Séquence de l'émission du 5 mai 2019
La notonecte. [birdlife]
birdlife

François Turrian: le quiz nature

La notonecte nage sous la surface de l’eau, sur le dos, les pattes dirigées vers le ciel et respire par l’arrière de son corps qui frôle la surface. Il faut savoir que la piqûre de la notonecte est très douloureuse pour l’homme, il est donc déconseillé de tenter de l’attraper.
Pour en savoir plus, allez visiter l’exposition "ça grouille dans la mare", au centre Birdlife de La Sauge à Cudrefin.
Séquence de l'émission du 5 mai 2019
Une tique sur un brin d'herbe (image d'illustration). [Patrick Pleu - DPA/Keystone]
Patrick Pleu - DPA/Keystone

Question de développement: la tique

Comme chaque année au printemps, les tiques sont de retour dans les sous-bois ou en bordure de forêt. Elle s’accroche à la végétation basse, souvent sur les feuilles supérieures, et se hisse ainsi sur le corps d’un animal de passage ou de l’homme. Les tiques peuvent inoculer aux animaux et à l’homme de dangereuses maladies, c’est pourquoi il existe un vaccin pour se protéger.
Séquence de l'émission du 5 mai 2019
Des abeilles rentrant à la ruche. [sergey23 - Depositphotos]
sergey23 - Depositphotos

Daniel Cherix: pourquoi les abeilles ne dérapent-elles pas en vol?

Lors d’un virage il y a affrontement de deux forces, la force centrifuge et la force centripète, or en vol, les abeilles ne dérapent pas. Pour confirmer ce comportement, des chercheurs ont fermé l’entrée d’une ruche une fois que les abeilles en étaient sorties. A leur retour, les abeilles trouvant la porte fermée ralentissent et dès la fin du virage elles réaccélèrent, elles sont donc capables d’anticiper leur propre vitesse.

L'intégrale de l'émission du 5 mai 2019

2:56:26