Audio de l'info

L'émission du 12 mai 2014

L’Arménie va entrer dans l’Union douanière lancée par la Russie

L’Arménie s’apprête à entrer dans l’Union douanière lancée en 2010 par la Russie, et dont font partie le Kazakhstan et la Biélorussie. C’est en septembre dernier que, à la surprise générale, la décision a été prise par le président Sarkissian lors d’un déplacement à Moscou, sans consulter le peuple ni même son gouvernement. Et ce, alors que l’ex-république soviétique était en négociation avancée avec l’Europe pour signer un Accord d’association. C’est donc une décision politique, prise sous la pression de Moscou, qui n’a en rien tenu compte des réalités de la maigre économie arménienne. Du coup, les 3 millions d’Arméniens s’inquiètent. Par le correspondant de RTSinfo dans le Caucase, Régis Genté.

Vladimir Poutine avec le rpésident arménien Serzh Sargsyan à Erevan, 12.02.2013. [Sergey Guneev/RIA Novosti - AFP]

Caisse unique, CCS mène campagne auprès de ses assurés

Une soirée d'information pour expliquer pourquoi l'initiative pour une caisse maladie publique est néfaste, accompagnée d'un cocktail dinatoire: c'est l'invitation reçue ces jours par les assurés de l'assurance-maladie CSS, une des plus grosses caisses du pays. Or à quelques mois de la votation sur cette initiative en septembre prochain, cette opération de communication politique ne laisse pas indifférent sous la Coupole fédérale. Par Christian Favre.

L'assureur fait du lobbying politique auprès de ses assurés. [Martial Trezzini - Keystone]

La modernité naïve de l'écrivain Robert Walser exposée à Aarau

Il était écrivain mais c'est un musée d'art qui le met à l'affiche: les écrits de l'auteur biennois Robert Walser ont influencé beaucoup d'artistes, de Kafka à Thomas Mann, mais aussi des peintres et des artistes contemporains. La naïve modernité de Robert Walser n'a jamais été aussi actuelle et le Musée des Beaux-Arts suisses à Aarau met en lumière à quel point il a influencé l'oeil et les intellectuels d'aujourd'hui. Alain Croubalian

L'affiche de l'exposition à l'Aargauer Kunsthaus. [aargauerkunsthaus.ch]

Nadal remporte par forfait le tournoi de tennis de Madrid

Rafael Nadal a remporté, hier soir (dim), le Tournoi sur terre battue de Madrid... Mais il ne s'est pas rassuré: il doit sa victoire aux problèmes de dos de son adversaire en finale, Kei Nishikori. Le Japonais a abandonné dans le troisième set. Mais auparavant, il avait dominé cette finale, Georges Homsi.

Nadal remporte le tournoi, mais sans panache. [Andres Kudacki - AP/Keystone]

Le film "Welcome to New York" sur l'affaire DSK victime des pressions en France

"Welcome to New York", film inspiré de l’affaire DSK, ne sortira pas en salles en France. Le long métrage d’Abel Ferrara, avec Gérard Depardieu, ne figure pas non plus dans la sélection officielle du Festival de Cannes à trois jours de son ouverture. Le film sera en revanche disponible en France sur internet, en vidéo à la demande, dès samedi prochain. Dimanche dans Le Journal du dimanche, le coproducteur du film a dénoncé des pressions. Par le correspondant de RTSinfo à Paris, Mehmet Gultas.

Le film "Welcome to New York" ne sortira que sur internet. [Valéry Hache - AFP]

La montre connectée divise le monde industriel

Mythe ou réalité, la montre connectée fait débat. Entre la tradition que perpétue la montre mécanique et l’innovation qu’apporte aujourd’hui l’informatique, les experts ont bien du mal à s’accorder sur l’avenir d’un tel produit. La montre connectée existe déjà, mais elle aura beaucoup à faire pour séduire les utilisateurs potentiels, une très grande majorité préfère encore aujourd’hui porter une belle montre au poignet et pianoter sur son smartphone. C’est en tout cas ce qui est ressorti d’un débat organisé il y a quelques jours en marge d’une exposition industrielle dans l’Arc jurassien, véritable terroir du savoir-faire horloger. Par Gaël Klein, avec l'analyse de Fabrice Gaudiano.

Nick Hayek a présenté un exemplaire de la future Swatch connectée le 20 mars à Genève. [Martial Trezzini - Keystone]

Un Observatoire des vins suisses verra le jour l'an prochain

Un Observatoire des vins suisses verra le jour d’ici mars 2015, selon une information de la RTS. L'objectif sera de permettre à toute la filière vitivinicole suisse de connaître et anticiper les tendances du marché, d'améliorer la gestion de l'offre des vins et de mesurer l'efficacité de la promotion nationale et régionale. L'idée est de favoriser une augmentation du produit brut de la vitiviniculture suisse sur les marchés indigènes et étrangers. Par Yves Terrani.

Vin 1 [Franco Greco  - Keystone]

Les séparatistes pro-russes ont atteint leur objectif

Les séparatistes pro-russes du bassin du Donbass (est de l'Ukraine) ont revendiqué dimanche soir un "oui" massif à l'indépendance, sans attendre les résultats complets attendus lundi à cette consultation qualifiée de "farce" par Kiev et l'Occident. Au-delà des conditions particulièrement critiquables dans lesquelles s'est déroulé ce scrutin, on peut considérer que les séparatistes pro-russes ont atteint leur objectif. Par l'envoyé spécial de RTSinfo à Donetsk, Jean-Claude Galli.

Les résultats doivent être annoncés lundi à la mi-journée. [Genya Savilov - AFP]

Le service de limousines américain Uber va s'installer à Genève

Le géant américain Uber va s'installer à Genève, selon une information de la Schweiz am Sonntag. Cette société de véhicules de tourisme avec chauffeur (VTC) est déjà présente à Zurich. Elle propose un portail internet qui offre un service de limousines, et envisage aussi l'implantation en Suisse de son application UberPop. Elle permettra de réserver en ligne des parcours en voiture offerts par des particuliers, une perspective qui fâche les chauffeurs de taxi suisses, eux dont l'accès au marché est très réglementé. Pierre-Dimitri Gore-Coty est directeur d'Uber pour l'Europe du Nord et de l'Ouest. Il estime que son entreprise ne menace pas le commerce des taxis. Son interview.

La société américaine va s'implanter à Genève. [Lucy Nicholson - Reuters]

Les réseaux sociaux au cœur des élections en Inde

Les réseaux sociaux sont au coeur de tous les débats dans les élections indiennes qui se déroulent actuellement. Avec plus de 100 millions d'utilisateurs, le sous-continent est maintenant le 2e pays au monde avec le plus grand nombre de membres sur Facebook. De son côté, Twitter a vu son nombre d'utilisateurs doubler depuis janvier dernier. La campagne électorale qui a démarré le 7 avril dernier a vu la plupart des candidats jouer le jeu des médias sociaux. Certains politiciens en ont même fait leur cheval de bataille. C'est le cas de Navendra Modi, le leader du BJP, le parti conservateur hindou. Par Antoine Harari.

Narendra Modi du Bharatiya Janata Party (BJP) ou Parti du peuple indien, l'un des principaux partis politiques en Inde de tendance nationale-hindouiste, est donné favori. [Channi Anand - AP Photo - Keystone]

Des officiers affichent leur opposition au Gripen

14 officiers se sont affichés ouvertement contre l'avion de combat Gripen dimanche, prenant leurs distances avec la Société Suisse des Officiers tandis que les présidents des partis bourgeois, qui ont manifesté sur la place fédérale jeudi dernier, risquent une amende pour manifestation illégale. Le vote sur les avions de combat s'annonce très serré et les tentatives de dernière minute pour gagner des voix réservent parfois quelques surprises. Par Esther Coquoz.

Certains officiers s'affichent ouvertement contre le Gripen. [Gaëtan Bally - Keystone]

Ukraine, Didier Burkhalter reçu lundi matin à Bruxelles

Nouvelle semaine de tension autour de l’Ukraine, après les référendums sur l’indépendance à Donetsk et de Lougansk, deux régions frontalières de la Russie, contrôlées par les insurgés pro-russes. L’Occident ne reconnaît pas ses votes. L'Union européenne va donc tenter de jouer encore avec la menace des sanctions mais aussi avec la relance du dialogue. L’un des acteurs de ce processus n’est autre que Didier Burkhalter. Coiffé de sa casquette de président de l’OSCE, il est invité lundi matin à plancher devant les ministres des Affaires Etrangère de l’UE. Par le correspondant de RTSinfo à Bruxelles, Alain Franco.

Didier Burkhalter et Vladimir Poutine à la suite de leur rencontre. [Alexey Druginyn - EPA/Keystone]

Les Genevois revotent le 18 mai sur le prix des transports publics

Les Genevois revotent dimanche 18 mai sur une initiative populaire cantonale qui veut baisser les tarifs des transports publics. Le premier scrutin, l'an dernier, a été annulé par la justice en raison de vices de forme. Lors de la première votation, le "oui" l'avait emporté à la surprise générale. Mais cette fois, le camp du "non" s'est un peu plus mobilisé - notamment les associations de jeunesse, inquiètes des conséquences de l'initiative pour les 19-25 ans. Par Mathieu Cupelin.

Les utilisateurs des TPG devront encore utiliser les automates durant quelques semaines. [Martial Trezzini - Keystone]