Audio de l'info

L'émission du 11 septembre 2014

Barack Obama prêt à lancer des frappes contre les djihadistes en Syrie

A la veille du 13e anniversaire des attentats du 11-septembre, Barack Obama a promis de frapper l'Etat islamique "où qu'il soit", grâce à la puissance aérienne des Etats-Unis mais aussi en renforçant le soutien aux forces irakiennes d'une part et à l'opposition syrienne modérée d'autre part. "Notre objectif est clair: nous allons affaiblir, et finalement détruire, l'EI via une stratégie antiterroriste globale et soutenue", a déclaré le président américain. "Je n'hésiterai pas à agir contre l'EI en Syrie, comme en Irak", via une "campagne systématique de frappes aériennes, a-t-il poursuivi sans donner d'indication de calendrier. Par le correspondant de RTSinfo à Washington, Philippe Revaz.

U.S. President Barack Obama delivers a live televised address to the nation on his plans for military action against the Islamic State, from the Cross Hall of the White House in Washington September 10, 2014. REUTERS/Saul Loeb/Pool (UNITED STATES - Tags: POLITICS MILITARY CONFLICT) [Saul Loeb - Reuters]

Pas de financement supplémentaire pour le musée de Ballenberg

Le musée de Ballenberg, dans l'Oberland bernois, devra encore attendre avant de savoir s'il reçoit plus d'argent de la Confédération. Le National a en effet enterré tacitement une motion demandant un financement supplémentaire. Les parlementaires préfèrent attendre l'enveloppe qui sera débattue dans le cadre du message culture 2016-2019, actuellement en consultation. Interview de Jean-François Steiert, conseiller national socialiste fribourgeois.

Ballenberg devra patienter pour obtenir - peut-être - un financement supplémentaire. [Gaëtan Bally - Keystone]

Position des évêques, interview de Christophe Darbellay, président du PDC

Le PDC a proposé mercredi des sanctions contre les citoyens ou résidents suisses qui participent au djihad. Il veut enlever le permis de séjour, voire retirer le passeport suisse aux binationaux, qui sont allés combattre à l'étranger avec des motivations idéologiques. Le parti veut aussi durcir la peine de prison prévue par le code pénal pour ce type de délit. Mais Christophe Darbellay, président du PDC Suisse, estime toutefois que le recours aux armes pour protéger les chrétiens d'Orient, comme l'a évoqué il y a une semaine la conférence des évêques suisses, n'est pas une solution. Son interview.

Christophe Darbellay, président du PDC. [Lukas Lehmann - Keystone]

Le voyage d'une délégation bâloise à Moscou illustre les tensions avec la Russie

La position de la Suisse vis-à-vis de la Russie dans le contexte de la crise ukrainienne est un défi constant d'équilibriste. Mercredi, les journées de Bâle-ville, qui visent à promouvoir le canton en Russie, se sont ouvertes à Moscou. Mais le président du conseil d'Etat bâlois, Guy Morin, a finalement décidé de ne pas faire le déplacement. Le programme cette année sera plus sobre que les années précédentes. Par la correspondante de RTSinfo à Moscou, Isabelle Cornaz.

Le président du Conseil d'Etat de Bâle-Ville Guy Morin s'était déplacé à Moscou dans le même cadre en 2012. [basel.ch]

Témoignage sur les pratiques des multinationales minières en RDC

Cobalt, tungstène, or, argent, cuivre, tantale... Ce sont quelques exemples de métaux que l'on retrouve dans nos téléphones portables mais dont l'extraction - par exemple dans les mines de République démocratique du Congo - fait toujours débat. Invité en Suisse par les organisations "Action de Carême" et "Pain pour le prochain", Monseigneur Fridolin Ambongo, évêque de Bokungu-Ikela et président de la commission épiscopale pour les ressources naturelles en RDC, est venu pour témoigner des pratiques des multinationales dans son pays, par exemple Glencore. Son interview.

Fridolin Ambongo, évêque de Bokungu-Ikela (RDC). [cath.ch]

Sergio Marchionne prend la présidence de Ferrari, une page se tourne

C'est la fin d'un règne chez Ferrari: Luca Cordero di Montezemolo, emblématique président de la marque depuis près d'un quart de siècle et ancien protégé de la famille Agnelli, fondatrice de Fiat, s'en va. Il cède la place à un tout autre style de gestion: celui de Sergio Marchionne, un financier hors pair et l'actuel patron du groupe Fiat-Chrysler Automobiles (FCA), qui détient 90% de Ferrari. Par Katja Schaer.

Segio Marchionne (gauche) remplace Luca di Montezemolo à la tête de Ferrari. [Fabrice Coffrini - AFP]

Hockey sur glace, les zones d'attaque s'agrandissent

Le championnat suisse de hockey sur glace a débuté mercredi soir avec deux rencontres, en ligue nationale A et en ligue nationale B. Mais c'est ce week-end que la plupart des équipes entreront en jeu. Avec une grande nouveauté, qui va sauter aux yeux des connaisseurs mais un peu moins à ceux du grand public: la taille des zones de jeu va changer. Par Patrick Délétroz.

La zone d'attaque est délimitée (de chaque côté du point central) par la bande bleue. [Salvatore Di Nolfi - Keystone]

Menace de référendum, réaction de la Vaudoise Jacqueline De Quattro

Le financement de la 3e correction du Rhône, qualifié de chantier du siècle en Valais, est sur la table du Grand conseil ce jeudi. Pour réaliser des travaux urgents, le gouvernement veut puiser 60 millions dans un fonds destiné aux infrastructures. L'UDC refusera ce décret, qui devrait toutefois être adopté sans problème. Le parti a déjà annoncé un référendum. En 2012, Vaud et Valais ont validé ce projet d'aménagement en commun. La Conseillère d'Etat vaudoise en charge de l'Environnement Jacqueline De Quattro regrette donc vivement cette menace de référendum. Son interview.

Jacqueline De Quattro. [Gian Ehrenzeller - Keystone]

Nombreuses réserves sur un projet controversé

Un centre de formation continue pour les imams devrait bientôt voir le jour à Fribourg. Le Grand Conseil fribourgeois a refusé mercredi - de justesse - de faire barrage au projet de Centre islam et société (CIS). Les députés ont néanmoins émis de sérieuses réserves sur ce projet controversé au sein de la faculté de théologie de l'Université. Par Delphine Gendre.

La question de la formation des imams a donné lieu à des débats particulièrement chauds devant le parlement fribourgeois. [Keystone]

Guy Morin renonce à son voyage, réactions aux Chambres fédérales

Le voyage d’une délégation du canton de Bâle-ville qui a débuté mercredi à Moscou illustre les difficultés diplomatiques entre la Suisse et la Russie. Le président du Conseil d'Etat Guy Morin, qui devait accompagner la délégation, n’est pas venu. Il dit s’aligner ainsi sur la position du Conseil fédéral et ses sanctions envers la Russie. Une décision diversement appréciée au Parlement à Berne. Par Thibaut Schaller.

Guy Morin, président de Bâle-Ville. [Georgios Kefalas - Keystone]

Réaction de la conseillère nationale verte'libérale vaudoise Isabelle Chevalley

Le musée de Ballenberg, dans l'Oberland bernois, devra encore attendre avant de savoir s'il reçoit plus d'argent de la Confédération. Le National a en effet enterré tacitement une motion demandant un financement supplémentaire. Les députés préfèrent attendre l'enveloppe qui sera débattue dans le cadre du message culture 2016-2019, actuellement en consultation. Réaction de la conseillère nationale verte'libérale vaudoise Isabelle Chevalley.

Isabelle Chevalley. [Peter Klaunzer - Keystone]