Le Journal du matin du 27.07.2015

L'émission du 27 juillet 2015

Les meilleurs moments de l'information

Au sommaire: flambée de violence entre les autorités turques et le PKK, qui est accusé par Ankara d'avoir mené une attaque mortelle contre ses soldats; il y a 15 ans, un avion Concorde s'écrasait juste après son décollage de l'aéroport parisien de Roissy, tuant 133 personnes; et aller danser le samedi soir, courber le culte du dimanche ou s'adonner à l'adultère, des "péchés" qui étaient sévèrement sanctionnés il y a quelques siècles en Suisse.

Présenté par Sandra Viscardi

Le Journal de 6h [RTS]

Portraits culturels romands 6/10: le pianiste Lucas Buclin

En plus de son répertoire classique, Lucas Buclin, pianiste vaudois, a fondé un projet autour de la science-fiction et improvise également des morceaux en public pour accompagner des films muets. Rencontre à l’issue d’une répétition.

Tiraillement autour de l’affaire Vincent Lambert

A la suite d'un accident de la route, le Français Vincent Lambert, marié et père de famille, fait l’objet de disputes médicales, juridiques et familiales quant à son maintien en vie. Alors que le médecin devait annoncer sa décision d’arrêter ou non les soins, ce dernier a choisi de saisir le procureur de la République pour lui demander une "mise sous tutelle". Et au sein de l’Eglise catholique, les divergences sont manifestes.

Ces gestes mythiques qui sont entrés dans l’histoire du sport

Le sport, c’est des efforts, mais c’est aussi des gestes techniques, qui ont tous un but d'efficacité. Et il arrive que certains de ces gestes entrent dans la postérité.

Temps forts: Theo Padnos sur son enlèvement par le Front al-Nosra (1/2)

Le journaliste américain Theo Padnos a été l'otage du Front al-Nosra, la branche syrienne d'Al-Qaïda, pendant près de deux ans. Dans ce premier volet de son témoignage, il revient sur son enlèvement.

Par Georges Pop et Patrick Chaboudez

Les références musicales du jour de Martin Engstroem

"The Six ‘Haydn’ String Quartet" (allegro ma non troppo) de Mozart, par The Salomon String Quartet
"En Valsmelodi", Nils Ferlin/ Lillebror Söderlundh
"Visa fràn Utanmyra", Jan Johansson

Présenté par Didier Duployer

Le Journal de 7h [RTS]

Homo Politicus 1/15: les pleins pouvoirs?

Homo Politicus est une série un brin décalée sur les tabous de la politique. Ce lundi: la dictature. Avec le socialiste jurassien Pierre-Alain Fridez, l’UDC tessinois Pierre Rusconi, le PDC valaisan Yannick Buttet. Et la question du jour est posée par la Vert'libérale vaudoise Isabelle Chevalley.

Regards de campagne 3: comment intéresser les jeunes?

De quelle manière les différentes formations politiques tentent-elles d'intéresser les jeunes? Le moins qu'on puisse dire, c'est qu'elles rivalisent d'originalité. Quelles sont les stratégies adoptées?

Les salaires sont-ils trop élevés pour les entreprises suisses?

Les salaires sont trop élevés dans notre pays pour permettre aux entreprises suisses de rester compétitives: c’est l’avis de Marc-André Cornu, patron romand qui a décidé de stopper ses investissements en Suisse et qui vise désormais la Roumanie. Il commercialise notamment des flûtes produites à Champagne, petit village du nord-vaudois.

Europe, pour qui sonne la reprise? L'Espagne (1/5)

En Espagne, on embauche, mais à des salaires trois fois inférieurs dans les services tels qu'Iberia, qui réengage des pilotes. Le boom des emplois est très précaire.

Patrick Artus, chef économiste à la banque Natixis

Après plusieurs années de crise économique en Europe, c’est le retour de la croissance, vigoureuse, parfois, selon les secteurs et les pays concernés. L’Espagne, par exemple, crée des emplois à tour de bras. D'autres pays se montrent très dynamiques. Peut-on se réjouir, déjà, du retour de la croissance? Ou cette reprise n'est-elle que de façade? Patrick Artus est chef économiste à la banque Natixis, à Paris.

Présenté par Yann Amedro

Le Journal de 8h [RTS]

Comment financer le développement de nos infrastructures routières?

Ce lundi matin, retour sur la délicate question du financement des infrastructures routières après les propositions récemment émises par la Commission des transports du Conseil des Etats. Les sénateurs proposent une sorte de compromis pour financer le futur Fonds pour les routes nationales et le trafic d'agglomération (FORTA). Outre la hausse de la vignette, ce scénario prévoit une hausse, mais limitée, de la surtaxe sur les carburants. Alors est-ce le bon compromis? Quelle quantité d'argent puiser, et à quel endroit, pour développer notre réseau routier?

Invités:

Patrick Eperon, secrétaire patronal au Centre patronal vaudois, chargé du dossier des transports et Anne Mahrer, conseillère nationale (Les Verts/GE), membre du comité central de l’ATE.