Séquence de l'émission du 16 décembre 2018
Marie-Claude Cudry, journaliste, dans l'atelier de Marcel Dubois. [Lolita - RTS]
Lolita - RTS

Reportage pratique: 3/4, les crèches de l'arbousier

Nous découvrons l’atelier de Marcel Dubois qui confectionne des crèches provençales avec ce qu’il appelle "ses brins de nature". La garrigue de sa terre natale lui offre tous les éléments utiles à ses créations. Du bois à la pierre en passant par le thym et la bruyère.
Séquence de l'émission du 16 décembre 2018
Une sterne pierregarin. [Marilène - Fotolia]
Marilène - Fotolia

La chronique de François Turrian: le quiz nature

Vous n’entendrez pas toujours un chant. Parfois une simple question vous mettra sur la piste de la bonne réponse. On étend le domaine des sujets à la nature en général. Chaque semaine, trois lauréats seront tirés au sort et pourront gagner une brochure BirdLife, une entrée au centre-nature de La Sauge ou un autre prix.

L’ambiance sonore de ce matin nous fait découvrir la sterne pierragarin

Elle incarne la grâce, ce n’est pas une hirondelle, mais elle se rapproche des mouettes. Une majorité d’espèces de sternes vit plutôt en bord de mer. La sterne pierregarin est la seule espèce qui niche en Suisse. Elle est entièrement dépendante de l’homme. En Suisse on en recense 600 à 700 couples. Autrefois, elles nichaient sur les graviers accumulés en bordure de rivière. Aujourd’hui, on en retrouve en Suisse grâce à la création de milieu de substitution qui sont des sortes de plateformes en bordure de lac, recouvertes de graviers et généralement mises en place dans des réserves naturelles. La sterne est une migratrice qui nous revient en avril pour nicher.

Séquence de l'émission du 16 décembre 2018
Un tas de feuilles en décomposition destiné à faire du terreau. [Designer - Fotolia]
Designer - Fotolia

La question de développement: faites votre terre

Des feuilles à la terre, Cédric Baudin nous propose de découvrir le processus de décomposition des feuilles mortes. Retrouvez plus d'informations dans le PDF ci-dessous.
Séquence de l'émission du 16 décembre 2018
Une marmotte en Engadine. [Chris - Fotolia]
Chris - Fotolia

Daniel Cherix: mobile par nature

Voici un ouvrage qui nous permet de mieux connaître la petite faune sauvage qui vit parmi nous et ses besoins de déplacements en particulier. On y apprend qu’il y a 4 grands groupes de couloirs, ou trames, de déplacements: bleu pour le milieu aquatique, vert pour les milieux des plantes, noire pour les déplacements nocturnes et jaune pour les trames du milieu agricole.

"Mobile(s) par nature" ou petits et grands enjeux des infrastructures écologiques, une belle manière de découvrir la richesse de la nature près de chez nous. Edition HEPIA, Genève

Pour en savoir plus, cliquer sur le lien ci-dessous.

L'intégrale de l'émission du 16 décembre 2018

2:55:30