Séquence de l'émission du 1 août 2014
Protection maximale à l’ombre entre 11h et 15h.  [T.Tulik  - Fotolia]
T.Tulik - Fotolia

Protection contre les coups de soleil

On pourrait être tenté, vu le peu de soleil que nous réserve cet été, de chercher des moyens d’activer le bronzage. Certains utilisent même de la graisse à traire.

Philippe Spring, dermatologue au Centre Médical d'Epalinges, présente ce produit dont raffolent les amateurs de bronzage. Par Sophie Proust.
Séquence de l'émission du 1 août 2014
Nous gaspillons beaucoup de papier, comment faire pour y remédier. [photka - Fotolia]
photka - Fotolia

Ma semaine sans... papier: le bilan

Henry Buxant a tenté de vivre une semaine sans utiliser de papier. Une denrée que l'on gaspille beaucoup.

Alors, peut-on se passer complètement de tickets de caisse, de papier hygiénique, de mouchoirs? Bilan ce matin.
Séquence de l'émission du 1 août 2014
La production de papier a un coût élevé pour l'environnement. [photo 5000]
photo 5000

Ma semaine sans... papier: bilan (suite)

En se passant de papier, on a l'impression d'agir pour l'environnement car les statistiques sont ahurissantes: 390 millions de tonnes de papier consommé chaque année. 200 kilos par habitant en Suisse, dont 20 kilos de papier hygiénique.

En tout cela représente environ 1,5 million de tonnes de papier consommé chaque année en Suisse. Dont plus de moitié, 56%, pour les papiers imprimés et les journaux et 30 % pour les papiers d'emballage. Pourtant, remplacer le papier par des supports électroniques n'est pas forcément plus écologique.

Éclairage avec Denis Bochatay, spécialiste en impact environnemental chez Quantis, une spin-off de l'EPFL.
Séquence de l'émission du 1 août 2014
La Piazza Grande de Locarno. [dariya - Fotolia]
dariya - Fotolia

Descente en cuisine à Locarno

Chaque vendredi, "On En Parle" fait place à la tradition et vous propose une recette dans une région de Suisse avec un puriste attaché à sa terre. Défenseur d’un terroir, d’un produit, d’un savoir-faire, c’est toute une histoire qui donne envie de revenir aux sources.

Aujourd'hui, Florence Farion et le cuisinier Benjamin Luzuy rencontrent Arianna Marcollo pour préparer une recette traditionnelle de Pâques, le cabri accompagné de polenta rouge cuite au feu de bois.

Le cabri polenta d'Arianna Marcollo (à la manière de sa nonna)

400g par personne de cabri coupé en morceaux

Beurre

Herbes fraîches: thym, romarin...

Sel et poivre

Polenta rouge de préférence (originaire du Tessin)

Préparation :

Bien assaisonner les morceaux de viande sur toutes les faces. Les saisir à la poêle dans de larges quantités de beurre pour donner une belle couleur dorée aux morceaux. Au bout de quelques minutes, les sortir et les installer ensuite dans un plat allant au four.

Garnissez votre plat de morceaux de beurre  et herbes fraîches pour la 2ème cuisson au four. Thermostat 180 degrés pendant environ 1h30.

Les remuer de temps en temps, les arroser avec le beurre.

Pendant que le cabri cuit, mettez en route la polenta.

Suivre les instructions pour la quantité d'eau sur le sachet (environ 3 fois le poids de la polenta). La cuire au chaudron à la cheminée ou sur le feu, elle demande de la patience.

Verser la polenta en pluie dans l’eau bouillante salée et bien remuer pour qu’il n’y ait pas de grumeaux.

Laisser cuire à feu doux pendant environ une heure et demie en prenant soin de remuer sans cesse.

On peut mettre du beurre en fin de cuisson.

Servir avec le cabri sorti du four.

Émission du 1 août 2014

On en parle du 01.08.2014