La taille consiste à corriger et à diriger la plante selon sa forme naturelle et suivant sa morphologie.  [richard villalon - Fotolia]

Les tailles d’été ou tailles en vert

Tous ce qu'il y a à connaître des tailles d’été grâce aux explications de Nicolas Faiss. La taille consiste à corriger et à diriger la plante selon sa forme naturelle et suivant sa morphologie. Dans un cas cela sera une taille de régénération ou de fin de floraison et dans d’autre une taille de correction pour avoir un développement plus harmonieux de la plante.

Objectifs d’une taille d’été

L’objectif de la taille d’été sera de préparer la plante soit à une deuxième floraison, soit de la freiner dans son développement et de la préparer pour la saison suivante. Dans bien des cas, une taille d’été facilitera la tâche pour la formation et les soins futurs de la plante.

Pratique selon les espèces végétales et résultats

Plantes herbacées

Les plantes vivaces seront taillées directement après leur floraison. On enlève les inflorescences des Iris, des rocailles, et beaucoup d’autres vivaces comme les Centranthus, les Hémérocales, les Pavots d’Orient, etc. qui elles supportent une taille sévère qui favorise une seconde floraison.

Petits fruits

Sur les fraisiers, on coupe à raz la plante toutes les feuilles. On aura alors une repousse plus généreuse et une deuxième récolte. Cela évitera ainsi les stolons ou fils qui affaiblissent les plantes. Sur les framboisiers, on coupe à raz la terre les branches en fin de fructification ce qui favorise la croissance des nouvelles pousses pour l’année suivante. Pas sur les framboisiers remontants !

Les arbres fruitiers

On peut intervenir pendant toute la période de végétation

Sur les pommiers et poiriers, on profite de faire un ébourgeonnage c'est-à-dire enlever les pousses mal placées et les plus faibles. La taille en vert permet de former l’arbre et favorise la fructification. Les pousses peuvent être cassées lorsqu’elles sont jeunes, ainsi sans l’aide d’un sécateur on fait les deux tiers du travail d’hiver en donnant de l’air et de la lumière aux fruits.

Les fruits à noyau sont encore plus sensibles à la taille en vert. Pêchers, Nectarines et abricotiers seront traités comme un pommier, mais en éclaircissant surtout les extrémités des branches ou souvent 3 à 4 pousses s’emmêlent. Ne laisser que 1 à 2, un joli prolongement et une secondaire dessous. Les cerisiers et griottiers se taillent après la récolte ce qui favorise la mise à fruit pour l’année suivante et évite la gommose (sève qui s’écoule et se solidifie)

Arbres et arbustes d’ornement

Dès que la floraison est terminée on va tailler les lilas, les forsythias et autres à floraison printanière. Sévère ou légère cela dépens du but recherché. Rajeunir ou simplement faire jaillir des nouvelles pousses florales pour la prochaine saison. Sur les petites spirées enlever les inflorescences fanées provoque une nouvelle floraison pendant la saison sans affaiblir les plantes.

Les rosiersse taillent pendant toute l’année et la taille d’été se fait après chaque floraison en raccourcissant les tiges sur la troisième feuille depuis le bas et non sous la fleur, ainsi la sève fera démarrer une nouvelle floraison plus vite et plus vigoureuse. Profiter de tailler de la même façon les pousses borgnes (qui n’on pas fleuries).

Haies de feuillus se taille aussi en été, mais pas lors de grandes chaleurs et les haies de conifères dès le mois d’août.

En conclusion

La taille d’été ou taille en vert est une opération importante pour les végétaux qui sont ainsi dopés pour une nouvelle floraison, pour la mise à fruit, pour la formation des branches, pour l’aération et la santé des arbres.

De plus, ce travail est beaucoup plus agréable pour le jardinier qui profite du soleil et du bon air sans se geler sur une échelle et ainsi raccourcit la corvée d’hiver sans s’encombrer de bois, car tous les déchets iront sur le compost sauf les branches des cerisiers !