Séquence de l'émission du 30 mai 2021
Le jardin de l'école enfantine à Courfaivre. [Isabelle Gendre - RTS]
Isabelle Gendre - RTS

Reportage découverte: les jardins des 40 ans, 1 année après

Lʹannée passée, pour fête les 40 ans de notre émission, lʹéquipe des jardiniers a soutenu 7 projets dʹauditeurs. Une année après, nous retournons sur place pour voir comment ont évolué ces jardins.

A Courfaivre, le jardin de lʹécole enfantine est devenu idyllique. Merci à Véronique Crelier, ses collègues, les parents et tous les enfants de lʹécole. Sans compter les deux jardiniers de notre équipe: Gaétan Genetti et Cédric Baudin.
Séquence de l'émission du 30 mai 2021
Un monticole de roche. [Pierre Dalous - CC BY-SA 3.0 / Wikimedia Commons]
Pierre Dalous - CC BY-SA 3.0 / Wikimedia Commons

François Turrian: le monticole de Roche

Cet oiseau est véritablement un emblème de zones rocheuses très ensoleillées et très rocheuses. Cʹest un des plus beaux oiseaux de Suisse aux couleurs vives, parties inférieures orangées et parties supérieures gris-bleutées. Il est à la fois rupestre et méridional! Sa parade nuptiale le fait décoller des rochers pour redescendre de manière papillonnante en chantant.
Séquence de l'émission du 30 mai 2021
Le printemps 2021 aura gratifié la Suisse de températures particulièrement basses et de pluie. [Laurent Gillieron - Keystone]
Laurent Gillieron - Keystone

Question de développement: la météo de ce printemps

On ne peut pas dire que ce printemps ait été traditionnel: températures basses, vent presque constant, froid! Quelles conséquences aura-t-il eu sur les cultures de nos jardins?

Guillaume Gomonet fait le point.
Séquence de l'émission du 30 mai 2021
Le CPPS (Centre pédagogique prévention séisme) a mis au point un jeu de piste en Valais sur les séismes. [Christine Magro - RTS]
Christine Magro - RTS

Thierry Basset: il y a 75 ans exactement aujourdʹhui

Les glissements de terrain sont un des effets indirects des tremblements de terre. Prenons lʹexemple du séisme de janvier 1946 en Valais. La principale réplique, qui devait avoir une magnitude entre 5 et 5.5 sur lʹéchelle de Richter, a eu lieu le 30 mai 1946, le jour de lʹAscension, et a fait sʹeffondrer la montagne le Six des Eaux Froides proche de lʹactuel barrage du Tseuzier. La montagne avait déjà dû être déstabilisée par la secousse principale du 25 janvier 1946, puis par toutes les répliques qui ont suivis. Le coup de grâce a été donné par cette violente réplique du 30 mai 1946 (il y a 75 ans exactement aujourdʹhui).

Lʹéboulement a été important puisquʹil a fait tomber 6 millions de m³ de roches, quʹil a recouvert une partie de lʹalpage de Sérin et, surtout, quʹil a fait disparaître le lac de Luchet, qui sʹest fait complètement combler par dʹimmenses rochers. Promenade sédunoise le long du parcours didactique que le CPPS (Centre pédagogique prévention séisme) a mis en place dans toute la ville de Sion. Le centre pédagogique est fermé jusquʹà fin juin 2021, mais le parcours didactique est évidemment ouvert et accessible à tous.

L'intégrale de l'émission du 30 mai 2021

2:56:23