Séquence de l'émission du 29 novembre 2020
L'échinacée a des vertus reconnues pour la santé.
jrp_studio
Depositphotos [jrp_studio - Depositphotos]
jrp_studio - Depositphotos

Kurt Hostettmann: booster son immunité

Dans ce deuxième chapitre pour booster son immunité, on va forcément parler de lʹÉchinacée, mieux connue sous le nom de rudbeckia, une plante célèbre depuis longtemps comme immunostimulant. Il nʹexiste aucune preuve actuellement qui dirait que lʹéchinacée lutte contre la COVID. Voici dʹautres plantes qui peuvent nous aider à booster notre immunité:


- Açaï: poudre extraite dʹun palmier. Elle contient beaucoup dʹantioxydant et a des effets contre les infections respiratoires.

- Aronia: cultivable chez nous. Elle était cultivée par les Indiens dʹAmérique du Nord. Cʹest la plante qui contient pratiquement le plus dʹantioxydant au monde.

- Goji: ces baies peuvent être recommandées pour la prévention des refroidissements et des grippes. Certaines études montrent que ces baies dopent un système immunitaire affaibli suite à des chimiothérapies.

- Géranium (ou pélargonium) du Cap (appelé en zoulou "umckaloabo" signifiant "toux sévère"): très bon pour soigner les bronchites aiguës, les rhumes.

- Gingembre: frais en infusion, semble prévenir certaines grippes

- Sureau: fleurs et fruits de sureau et leurs anthocyanes, flavonoïdes et polyphénols
Séquence de l'émission du 29 novembre 2020
Les platanes du Spitzplatz à Zurich qui ont 250 d’âge.  [Mary Vakaridis - RTS]
Mary Vakaridis - RTS

Reportage pratique: à Zurich, des arbres contre les îlots de chaleur

Les villes, ce sont des bâtiments emblématiques, des places historiques et un patrimoine bâti. Mais ce sont aussi des parcs, des allées ombragées et donc beaucoup dʹarbres. Ces arbres appartiennent à lʹidentité de la ville. Les différentes essences ont chacune leur silhouette et leurs particularités. Avec le réchauffement climatique, la végétation devient primordiale dans les agglomérations, car elle permet de lutter contre les îlots de chaleur.


A Zurich, on peut actuellement découvrir une exposition intitulée "Arbres dans la ville" où sont expliqués tous ces thèmes. Lʹoccasion pour Mary Vakaridis de nous emmener dans les rues zurichoises à la découverte de ses habitants végétaux, sous la pluie. Avec elle, il y a Axel Fischer, le responsable des parcs et promenades, et Martina Bosshard, la porte-parole du service.
Séquence de l'émission du 29 novembre 2020
Un chacal doré. [OndrejProsicky - Depositphotos]
OndrejProsicky - Depositphotos

François Turrian: le chacal

Cʹest un animal charognard, tout comme l'hyène, les vautours et bien dʹautres mammifères opportunistes. Il existe sept espèces différentes de chacals dans le monde en Afrique et en Asie. Celui qui nous intéresse le plus est le chacal doré quʹon trouve jusquʹen Grèce. Pourquoi cette espèce progresse-t-elle? A cause du réchauffement climatique? Prend-il la niche écologique du loup?


Le chacal a été observé en Suisse depuis 2011, dont trois dans le canton de Vaud, grâce à des pièges-photo. Le rôle écologique du chacal a un avenir dans les régions de basse altitude où le loup nʹest pas très présent. Les chacals chassent en petits groupes. Ils savent collaborer et sont très opportunistes. Lʹexpression "avoir une haleine de chacal" est probablement liée au fait que ces animaux sont des charognards.
Séquence de l'émission du 29 novembre 2020
L'équipe de Monsieur Jardinier aux "Jardins en Fête" de Coppet en mai 2017. [RTS]
RTS

Question de développement: Gaétan Genetti

Séquence de l'émission du 29 novembre 2020
Un ver luisant. [IanRedding - Depositphotos]
IanRedding - Depositphotos

Daniel Cherix: les lucioles

Les vers luisants, ou lucioles, sont des coléoptères de la famille des Lampyridae. On en connaît cinq espèces en Suisse: trois espèces de lampyres et deux espèces de lucioles. Les vers luisants ou lampyres ne sont donc pas des lucioles! La femelle ne vole pas et cʹest elle qui émet de la lumière pour attirer le mâle grâce à deux petites bandes et deux petits points au bout de lʹabdomen. La femelle ne vole pas et mange beaucoup dʹescargots. Ne se nourrissent pas pendant la vie adulte, mais se déplacent pendant les périodes dʹaccouplement pour trouver des endroits moins éclairés où leur lumière sera plus visible. Ces vers luisants se retrouvent dans toute la Suisse, sauf au-dessus de 1000 mètres.
Émission du 29 novembre 2020
L'équipe de Monsieur Jardinier aux "Jardins en Fête" de Coppet en mai 2017. [RTS]
RTS
2:56:02

Monsieur Jardinier