Séquence de l'émission du 15 août 2014
A l'instant où un client s'enregistre dans un hôtel, ses données personnelles sont saisies et retransmises systématiquement à la police cantonale. [Armin Sestic - Fotolia]
Armin Sestic - Fotolia

Un passeport qui ne tient pas ses promesses

Un de nos auditeurs a acheté pour 99.- un Good Night Pass, qui lui permet d'obtenir d'importants rabais dans une sélection d'hôtels. Problème: cette offre lui a été refusée par un hôtel qui figure pourtant sur la liste agréée de ce Passeport hôtel. Il arrive aussi parfois que les standards de la chambre ne correspondent pas à ceux vantés par le pass, une petite chambre au lieu d'une suite, par exemple.

Que faire en cas de litiges et à qui s'adresser? Valérie Muster, juriste à la Fédération romande des consommateurs, fait le point sur cette question au micro de Sophie Proust.
Séquence de l'émission du 15 août 2014
Peut-on se passer de cash dans la vie quotidienne? [Nomad_Soul - Fotolia]
Nomad_Soul - Fotolia

Ma semaine sans... argent liquide: le bilan

Xavier Bloch se lance un nouveau défi cette semaine: vivre sans argent liquide et tout payer par carte, de crédit ou de débit. Est-ce possible dans la vie de tous les jours? Il tire le bilan de cette expérience ce matin: pas de piscine, peu de sandwichs, un conflit avec La Poste et moins d'argent dépensé!

Quel montant minimum le consommateur peut-il régler avec une carte ? Les précisions de Christophe Leuenberger-Verzasconi, avocat à la Corner Banque, l’un des principaux émetteurs de carte de crédit en Suisse.
Séquence de l'émission du 15 août 2014
Plusieurs centaines de cartes de crédit d'entreprises suisses sont concernées par de piratage. [Martin Meissner - AP]
Martin Meissner - AP

Ma semaine sans... argent liquide: le bilan (suite)

Xavier Bloch a vécu une semaine sans argent liquide. Dans le futur, quels nouveaux types de cartes vont apparaître? Quelles seront leurs nouvelles fonctions? Et comment contrôler nos dépenses par cartes?

Beat Merkli, chef des ventes pour la Suisse, l'Autriche et le Luxembourg chez Six Payment Service, apporte son éclairage.
Séquence de l'émission du 15 août 2014
Enfouir son saucisson sous les braises: la tradition de la torrée est neuchâteloise. [Vidady  - Fotolia]
Vidady - Fotolia

Descente en cuisine à Neuchâtel

Chaque vendredi, "On En Parle" fait place à la tradition et vous propose une recette dans une région de Suisse avec un puriste attaché à sa terre. Défenseur d’un terroir, d’un produit, d’un savoir-faire, c’est toute une histoire qui donne envie de revenir aux sources.

Aujourd'hui, Florence Farion et le cuisinier Benjamin Luzuy rencontrent Jan Boni autour d'un feu dans la forêt. L'ingénieur forestier de la ville de Neuchâtel livre les secrets de la torrée, réalisée avec le saucisson neuchâtelois.

Saucisson neuchâtelois à la torrée

(Recette pour 4 personnes)

2 saucissons neuchâtelois IGP.

6 feuilles de chou blanchies.

2 feuilles de papier gras.

1 journal.

ficelle.
 

Préparation :

Emballer le saucisson dans deux feuilles de chou blanc, puis dans du papier boucherie (papier gras, qui ne brûle pas), en serrant bien. Puis le rouler toujours bien serré dans quelques pages de journal, et l'attacher soigneusement.

Tremper le paquet dans une bassine d’eau pour que le papier ne prenne pas feu. Pour se simplifier les choses, certains (peu courageux) préféreront emballer leur saucisson dans du papier d’aluminium. A chacun son école!

Ouvrir les braises du feu, le poser au centre et rapidement, remettre les braises sur le saucisson. Cuire pendant 40 à 50 minutes.

Sortir des braises, déballez votre cadeau….

Couper en rondelles et déguster avec les doigts, c’est bien meilleur, même si ça tache les doigts.

Servir avec des pommes de terre qu'on aura emballées dans une feuille d'aluminium et mises à cuire sous les braises 20 à 30 minutes.

Émission du 15 août 2014

On en parle du 15.08.2014