Médialogues du 05.04.2014

L'émission du 5 avril 2014

La chronique d’Eliane Ballif

600 mots seulement constituent 90% de ce que nous disons et écrivons dans la vie courante. Un individu moyen utilise 1'500 mots. Un bon dictionnaire en contient 75'000. Quelques chiffres pour indiquer qu’il existe aujourd’hui des logiciels qui évaluent l’indice de lisibilité d’un texte. Pour le meilleur ou pour le pire?

Explications de l’experte en journalisme Eliane Ballif.

Sur la route mortelle du Jihad

Ils ont décidé de prendre le chemin du paradis en empruntant la route de l’enfer syrien. Des centaines de jeunes européens découvrent l’Islam radical sur Internet, se convertissent et s’en vont sur les sentiers de la guerre souvent avec femme et enfants. Objectif: mourir en martyr.

David Thomson, journaliste et reporter, auteur de "Les Français jihadistes ", aux éditions Les Arènes.

"Les Français jihadistes ":

Toutes les histoires que j’ai recueillies l’ont été de la bouche des jihadistes eux-mêmes. Ils s’appellent Yassine, Alexandre, Abu Nai’ïm, Clémence, Éric, Omar, Souleymane. La plupart ont décroché avant le bac, mais tous n’étaient pas désœuvrés jusqu’à leur départ en Syrie. Beaucoup avaient même un travail et une famille aimante. Leur dénominateur commun est une intense activité sur Internet, YouTube, Facebook et les réseaux sociaux. Je me suis toujours présenté à eux en tant que journaliste, sous ma véritable identité. Pour des raisons de sécurité et pour garantir leur liberté de ton, l’identité de ces Français jihadistes a cependant été modifiée. Aller voir et rendre compte est la mission du journaliste. En juger est le privilège du lecteur. [Source: arenes.fr]

Le pouvoir nuancé des médias (1/1)

Les médias détiennent-ils vraiment un pouvoir? A une certaine époque, le discours dominant parlait même d'un 4ème pourvoir. L'avez-vous remarqué? Ce terme a quasiment disparu du langage courant pour évoquer le caractère tentaculaire du monde médiatique.

Grégory Derville, sociologue, maître de conférences en sciences politiques à l'université de Lille. Auteur de "Le pouvoir des médias", publié aux Presses universitaires de Grenoble.

La deuxième partie de ce sujet est diffusée le samedi 12 avril 2014.

"Le pouvoir des médias":

Les dernières décennies ont été marquées par la montée en puissance des médias de masse : hausse du nombre de chaînes de télévision et de la consommation des programmes, prospérité des instituts de sondage et des officines de marketing politique, développement d’Internet et des réseaux sociaux. Ces constats provoquent une profusion de réflexions inquiètes : les médias ne seraient-ils pas devenus tout-puissants? Ne rendraient-ils pas l’exercice de la démocratie impossible en y important des défauts rédhibitoires ? Ce livre met à la disposition des étudiants et du grand public un certain nombre de réponses à ces interrogations. La première partie est consacrée à un historique de la façon dont la sociologie a traité la question du pouvoir des médias.La seconde partie aborde les relations entre le pouvoir et les médias. Elle évoque notamment la manière dont les médias influencent la sélection, le discours et l’action des professionnels de la politique, mais aussi le travail militant et la mise en oeuvre de la notion de démocratie électronique. Toutes ces thématiques sont illustrées par des travaux empiriques et par de nombreux exemples issus de l’actualité politique récente. [Source: pug.fr]

En plus...

"Le pouvoir des médias" sur le site des Presses universitaires de Grenoble

"Le pouvoir des médias" sur le site des Presses universitaires de Grenoble