Audio de l'info

L'émission du 26 mai 2014

Résultat historique pour le parti nationaliste Ukip: la réaction de Nigel Farage

Ukip, le parti populiste qui milite pour la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne, est le grand gagnant des élections européennes outre-Manche, se plaçant devant les trois formations traditionnelles. Nigel Farage, le leader charismatique de Ukip, parle de résultat historique. Il a toutefois rejeté une nouvelle fois tout rapprochement avec l’autre grand gagnant de ces élections, le Front National. Son interview.

Le leader du parti Ukip Nigel Farage. [Ben Birchall - AP PA/Keystone]

La pollution électromagnétique doit être mesurée

Mesurer de manière systématique et régulière l'exposition de la population à la pollution électromagnétique, générée notamment par les lignes à haute tension ou les téléphones mobiles: c'est l'objectif de l'Office fédéral de l'environnement, comme le révèle la NZZ am Sonntag. L'interview de Christian Van Singer, conseiller national écologiste vaudois.

L'électrosmog est notamment généré par les émetteurs en tous genres. [Keystone - Fabrice Coffrini]

Triomphe du Front national: la réaction de Marine Le Pen

Le Front national décroche une première place à un scrutin national. Du jamais vu! Le parti de Marine Le Pen récolte 26% des voix et obtient entre 23 et 25 sièges. Loin derrière lui, l'UMP et ses 21%, et encore plus loin, le PS, avec 14%. La réaction de Marine Le Pen.

Marine Le Pen [Christian Hartmann - Reuters]

Peur du retour de l'ordre ancien au moment de la présidentielle égyptienne

Les bureaux de vote ouvrent ce matin en Egypte pour une élection présidentielle sur deux jours. L'issue laisse peu de doute. L'homme fort du pays Abdelfattah al-Sissi devrait accéder au pouvoir. Son unique adversaire, le candidat de la gauche nassérienne Hamdine Sabahi a déjà perdu le vote des Egyptiens de l'étranger qui ont opté à 94,5% pour le Maréchal. Rencontrée lors du dernier meeting de Sabahi, cette électrice, professeure de français, craint le retour de l'ancien ordre politique. Le reportage de l'envoyé spécial de RTSinfo au Caire, Alexandre Habay.

Abdel Fattah al-Sissi, candidat à la présidentielle en Egypte. [Kremlin Press Center-Pool / Anadolu Agency - AFP]

Jean-Claude Junker revendique la présidence de la Commission européenne

En France, le Front devient le premier parti de l'Hexagone, devant l'UMP et les socialistes, à la suite des élections européennes. Le gouvernement parle d'un séisme. C'est le cas aussi en Grande-Bretagne, où le parti Ukip devance les conservateurs et les travaillistes. Au total, les anti-européens décrochent donc 140 sièges au Parlement, une véritable percée. Mais au final, ce scrutin, c'est le centre-droit, le parti populaire européen, qui le remporte du haut de ses 212 fauteuils, devant les socialistes. De quoi permettre à sa tête de liste, le luxembourgeois Jean-Claude Junker de revendiquer la présidence de la Commission européenne. Son interview.

Jean-Claude Junker, président de l'Eurogroupe.  [Christophe Karaba - Keystone]

Le Parti socialiste refuse toujours l'argent des banques pour son financement

Le Parti socialiste ne veut toujours pas de l'argent des banques pour son financement. Son président Christian Levrat plaide même dans la presse dominicale pour que les partis bourgeois renoncent eux aussi à tout argent de Credit Suisse. Ce débat avait déjà eu lieu en 2012 au sein du PS, mais il mérite d'être à nouveau ouvert, selon son chef de groupe parlementaire, Andy Tschümperlin. Selon lui, la question se pose dès lors que la place financière est en voie d'assainissement. Un avis que ne partage pas la majorité des élus socialistes sous la coupole. Par Alexandra Lawi.

Le surveillant américain aura accès aux bureaux de Credit Suisse non seulement aux Etats-Unis, mais aussi en Suisse. Ici le siège central de la banque à Zurich. [Patrick B. Kraemer - Keystone]

La banque privée britannique Standard Chartered ferme une filiale à Genève

Encore une banque privée qui ferme ses portes: le géant bancaire britannique Standard Chartered ferme le secteur gestion de fortune de sa filiale genevoise. Selon nos informations, une quarantaine de personnes sont concernées. La fermeture de ce bureau atteste des difficultés économiques que traverse le secteur. Par Antoine Harari, avec l'interview de Jérôme Schupp, analyste à la banque Syz.

Standard Chartered avait annoncé en février dernier qu'elle voulait vendre sa filiale suisse. [AP Photo/Kin Cheung - Keystone]

Percée des anti-européens: le Parlement change de visage

La percée est historique: les partis anti-européens font un bond spectaculaire après les élections. Ils enverront au moins 130 députés à Strasbourg. Du Front National de Marine Le Pen au parti Ukip en Grande-Bretagne, ils sortent comme les grands gagnants de ces élections. Cette poussée des extrêmes change le visage du nouveau Parlement, même si la droite classique reste majoritaire. L'analyse du correspondant de RTSinfo à Bruxelles, Alain Franco.

Le Parlement européen à Strasbourg. [Martin Rütschi - Keystone]

Des élus demandent une facilitation des alertes enlèvements

Une table ronde sur l'alerte enlèvement s'est tenue dimanche à Lausanne. La discussion était organisée par la fondation Missing Children Switzerland à l'occasion de la journée mondiale des enfants disparus. La fondation, présidée par Irina Lucidi, mère des jumelles disparues dans le canton de Vaud, milite pour une amélioration du système. Deux élus fédéraux demandent également un assouplissement des critères pour lancer une alerte enlèvement. Mais le Conseil fédéral estime que ce n'est pas nécessaire. Par Chrystel Domenjoz.

Alessia et Livia avec leur père. [RTS]

Les nationalistes flamands en tête des législatives belges: fin de la Belgique actuelle?

Et en même temps que les européennees se sont tenues les élections fédérales et régionales en Belgique. Avec la victoire, en Flandre, des nationalistes flamands de la Nouvelle alliance flamande (N-VA), avec 32% des voix selon des projections. Emmenée par Bart de Wever, la N-VA souhaite la fin de la Belgique actuelle. Ce dont ne veulent pas entendre parler les partis politiques francophones. L'analyse du correspondant de RTSinfo à Bruxelles, Grégoire Lory.

Le Flamand Bart De Wever, membre de la NV-A. [Yves Logghe - AP Photo - Keystone]

Austérité: gifle à la droite au pouvoir au profit de la gauche radicale

Dans les pays qui ont connu la crise, les partisans de l'austérité ont été giflés par le verdict des urnes au terme des élections européennes de dimanche. C'est le cas au Portugal où la coalition de centre droit au pouvoir est battue par les socialistes. C'est le cas aussi en Grèce, où la droite au pouvoir est devancée par la gauche radicale. L'analyse de la correspondante de RTSinfo à Athènes, Angélique Kourounis.

Le leader de l'opposition de gauche Alexis Tsipras. [Thanassis Stavrakis - AP Photo]

Jura: des citoyens demandent un moratoire de dix ans sur la géothermie

La géothermie fait débat dans le canton du Jura. Un projet est mis en consultation dans le district de Delémont et déjà il suscite des réactions. Alors que St-Gall a abandonné il y a deux semaines son projet de centrale pour des questions de rentabilité et qu'à Genève, on apprenait vendredi que le conseiller d'Etat vert Antonio Hodgers laissait la porte ouverte à la géothermie, dans le Jura, plusieurs citoyens lancent une pétition qui sera distribuée cette semaine dans les boites aux lettres. Ils demandent un moratoire jusqu’en 2025. Par Gaël Klein.

Une centrale géothermique pourrait voir le jour en Haute Sorne à Glovelier (JU) [Gaël Klein - RTS]

Une pétition jurassienne appelle au respect des gens du voyage

Les Verts jurassiens ont déposé lundi à Delémont une pétition munie de plus de 1500 signatures. Baptisée "Canton du Jura: du respect pour les gens du voyage!", elle vise à obtenir la création d'une aire d’accueil définitive. Le parti estime que sa démarche a déjà permis de réorienter le débat auprès de la population et des autorités du canton, face au rejet d’une communauté qui n’a toujours pas de place d’accueil. Par Gaël Klein.

Les Verts jurassiens ont remis leur pétition lundi matin à la chancellerie cantonale. [Gaël Klein - RTS]