Séquence de l'émission du 24 février 2013
RTS

Fil rouge: Le sol

Sa composition, sa formation, sa décomposition, le cycle des éléments, les mille-pattes et vers de terres, les bactéries, les champignons et protistes, le rôle du compost.

Avec Nicolas Derungs, biologiste de l’université de Neuchâtel. Il travaille également chez Biosol, un laboratoire spécialisé dans l'étude de la biologie des sols.
Séquence de l'émission du 24 février 2013
Verser le prélèvement dans le récipient. [Xavier Bloch - RTS]
Xavier Bloch - RTS

Reportage pratique: Analyse de terre des Jardins du Coeur

Jean-Pierre Masclet est au micro de Xavier Bloch.

Comment commencer?

Lire les instructions. [Xavier Bloch - RTS]Le
mode d’emploi de l’analyse de la terre de son jardin est à commander par la
poste ou à charger sur Internet. Le but de cette recherche est de  connaître la richesse du sol afin de savoir
ce qu’il y a en trop, ce qu’il y a en pas assez. La marche à suivre est très
claire et très simple.

Rassembler les outils. [Xavier Bloch - RTS]On a besoin de :   

  • D’une bêche
  • D’une pellette pour brasser
  • Un râblais
  • Un bidon pour mettre la terre dedans
  • Des sacs en plastique, de congélation par
    exemple.

Comment
repérer et préparer les endroits où l’on va creuser?

Nettoyer le terrain. [Xavier Bloch - RTS]C’est
simples: il faut choisir 12 endroits différents de son jardin et
représentatifs. Avant de prélever la terre, Il faut dégager le sol, lui enlever
les feuilles les brindilles, les engrais verts si on en a mis. On utilise le râblais
pour cela. Il ne faut pas creuser, simplement gratter la surface.

Délimiter le trou. [Xavier Bloch - RTS]On dégage
environ un mètre carré pour pouvoir un trou net et prélever l’échantillon.

Creuser le trou. [Xavier Bloch - RTS]Une
fois le terrain dégagé, on va creuser un trou de la largeur et de la
profondeur de la bâche, soit environ 20 cm de profond et 15 à 18 cm de côtés.

Comment
prélever?

Une des parois doit être droite. [Xavier Bloch - RTS]Avec la bêche, dans le trou que l’on vient de creuser, on va découper une tranche de paroi bien
verticale.

Prélever une tranche de terre. [Xavier Bloch - RTS]On prend environ deux centimètres de largeur.

Verser le prélèvement dans le récipient. [Xavier Bloch - RTS]Cette tranche de
gâteau (2 cm de largeur, 20 cm de profondeur) , on la met dans un bidon avec
toutes les autres tranches de gâteau qu’on aura récupérées.

Préparation
et envoi de l’échantillon.

Etiqueter le sachet. [Xavier Bloch - RTS]On brasse tous les échantillons récupérés. On en
a douze qui sont, chacun, représentatif d’une partie de notre jardin.

Verser dans la brouette et mélanger le tout. [Xavier Bloch - RTS]En les
mélangeant bien, on aura un seul échantillon représentatif de tout le jardin.

Remplir le sachet, maximum 1kg. [Xavier Bloch - RTS]C’est alors qu’on prend le sachet de congélation. Penser à noter sur le sachet
la provenance avant de remplir le sachet. La quantité de l’échantillon est
entre 800 grammes et 1 kilo.

Poster le paquet. [Xavier Bloch - RTS]Et il suffit de l’envoyer par la poste !

Séquence de l'émission du 24 février 2013
Le glacier du Rhône. [wyssu - Fotolia]
wyssu - Fotolia

Les cailloux avec Thierry Basset: la glace des glaciers

La glace des glaciers évolue comme une roche métamorphique. Si la glace des glaçons, par exemple, est de l'eau gelée, la glace des glaciers se forme par une accumulation de neige.

Quand la neige tombe, elle est très légère, poudreuse, avec le temps elle se tasse et si elle persiste à la belle saison, cela donne les névés. Puis les cristaux se lient entre eux, et cela donne de la glace. Ce phénomène, le fritage, se produit en quelques dizaines d'années pour la glace, alors qu'il prend quelques dizaines de milliers d'années pour les roches.
Séquence de l'émission du 24 février 2013

Les Jardins du Nant

Tout près de Collonges-Bellerive, à la frontière franco-suisse, les Jardins du Nant se réjouissent de vous retrouver ou de vous accueillir dès le 23 février 2013 et tout au long de l’année.

Vous connaissez déjà les diverses possibilités qui vous sont proposées: des cours de savoir-faire au jardin, la taille, les semis, greffes et boutures, l’apiculture avec un suivi au fil des saisons, des excursions nature organisées .

 

Séquence de l'émission du 24 février 2013

Maison de Quartier, Chailly Lausanne: café - jardin

Mardi 26 février 2013 à 20 h à la Maison de Quartier de Chailly, Vallonnette 12, 1012 Lausanne: discussion autour du thème "Pour un verger bio, beau et plein d’abricots".

Bernard Messerli, conservateur des jardins du Château de Prangins, journaliste horticole et arboriculteur fait le point avec vous sur
- les maladies des plantes fruitières
- les problèmes du bois, des feuilles, des fruits de votre verger, et leurs solutions
- analyse d'échantillons ou de photos que vous pouvez apporter.

Contact: Chailly‐côté‐jardin, I. Veillon 079 353 67 27

 

Séquence de l'émission du 24 février 2013

Portes ouvertes HEPIA, Jussy

Les 1er et 2 mars 2013 ont lieu les portes ouvertes d’HEPIA, la haute école du paysage, d’ingénierie et d’architecture de Genève.

Les professeurs et les étudiants de la filière agronomie proposent des conseils sur les pathogènes, les plantes ornementales, les arbres fruitiers le potager. Vous pouvez également faire tester votre terre.

Au programme :

Conseils sol, venez faire analyser la terre de votre jardin

Conseils pathogène, venez identifier les maladies qui hantent votre jardin

Conseils maraîchage, venez faire un programme de culture de votre potager

Conseils fruitiers, venez prendre conseil sur la taille et la vie de vos arbres fruitiers

La bonne plante au bon endroit, les vers de terre en action, la lutte biologique et les auxiliaires, les micro-organisme, les maladies des arbres.

Séquence de l'émission du 24 février 2013

Les Grangettes

Le grand nettoyage des roselières des Grangettes a lieu le samedi 2 mars 2013.

 

Séquence de l'émission du 24 février 2013

Bourse aux minéraux et fossiles

La Société vaudoise de minéralogie annonce sa 45e bourse internationale aux minéraux et aux fossiles, samedi et dimanche 2 et 3 mars 2013, à l’Aula des Cèdres, av. de Cour 33 à Lausanne: Ouverture les deux jours à 10h00 du matin

 

Séquence de l'émission du 24 février 2013

Habitat et jardin

Le salon Habitat-Jardin ouvre ses portes du 2 au 10 mars 2013 et se veut une fois de plus précurseur en matière de tendances dans les domaines de l’habitat d’aujourd’hui et de demain, des aménagements extérieurs et des jardins ainsi que des nouveautés du domaine de la construction.

Avec l’arrivée du printemps, il incombe évidemment aussi à Habitat-Jardin d’être la plateforme de rencontre de tous ceux qui s’intéressent à l’art du jardin et au jardinage.

En collaboration avec Jardin Suisse, des créations aussi
spectaculaires les unes que les autres permettemt de rêver son jardin, de
se dépayser et d’offrir des espaces uniques et éphémères.

3 points à mettre en
évidence :

Jardins du monde, d’est en ouest

Imaginé et mis en scène par Jardin Suisse, vous rêvez en en vous baladant du
jardin japonais, au jardin amérindien en passant par l’oriental, le français et
l’anglais, le vert est à l’honneur dans la halle 35.

Jardins 2037

La Fondation Hortus, en collaboration avec l’Ecole supérieure d’arts appliqués
de Vevey, a imaginé un concours pour le moins original puisqu’il s’agissait de
visionner l’évolution du vert, les aménagements extérieurs et plus précisément
les jardins dans 25 ans, soit en 2037. 64 projets ont été présentés, certains
audacieux, d’autres plus réalistes, mais dans tous les cas avec pour but de
surprendre et d’imaginer l’urbanisation du futur en incluant le végétal.

Concours des apprentis paysagistes

La sélection romande des apprentis paysagistes se déroule durant le salon,
sous les yeux des visiteurs. Il s’agit de réaliser par équipe un jardin d’une
trentaine de mètres carrés dans lesquels sont jugées les qualités techniques,
la fantaisie et la créativité des apprentis.

Émission du 24 février 2013

Le journal du dimanche du 24.02.2013