Séquence de l'émission du 26 juin 2016
Logo Monsieur Jardinier [RTS]
RTS

La chronique de Kurt Hostettmann : plantes toxiques pour les animaux, 4ème chapitre.

Kurt Hostettmann s’intéresse ce dimanche, et dans ses prochains rendez-vous, aux plantes qui peuvent intoxiquer les chiens, chats, et aussi les animaux sauvages.

Les plantes d’extérieur:

  • Le vérâtre (attention aux confusions avec la grande gentiane jaune) provoque de l'hypothermie, une salivation, des diarrhées, des vomissements et une altération du rythme cardiaque
  • Le millepertuis, lutte contre la dépression, mais cette plante contient de l'hypericine qui est photo-sensibilisante en cas d'ingestion. Les animaux au pelage clair y sont beaucoup plus sensibles !  
  • Les narcisses et les jonquilles, bien que ce ne soit plus la saison, sont d’une manière générale toxiques. Ils provoquent vomissement et nausées en cas d'ngestion.
  • Le rhododendron, comme l’azalée, est toxique en particulier pour les chèvres qui adorent en brouter. 2 feuilles de rhodo pour un petit chien provoquent déjà des symptômes (grand salivation, trouble digestifs violents, diarrhées et coliques, puis coma….. et/ou paralysie). Attention au miel de rhodo !! Dans ce miel, il y a des substances qui provoquent de l’hypotension.
Séquence de l'émission du 26 juin 2016
Pierre Mayorat, horticulteur et clown de rue. [Isabelle Gendre - RTS]
Isabelle Gendre - RTS

Reportage découverte: Pierre Mayorat, horticulteur et clown de rue

Pierre Mayorat, n’est pas seulement horticulteur, mais il est aussi clown de rue, et même "clown du monde".
Il voyage beaucoup en Asie et en Amérique du sud et a aidé des enfants orphelins dans plus de 200 pays. Il a su gagner leur confiance, malgré la difficulté, lorsque l’on est dans cette situation, de faire encore confiance à quelqu'un.

Pendant ses spectacles ces orphelins retrouvent un instant de bonheur grâce aux marionnettes et aux nombreux personnages qu'il a inventé. Il a d'ailleurs pris l’habitude de laisser les marionnettes aux enfants en souvenirs des moments heureux qu'ils viennent de vivre.

Vous pouvez le rencontrer de février à juin sur les marchés de Morges ou de Pully. Si vous voyez un homme qui chante avec un grand chapeau sur la tête c’est lui! En effet, durant ces quatre mois, Pierre Mayorat qui est aussi horticulteur, revient en Suisse cueillir ses Callas et autres fleurs coupées sur ses propres terres.

Séquence de l'émission du 26 juin 2016
Une tique. [chalabala - fotolia]
chalabala - fotolia

La chronique de François Turrian: Quiz nature

Vous n’entendrez pas toujours un chant. Parfois une simple question vous mettra sur la piste de la bonne réponse. On étend le domaine des sujets à la nature en général. Chaque semaine, trois lauréats seront tirés au sort et pourront gagner une brochure BirdLife, une entrée au centre-nature de La Sauge ou un autre prix.

Réponse du concours : la tique

Explications : 13ème chapitre de notre série consacrée aux mal-aimés.

La tique est redoutée, et est redoutable! Cette petite bête se perche au sommet des végétaux, en pleine nature, et attend patiemment qu’un animal ou un homme passe. Ses moyens de détection sont étonnants. Elle est capable, grâce à ses propriétés sensorielles très élaborées, de sentir l’approche de celui qui sera son hôte. La méthode est la même à tout moment de sa croissance: la larve choisira un rongeur de passage, la nymphe attendra les oiseaux qui marchent au sol, la tique adulte préférera un animal plus gros. L’homme peut être l’hôte de la tique, et cela peut avoir de sérieuses conséquences.
Il convient, après une promenade, de vérifier si l’une d’elle ne vous a pas choisi, et de se méfier de toute tache rouge circulaire sur la peau. La borréliose de Lyme, ou même une forme de méningite sont à craindre en cas de morsure.

Séquence de l'émission du 26 juin 2016
Un fossile vivant (feuille morte sur le point d'être calcifiée). [RTS]
RTS

La chronique de Thierry Basset: un fossile vivant le long de gorges de l'Areuse!

C’est dans le Jura que Thierry Basset vous invite à aller vous promener, plus précisément le long des gorges de l’Areuse, entre Boudry et Noiraigue. On va y découvrir tout une série de sujets géologiques.

Le long des gorges de l’Areuse, nous découvrons avec Thierry Basset un véritable fossile vivant! Grâce à un milieu saturé en calcaire qui laisse un dépôt ocre appelé tuf calcaire.   

Séquence de l'émission du 26 juin 2016
RTS

Question de développement - Maladies suite à la mauvaise météo (pdf)

Par Patrick Arnold

L'intégrale de l'émission du 26 juin 2016

2:51:41