Séquence de l'émission du 24 mars 2019
Miel néonicotinoïdes. [Daniel Vincek - Fotolia]
Daniel Vincek - Fotolia

Kurt Hostettmann: le miel et ses vertus thérapeutiques

Riche en sucre simple donc directement assimilable, il est utile aux sportifs. Le pouvoir sucrant du miel dépend du rapport sucrose saccharose. En moyenne on peut dire qu’il est 1,3 fois supérieur à celui du saccharose. Ses vertus sont étonnantes, il renforce les défenses immunitaires, favorise le transit intestinal, est antiseptique et antibactérien. Son pH acide (3,5-4) est un milieu peu propice au développement bactérien. C’est également un bon cicatrisant que les Romains utilisaient déjà pour soigner les plaies et les brûlures. On peut également en faire un usage vétérinaire. Pour augmenter l’effet antiseptique du miel, ajouter quelques gouttes d’huile essentielle de l’arbre à thé.
Séquence de l'émission du 24 mars 2019
Exemple de semis de tomates dans une bouteille en PET. [VPales - Fotolia]
VPales - Fotolia

Reportage pratique: semis de tomates dans bouteilles PET

Monsieur Jardinier vous apprend comment transformer une bouteille en PET en y plantant des semis de tomates.

Le reportage en images grâce à la vidéo et le PDF ci-dessous.
Séquence de l'émission du 24 mars 2019
Molasse et calcaire de la façade du Palais Fédéral à Berne. [Christine Magro]
Christine Magro

Thierry Basset: les pierres du Palais Fédéral

On a déjà parlé de la molasse de la façade du Palais Fédéral. Au pied de la façade, on trouve un calcaire qui vient de Suisse Romande. Sa couleur patinée est gris foncé, à l’origine noire, c’est un calcaire de Saint-Triphon. C’est une roche dure et non gélive, car peu poreuse. Ce calcaire ne se trouve qu’au pied de la façade nord du bâtiment. Au sud, on trouve un autre calcaire, un calcaire du Jura, la pierre de Soleure. Sous nos pieds, on trouve de grandes dalles de gneiss du Tessin. En résumé, c’était d’ailleurs une volonté délibérée de l’architecte de l’époque, M. Auer, que les matériaux suisses utilisés dans ce bâtiment représentent et symbolisent la diversité et la richesse de notre pays. Mais ce n’est pas tout, le Saint-gallois Hans Wilhelm Auer a aussi réussi à symboliser, probablement sans s’en rendre compte, la structure géologique de notre pays, par la manière dont il a disposé les roches dans le Palais Fédéral. Au sol des gneiss de l’ère primaire de plus de 250 Ma, à la base des façades des calcaires de l’ère secondaire et en façade, la molasse de l’ère tertiaire. C’est exactement ce qu’on a sous nos pieds à quelques kilomètres de profondeur, ce qu’on appelle le socle, des gneiss et des granites de l’ère primaire, très vieux, au-dessus il y a des calcaires de l’ère secondaire, et encore au-dessus on a la molasse.
Émission du 24 mars 2019

Monsieur Jardinier