Le Journal du matin du 16.01.2014

L'émission du 16 janvier 2014

Les meilleurs moments de l'information

Tous les matins, "C'est pas trop tôt" revient sur les temps forts de l'actualité. Au sommaire ce jeudi: une gay pride qui pourrait avoir lieu l'an prochain en Valais, 14 ans après celle de Sion, qui avait soulevé une vague de protestation au sein de l'Eglise et d'une partie de la population, Burgos, petite localité espagnole de la région de la Castille-et-León, qui est le théâtre de violents affrontements entre la population et les forces de l'ordre depuis la fin de la semaine dernière et les conseillers fédéraux qui mouillent leur chemise en vue des votations du 9 février prochain. Par David Racana.

Un fait divers crée des tensions diplomatiques entre New Delhi et Washington

En Inde, l'histoire d'une domestique exploitée par une diplomate en poste au consulat de New York fait la Une de la presse locale depuis plus d'un mois. La domestique reproche à sa patronne de ne pas la payer correctement et de la faire travailler sept jours sur sept sans lui donner de vacances. Tout se complique quand elle porte plainte: le procureur de New York se saisit du dossier et s'aperçoit que la diplomate a menti en remplissant le formulaire de visa de sa domestique. Par le correspondant de RTSinfo à New Delhi, Emmanuel Derville.

Présenté par Valérie Droux

Le Journal de 6h [RTS]

Tourisme rural et nouveaux médias électroniques

Les nouveaux médias électroniques offrent en théorie l'opportunité d'étendre la visibilité et la promotion des activités commerciales. Mais la réalité est plus compliquée. Ce n'est pas toujours facile de s'y retrouver dans la jungle des offres. Pour avoir une vue d'ensemble des nouvelles tendances du marketing digital, l'Institut agricole de l'Etat de Fribourg (IAG) à Grangeneuve propose aux personnes actives dans l'agrotourisme une vue d'ensemble des différents outils. Le reportage de Maurice Doucas.

Invitée: Valérie Demont, formatrice en réseaux sociaux.

C’est l’argent qui fait le saint

Combien d’argent faut-il pour faire un saint? C’est la question que l'on peut se poser ce jeudi matin, au croisement de deux actualités. L’une religieuse: c’est l’annonce de la baisse du "prix des canonisations" au Vatican. L’autre profane: c’est un sondage récent qui révèle la personne la plus admirée dans le monde aujourd’hui, le milliardaire Bill Gates. Par Fabien Hünenberger.

L'airbag fait son apparition dans le ski professionnel

Les spécialistes de descente porteront prochainement sur le circuit de la Coupe du monde une nouvelle protection: un airbag. Par Stéphane Trisconi.

Café: pourquoi on aime le boire et en parler?

Rares sont les personnes insensibles aux effets du café, que ce soit au niveau physiologique ou au niveau social. La boisson la plus bue dans le monde fait l’objet de nombreuses études scientifiques dont les conclusions sont très souvent relayées dans les médias. Mais pourquoi aime-t-on autant en parler?

Invités: Pascal Gache, médecin spécialiste en alcoologie à Genève, et Jean-Michel Lecerf, médecin chef du Service de Nutrition à l’Institut Pasteur de Lille.

Par Georges Pop et Patrick Chaboudez

Boris Vejdovsky, les références musicales du jour

"Good Golly Miss Molly", Little Richard
"Johnny B. Goode", Chuck Berry
"Mistral Gagnant", Renaud

Pietro Bugnon: rendez vos jetons!

Plusieurs enquêtes médiatiques l'ont montré: il est extrêmement difficile de savoir quels honoraires reçoit un conseiller d'Etat. La transparence n'est de loin pas de mise. Même les chancelleries sont empruntées. Il arrive qu'elles ne possèdent pas de liste des mandats de leurs ministres. A Genève et en Valais, impossible même pour l'administration de fournir le détail des montants versés aux ministres dans les conseils d'administrations ou autres conférences intercantonales.

Le citoyen doit pouvoir avoir accès facilement à ces informations. Alors oui, vous me direz qu'elles sont publiques. Mais pour les obtenir, il faut faire une demande auprès de la Chancellerie. A l'heure du tout internet, il serait logique que ces registres soient accessibles de tous, en tout temps, et facilement. L'intérêt public est clairement prépondérant.

Dans cette affaire, ce qui étonne davantage, c'est la diversité des pratiques. Chaque canton agit dans son coin. Alors, imaginez les jalousies. Dans les conférences intercantonales, il y a des ministres qui reversent tout à leur canton, et d'autres, assis à la même table, qui empochent tout.

Mais plus qu'une question de règlements, c'est bien la morale de nos élus qui dérange. Une question d'éthique et d'honnêteté envers la population. Car ces mandats dans des conseils d'administration font partie intégrante de leur fonction. Fonction pour laquelle les conseillers d'Etat sont déjà bien payés avec des salaires à six chiffres. Alors faut-il encore leur donner de l'argent de poche comme récompense? Non!

Non, Mesdames et Messieurs les conseillers d'Etat, de grâce, rendez ces jetons de présence à l'Etat. On est d'accord, pour vous ces sommes sont peut-être symboliques. Mais, s'il vous plait, faites ce geste, vis-à-vis de vos électeurs.

Pietro Bugnon

Présenté par Didier Duployer

Le Journal de 7h [RTS]

Les Hallyday, Instagram et le forfait fiscal

Johnny et Laeticia Hallyday sont accros aux réseaux sociaux. Depuis environ deux ans, ils y partagent très régulièrement leurs photos privées: des clichés de concerts, de familles, de vacances qui sont toutes géolocalisées et datées. Si le forfait fiscal bernois dont bénéficie le célèbre couple était basé sur ce qu'il publie sur Instagram ou Twitter, il lui serait compliqué de continuer à y prétendre. Par Magali Philip.

Nicolas Forissier revient sur l'affaire Raoul Weil et UBS

Accusé d'avoir aidé des milliers d'Américains à frauder le fisc, Raoul Weil, ex numéro trois d'UBS aurait également participé à la stratégie de démarchage des clients français. C'est Nicolas Forissier, ancien auditeur interne d'UBS France, qui le dit. Il l'a croisé à de nombreuses reprises entre 2002 et 2005, quand Raoul Weil était en charge de la gestion de fortune de la grande banque suisse pour l'Europe de l'Ouest. Pour avoir lancé l'alerte sur les pratiques d'UBS France, Nicolas Forissier a été licencié par la banque en 2009, il a gagné aux prud'hommes, mais le jugement en appel doit tomber en juin. Son interview.

La Confédération va acquérir un système israélien pour ses écoutes

Selon une information révélée par Le Temps mercredi, la Confédération a signé un accord avec la société israélienne Verint Systems en décembre dernier. Elle fournira aux polices et justices cantonales et fédérales un nouveau système d'écoutes dès 2015. Mais cette société collabore avec l'Agence de sécurité américaine (NSA), épinglée par Edward Snowden. Le Département de justice et police assure qu'il n'y a pas à s'en inquiéter.

L'interview de Solange Ghernaouti Hélie, professeur à HEC Lausanne et experte en cybersécurité.

Effets de la libre circulation: le Conseil fédéral était-il très loin du compte?

Ce jeudi matin, "Factuel" s'intéresse à une déclaration de Luzi Stamm, vice-président de l'UDC et conseiller national argovien. Sur La Première, le vice-président de l'UDC défendait le principe de l'initiative de son parti "Contre l'immigration de masse".

"Le Conseil fédéral a largement sous-estimé l'immigration lors de la négociation des bilatérales avec l'UE."

Vrai ou faux?

Fabrice Balanche, géographe, spécialiste de la Syrie

Toute la diplomatie mondiale va se réunir à Montreux la semaine prochaine au chevet de la Syrie pour la conférence dite Genève 2. La question de la représentation du gouvernement syrien n'a toujours pas été résolue, la présence de l'Iran ou de celle de l'opposition syrienne non plus. Mercredi au Koweït, la communauté internationale s'est engagée à verser à l'ONU plus de 2 milliards de francs de financement supplémentaire pour les opérations humanitaires en Syrie, alors que 6 milliards de francs qui seraient nécessaires pour 2014. Ce chiffre traduit en quelque sorte l'impuissance de la communauté internationale. Peut-elle réellement venir en aide à la Syrie?

Niveaux record des places financières

Mercredi, les principales places financières européennes ont à nouveau tutoyé des niveaux record.

Invité: Jean-Frédéric Nussbaumer, responsable du trading actions à HSBC Private Bank à Genève.

Présenté par Coralie Claude

Le Journal de 8h [RTS]

Et si les prisonniers payaient leur séjour en prison?

Les Pays-Bas veulent faire payer leurs prisonniers 16 euros par nuit. La mesure rapporterait 80 millions de francs par an à l'État. Une idée à creuser en Suisse?

<b>Invités:</b>

Rebecca Ruiz, députée au Grand Conseil vaudois, présidente du Parti socialiste lausannois et criminologue; Roger Golay, conseiller national MCG, ancien policier et membre du Conseil de fondation de la Fédération suisse des fonctionnaires de police; et Pierre Bayenet, avocat, membre de l'Observatoire des pratiques policières à Genève et candidat au mandat de procureur général genevois en avril prochain.