Séquence de l'émission du 3 juin 2018
Justine Jaquemart, une vache et le chien gardien. [RTS]
RTS

Reportage découverte: Les chiens gardiens de vaches

Reportage découverte sur les chiens gardiens de Justine Jaquemart. Ils permettent aux vaches d'allaiter dans les champs avec plus de sécurité. Plus de photos dans la galerie ce-dessous.
Séquence de l'émission du 3 juin 2018
Mésange nonnette. [Steffen Hannert]
Steffen Hannert

La chronique de François Turrian: le quiz nature

Vous n’entendrez pas toujours un chant. Parfois une simple question vous mettra sur la piste de la bonne réponse. On étend le domaine des sujets à la nature en général. Chaque semaine, trois lauréats seront tirés au sort et pourront gagner une brochure BirdLife, une entrée au centre-nature de La Sauge ou un autre prix.

L’ambiance sonore de ce matin nous fait découvrir le chant de la mésange nonnette

Comment reconnaître la mésange nonnette physiquement: une calotte noire, petite nonne et un plumage brun-gris avec une petite tache noire sur le menton. Elle peut être confondue avec la mésange boréale. Au niveau de son chant, c’est un oiseau qui a de l’énergie et du caractère. Le timbre est un peu moins métallique que celui de la charbonnière. Le cri est plus facile à reconnaître que le chant. Cet oiseau aime beaucoup manger les graines de plantes sauvages, clématite, cardères etc.. Environ 50'000 couples vivent en Suisse. En ce début juin, il serait bon de rappeler ce que l’on doit faire et ne pas faire à ce moment de l’année où les oiseaux sortent du nid. Les oiseaux que l’on croit abandonnés, ne le sont pas forcément. Ne pas les prendre donc. Par contre si l’on remarque que l’oisillon est blessé ou trop exposé, chemin d’un chat ou du trafic, on le déposera dans un buisson ou sur le rebord d’une fenêtre, tout près de là où on l’a trouvé.

Séquence de l'émission du 3 juin 2018
Lundi 12 juin: un chevreuil joue à cache-cache dans la région de Reitwein, dans l'est de l'Allemagne. [Patrick Pleul/DPA - Keystone]
Patrick Pleul/DPA - Keystone

Daniel Cherix: cohabitation entre ville et chevreuils

Zones de tranquillité en montagne prévues en hiver et indiquées sur les cartes. Elles permettent à bon nombre d’oiseaux de ne pas être dérangés. Mais on ne s’est pas encore posé la question de savoir ce qui se passait sur le plateau suisse. Chez les animaux sauvages, dans nos forêts et surtout les forêts à proximité des villes, les réactions aux perturbations sont, par exemple, l’accroissement de la vigilance (animal sous stress), la modification des comportements territoriaux, etc… donc ces influences physiologiques et une sécrétion de l’hormone de stress qui peut avoir une influence sur la reproduction. Une grande étude a été menée dans la région zurichoise sur une quinzaine de chevreuils. Les résultats montrent que d’une manière générale il y a 3 zones de perturbations : faible, moyenne et grande. Les modifications du comportement sont très claires : les chevreuils déplacent leur activité en fin de journée, ils doivent augmenter leur territoire, par ex. Que peut-on faire : redéfinir des zones de tranquillité et les zones de déplacements des humains.

L'intégrale de l'émission du 3 juin 2018

2:56:15