Séquence de l'émission du 14 septembre 2020
Les discours de haine se répandent de plus en plus sur internet, via les réseaux sociaux, forums ou commentaires. Plus dʹun commentaire sur 10 est à caractère haineux sur les réseaux sociaux. Face à cela, la communauté civile se mobilise en Suisse à travers le projet Stop Hate Speech, mené par Alliance F, faitière des organisations féministes suisses. Le but est de repérer les discours de haine avec lʹaide dʹun algorithme, Bot Dog, puis de contrer ces discours grâce à une communauté bénévole issue de la société civile. [Andrew_Rybalko - Despositphotos]
Andrew_Rybalko - Despositphotos

"Stop Hate Speech" veut lutter contre les commentaires à caractère haineux sur les réseaux sociaux

Les discours de haine se répandent de plus en plus sur internet, via les réseaux sociaux, forums ou commentaires. Plus dʹun commentaire sur 10 est à caractère haineux sur les réseaux sociaux. Face à cela, la communauté civile se mobilise en Suisse à travers le projet "Stop Hate Speech", mené par Alliance F, faitière des organisations féministes suisses. Le but est de repérer les discours de haine avec lʹaide dʹun algorithme, Bot Dog, puis de contrer ces discours grâce à une communauté bénévole issue de la société civile.

Par Quentin Bohlen, avec la réaction de Morgane Bonvallat, community manager de "Stop Hate Speech" Suisse romande.
Séquence de l'émission du 14 septembre 2020
Comment repérer les fausses informations? [sdecoret - Depositphotos]
sdecoret - Depositphotos

Fake news: comment repérer les fausses informations

Entre pandémie et élections américaines, les exemples de désinformation - ou de Fake News - qui circulent en grande partie sur les réseaux sociaux ne manquent pas. Et parfois ces articles visent même à escroquer, comme une fausse interview de la star suisse du tennis Roger Federer pour promouvoir des investissements en ligne. Mais comment repérer ces articles frauduleux?

Jérôme Zimmermann reçoit Nathalie Pignard-Cheynel, directrice de lʹacadémie du journalisme et des médias (AJM) et professeure en journalisme et information numérique.
Séquence de l'émission du 14 septembre 2020
Longtemps cinéaste, Fernand Melgar est aujourd’hui apiculteur. [Jean-Christophe Bott - Keystone]
Jean-Christophe Bott - Keystone

Fernand Melgar: "L'espagnol a longtemps été mon jardin secret"

Que faire de sa langue maternelle lorsquʹon sʹétablit en Suisse avec le souci de sʹintégrer? Fernand Melgar, cinéaste aujourdʹhui reconverti apiculteur, a longtemps eu un rapport contrarié à lʹespagnol, quʹil ne réservait quʹà sa famille proche.

Mais la situation a évolué depuis les années 1960, comme le souligne dans "On en parle" la logopédiste Séverine Gendre. Le bilinguisme est aujourdʹhui encouragé, témoignant dʹune évolution des connaissances scientifiques, mais aussi de changements de société. Par Mathieu Truffer.
Émission du 14 septembre 2020
Logo On en parle [RTS]
RTS

On en parle

Assurances, conso, nouvelles technologies… "On en parle" vous oriente dans tout ce qui fait votre quotidien.