Audio de l'info

L'émission du 22 janvier 2015

Un suspect arrêté pour avoir proféré des menaces contre le groupe Ringier

La rédaction de Ringier à Zurich. [Gaëtan Bally - Keystone]

"Un pas important a été franchi", selon Alain Berset

A Davos, Pékin et Berne ont signé mercredi un accord bilatéral financier et sur les produits alimentaires, les médicaments et les cosmétiques. Ce document a été paraphé par le ministre de la Santé Alain Berset et son homologue chinois Zhang Yong. Après l'accord de libre-échange signé par Johann Schneider-Ammann en 2013, ce document montre que la Suisse et la Chine entretiennent d'excellentes relations. L’interview d’Alain Berset.

Alain Berset et son homologue chinois. [Jean-Christophe Bott - Keystone]

La Chine fait face à une importante vague de candidats au djihad

La Chine annonce l'arrestation de plusieurs centaines de migrants à la frontière vietnamienne. Un réseau clandestin très particulier. Selon les autorités chinoises, plusieurs d'entre eux étaient en fait des Chinois, en partance pour le djihad. Par le correspondant de RTSinfo à Shangai, Raphaël Grand.

Les policiers chinois portent des armes depuis peu pour faire face aux menaces terroristes. [Wang Bing - AFP/EyePress]

Jacques-André Maire salue le projet "Avenir du marché suisse du travail"

Faire travailler les femmes, les personnes âgées et les jeunes pour combler le manque de main d'oeuvre étrangère avec l'initiative contre l'immigration de masse. Cette proposition émane d'Economiesuisse et de l'Union patronale. Le conseiller national socialiste neuchâtelois et vice-président du syndicat Travail.Suisse Jacques-André Maire applaudit.

Jacques-André Maire. [Lukas Lehmann - Keystone]

Accorder plus facilement le passeport suisse pour la troisième génération

Le Conseil fédéral est favorable à une naturalisation facilitée pour les jeunes étrangers de troisième génération qui sont nés et qui ont grandi en Suisse. Le projet gelé en 2010 a été relancé cet automne par le Parlement. La procédure n'est pas automatique, une demande doit être déposée. Dix ans après un premier refus du peuple, cette nouvelle tentative pourrait être la bonne.

Passeport suisse, carte d'identité [© Schlierner - Fotolia]

Le gouvernement valaisan soutient le personnel de la raffinerie Tamoil

Le gouvernement valaisan emboîte le pas aux revendications du personnel de la Raffinerie Tamoil à Collombey-Muraz. Le conseil d'Etat demande la prolongation de la période de consultation du personnel et la suspension de la procédure de licenciement pour maximiser les chances de trouver un repreneur. Le tout avec la remise d'un planning détaillé de la mise aux normes et de sécurisation des installations.

Le sort de la raffinerie Tamoil à Collombey-Muraz (VS) n'est pas encore scellé. [Maxime Schmid - Keystone]

Nouvel incident diplomatique entre les gouvernements américain et israélien

Les leaders républicains ont invité Benjamin Netanyahou à s’exprimer devant le congrès américain, en février prochain. Il s'exprimera en marge d'un débat sur l'Iran. Mais l'invitation a été lancée sans consulter la Maison Blanche, qui n'a pas non plus été informée par la partie israélienne. De quoi susciter la colère de l'administration Obama.

Le premier ministre Benjamin Netanyahou. [Abir Sultan - AFP]

Journées de Soleure: "la priorité est la visibilité du cinéma suisse en Europe"

Le cinéma suisse à l'honneur dès ce jeudi soir. Les journées de Soleure célèbrent cette année leur 50e anniversaire. Plus de 180 films seront projetés. Sept sont en lice pour décrocher le Prix de Soleure doté de 60'000 francs, et dix pour le Prix du public qui se monte, lui, à 20'000 francs. Soleure est aussi un lieu de débat. Avec une priorité cette année: la visibilité du cinéma suisse en Europe. Pistes de solutions avec Seraina Rohrer, directrice des Journées de Soleure.

Seraina Rohrer, directrice des Journées de Soleure. [Gaetan Bally - Keystone]

Economiesuisse n’articule aucun objectif chiffré

Le patronat veut favoriser la réintégration des femmes pour favoriser la main d'oeuvre indigène. Le plan a été présenté mercredi à Berne par Economiesuisse et l'Union patronale pour combattre la pénurie annoncée de travailleurs qualifiés en raison notamment de l'application de l'initiative contre l'immigration de masse. L'idée est de sensibiliser les entreprises, mais la directrice d'Economiesuisse Monika Rühl se refuse à fournir des objectifs chiffrés.

Monika Rühl, directrice d'Economisuisse. [Peter Klaunzer - Keystone]

Près d’une année après le vote du 9 février, quelles filières encourager?

Après la votation du 9 février, le discours est martelé: la Suisse aura besoin de davantage de ressortissants qualifiés pour faire face à la demande du marché sans faire appel à une main d'oeuvre étrangère aussi abondante qu'auparavant. Près d'une année après, la question reste ouverte: où trouver ces employés? La formation des jeunes fait débat: quelles filières encourager pour répondre au mieux aux besoins du marché?

Les étudiants (ici devant l'Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne) ne verront pas leurs bourses harmonisées au niveau national. [Laurent Gillieron - Keystone]

Les banques hésitent à répercuter le taux négatif de la BNS sur leurs clients

Le taux négatif de 0,75 % imposé par la Banque nationale suisse entre en vigueur ce jeudi. Cette mesure s'applique désormais aux avoirs détenus par les banques auprès de la BNS. L'objectif est de réduire l'attrait du franc après l'abolition du taux plancher face à l'euro. Les banques hésitent à répercuter ces coûts sur certains de leurs clients.

Le 15 janvier dernier devant l'UBS à la Bahnofstrasse à Zurich, jour où la BNS a annoncé l'abandon du taux plancher, mais aussi l'introduction de taux négatifs pour ses clients commerciaux. [Keystone]

L’auteur présumé des menaces a été identifié et interpellé

Le siège du groupe de presse Ringier à Zurich est sous haute surveillance. L'immeuble a fait l'objet de menaces téléphoniques mercredi. L'auteur de l'appel a pu être identifié et interpellé par la police.

La newsroom de Ringier à Zurich. [Gaetan Bally - Keystone]

Tous les regards sont tournés vers la BCE ce jeudi

Mario Draghi sera certainement l’homme le plus écouté du monde jeudi après-midi. Le président de la Banque Centrale Européenne a une lourde responsabilité en misant sur un programme de rachat massif d’obligations d’Etat.

Mario Draghi a affirmé que la BCE garderait des taux à un niveau bas. [Daniel Roland - AFP]