Séquence de l'émission du 11 avril 2021
Une fôret de bambou. [Imaginechina-Tuchong - Depositphotos]
Imaginechina-Tuchong - Depositphotos

Kurt Hostettmann: le bambou

Le terme de bambou est un nom générique. Il y a en effet 1400 espèces de bambous. Le bambou est originaire de Chine et le plus utilisé est le bambusa vulgaris. Il nʹa pas besoin de beaucoup dʹeau ni dʹengrais particulier et son système racinal très développé permet dʹéviter lʹérosion des sols.

Le bambou à un rôle à jouer dans lʹécologie car il fixe 30% de plus de gaz carbonique que la plupart des feuillus. Il est très utile pour la fabrication de constructions ou de meubles. On trouve même des vélos ou des chaussettes fabriqués à base de bambou! Sans oublier quʹil est la nourriture favorite du panda géant. En pharmacie, on trouve des gélules à base de bambou pour favoriser la fixation du calcium sur les os.
Séquence de l'émission du 11 avril 2021
La fosse de Stockhom pour les arbres de la ville de Lausanne. [Isabelle Gendre - RTS]
Isabelle Gendre - RTS

Reportage découverte: planter un arbre en ville

Dans la seconde moitié du 20ème siècle, le développement des grandes villes a conduit à une suroccupation des sous-sols: conduites de gaz, eaux, chauffages et fibres optiques. Avec le réchauffement climatique, il devient urgent de trouver des solutions pour arboriser les cités urbaines. Le but en est dʹabaisser la température du sol et de lʹair et dʹéviter les inondations lors de pluies torrentielles.

La Ville de Lausanne, adopte lʹobjectif canopée. Une stratégie dʹarborisation qui donne aux arbres lʹespace et la nourriture dont ils ont besoin. Le choix des espèces est aussi important et va se porter sur des essences qui supportent mieux la chaleur et la sécheresse: chêne pubescent, figuier, pin sylvestre. Mis à part les essences dʹarbres, des fosses de 85m3 sont creusées en Ville de Lausanne dans le but dʹarboriser toute la ville. Lʹobjectif canopée a pour but de planter 30% de plus en couverture dʹarbres dʹici 2040.

De Isabelle Gendre
Réalisation: José Moreno
Séquence de l'émission du 11 avril 2021
Comment identifier et distingue l'accenteur mouchet de la fauvette à tête noire? [TheOtherKev / Kathy Büscher - Pixabay]
TheOtherKev / Kathy Büscher - Pixabay

François Turrian: l'accenteur mouchet

Petit oiseau sombre et en apparence insignifiant, lʹaccenteur mouchet est facilement confondu avec un moineau car il en a un peu lʹapparence. On peut facilement le repérer et lʹidentifier lorsquʹil chante.

Lʹaccenteur mouchet traverse la Suisse en mars avril. Il ne faut pas confondre son chant avec celui de la fauvette à tête noire. La fauvette se distingue par ses notes flutées qui nʹexiste pas dans le chant de lʹaccenteur.
Séquence de l'émission du 11 avril 2021
Qu'est-ce que les légumes greffés? [Tallula - Depositphotos]
Tallula - Depositphotos

Question de développement: les légumes greffés

Jacques Maillard se penche sur les légumes greffés.
Séquence de l'émission du 11 avril 2021
Le Service Sismologique Suisse est chargé d'observer les séismes en Suisse. [Christian Beutler - Keystone]
Christian Beutler - Keystone

Thierry Basset: surveillance de l'activité sismique

Le Service Sismologique Suisse observe les séismes dans notre pays. Dès lʹapparition dʹune activité sismique, le réseau de ce service analyse et localise le tremblement de terre. Le site internet de ce service donne toutes les informations concernant les séismes en Suisse.

Il y a entre 1000 et 1500 séismes par année, dont 10 à 20 sont ressentis par la population. Les tremblements de terre importants se produisent tous les 10 à 15 ans. Ceux qui sont destructeurs arrivent tous les demi-siècle environs. Le Valais, les Grisons et la région de Bâle sont les régions les plus sismiques de Suisse. Les tremblements de terre constitue le risque naturel le plus important chez nous, dʹoù lʹimportance de ce réseau de surveillance.
Émission du 11 avril 2021
Logo Monsieur Jardinier [RTS]
RTS
2:56:26

Monsieur Jardinier