parle [RTS]
RTS

Tout sur la trypophobie

Des trous dans des fleurs de lotus, des ruches d’abeilles, une feuille de papier ou celui d’un lavabo et c’est la panique!

André Beaud vous dit tout sur la trypophobie, la phobie des trous. Invité: le psychothérapeute Frédéric Saum.
Émission du 25 janvier 2012

On en parle du 25.01.2012