Le Journal du matin du 18.12.2013

L'émission du 18 décembre 2013

Les meilleurs moments de l'information

Tous les matins, "C'est pas trop tôt" revient sur les temps forts de l'actualité. Au sommaire, ce mercredi: la conférence ministérielle sur la Syrie qui se tiendra le 22 janvier prochain à Montreux car Genève n'a plus de place à cause du Salon international de la haute horlogerie; l'émission, diffusée lundi soir sur France 2 qui dépeint une Suisse idyllique avec son plein emploi, sa démocratie directe et sa mentalité travailleuse; et le coût d'un éventuel déménagement de la RTS à Lausanne, qui pourrait quitter la Maison de la radio pour s'installer sur le campus de l'EPFL à l'horizon 2019. Par David Racana.

Projet kenyan pour les victimes des violences post-électorales de 2007/2008

Au Kenya, les victimes de violences post-électorales des années 2007/2008 ont trouvé un moyen de faire entendre leur voix. Ces affrontements avaient fait un millier de morts et un demi-million de déplacés. Le projet s'appelle ICC witness project. Sur un site internet, un ensemble de poèmes est mis en ligne, et ces poèmes sont ensuite joués au théâtre. Par la correspondante de RTSinfo à Nairobi, Stéphanie Braquehais.

Présenté par Pierre-Etienne Joye

Le Journal de 6h [RTS]

Les enfants francophones de Nidau (BE) scolarisés en allemand

On a beaucoup parlé de la petite commune bernoise de Nidau, voisine de Bienne, après que ses autorités ont décidé de scolariser les élèves francophones en allemand. Depuis plus de 30 ans, les enfants romands de Nidau pouvaient aller dans des classes en français à Bienne. Mais la commune a décidé de renoncer à cette convention pour faire des économies. Une décision qui a mobilisé la minorité francophone. Et bien au-delà de Nidau d'ailleurs, puisqu'on touche à la question, sensible en Suisse, de la territorialité des langues. Le reportage d'Alexandra Richard.

Un panel de citoyens français en faveur d'euthanasies exceptionnelles

L’euthanasie doit être autorisée en France dans des cas exceptionnels: c’est un panel de 18 citoyens français qui l’estime dans un rapport présenté lundi. Leur avis a été sollicité par le gouvernement, qui entend modifier l’an prochain la législation sur la fin de vie. Mais qui pose du coup de nombreuses questions éthiques. Par Fabien Hünenberger.

La gestion d'un arrêt net en sport

Comment un sportif d'élite gère-t-il un arrêt net, une blessure ou une maladie, à quelques semaines voire à quelques jours d'un grand rendez-vous sportif comme des Jeux Olympiques ou des championnats du monde, pour lesquels il s'est préparé pendant des heures et des heures? Par Sandra Zimmerli.

La "Gastrotweet"

L'autorité de sécurité alimentaire britannique suit de près la gastroentérite sur Twitter. Le réseau social serait particulièrement efficace pour prédire l'émergence d'une épidémie de norovorirus.

Invités: Didier Pittet, infectiologue aux HUG et Christian Lovis, chef de service à la division des Sciences de l’information médicale des HUG.

Par Patrick Chaboudez et Georges Pop

Alain Franco: le jeu risqué de l’UE en Ukraine

Le refus du président ukrainien Viktor Ianoukovitch de se rapprocher de l’Union Européenne (UE) n’a pas été une surprise pour tout le monde. A Vilnius, un conseiller du gouvernement lituanien nous le confiait: "En cas d’échec, on soutiendra l’opposition."

Et c’est bien ce que font les Européens. Plusieurs ministres des Affaires Etrangères, dont le Suédois, l’Allemand, et même Catherine Ashton, sont allés à Kiev appuyer les manifestants de la place Maidan.

Le bras de fer entre la Russie et l’Europe pour attirer l’Ukraine dans sa sphère d’influence se poursuit donc. Poutine prend fait et cause pour le président élu et sa nomenklatura, enrichis grâce à la corruption, tandis que les Européens s’appuient sur la rue, et sur une opposition un peu nébuleuse.

Mais c’est un jeu dangereux. D’une part parce que cette opposition regroupe sans doute des vrais démocrates, mais aussi un parti -Svoboda- ultra-nationaliste, voire carrément néo-nazi. Attention à bien choisir ses partenaires!

D’autre part, parce que les Européens sont divisés sur la force de leur engagement. En gros,  les Etats Baltes et les pays de l’Est veulent offrir une perspective d’adhésion à l’Ukraine, ce que rejette avec force d’autres pays, la France en tête. Mais sur la place Maidan, les manifestants qui scandent "Europe" et "Ashton" dans un même souffle, ne sont pas au fait de ces subtilités. Attention donc aux promesses intenables!

Enfin, même si l’Ukraine n’est pas un pays aussi fragile que l’ex-Yougoslavie, elle n’en est pas moins partagée entre pro-russes et pro-européens. Et Moscou fera tout pour empêcher l’Ukraine de lui échapper. Un conseiller de Poutine l’affirme d’ailleurs: Nous prêterons main forte à une minorité russophone qui voudrait faire sécession en cas d’option européenne.

En Ukraine, les écueils sont nombreux, et les risques d’erreurs lourds de conséquences.

Alain Franco

Michel Juvet, les références musicales du jour

"Jezebel", Sade
"Love is the drug", Roxy Music

Présenté par Valérie Droux

Le Journal de 7h [RTS]

Michel Foucher (3/5): les nouvelles méta-frontières

Le "Journal du matin" propose durant toute la semaine, du 16 au 20 décembre 2013, une opération spéciale de fin d’année consacrée au thème du retour des frontières. La mondialisation est souvent perçue comme un phénomène qui efface les frontières étatiques. Pourtant, même en Europe, les frontières n’ont jamais disparu. En revanche, il existe des méta-frontières qui sont sources de tension et de discrimination, estime le géographe français Michel Foucher, ancien diplomate, consultant auprès de la Compagnie européenne d’intelligence stratégique. Son interview.

La "révolte des fourches" en Italie

En Italie, ce mercredi, c'est le jour des "Forconi" c'est-à-dire des "fourches", du nom de ce mouvement hétéroclite de mécontents qui rassemble toute sorte de victimes de la crise économique. Les Forconi se réunissent ce mercredi après-midi au cœur de Rome après avoir depuis plusieurs jours partiellement paralysé les villes de la péninsule. Ces artisans, commerçants, agriculteurs munis de fourches ou chômeurs en colère demandent le départ du gouvernement Letta et de toute la classe politique. D'importantes forces de l'ordre ont été mobilisées dans la crainte de débordements violents. Par le correspondant de RTSinfo à Rome, Eric Jozsef.

Pour qui, pour quoi donner votre vie aujourd'hui?

La RTS et une série d'autres radios publiques en Europe et dans le monde participe à une enquête en marge de la commémoration de la Première guerre mondiale. Le but est de questionner les auditeurs sur le sens qu'ils donnent à l'engagement et tenter de comprendre les causes qui les pousseraient à se battre, avec cette question un brin dérangeante, mais qui veut justement provoquer la réflexion: pour qui, pour quoi risquer sa vie aujourd'hui? Par Pierre-Han Choffat, avec l'interview de Manon Schick, directrice générale de la section suisse d'Amnesty International.

Plus ou moins de travailleurs étrangers dans la construction?

Ce mercredi matin, "Factuel" s'intéresse à une déclaration d'Adrian Amstutz, conseiller national (UDC/BE). Il s'exprimait dans le cadre du débat sur l'initiative UDC "contre l’immigration de masse".

"Les travailleurs étrangers dans la construction sont toujours plus nombreux en Suisse".

Vrai ou faux?

Jean-Marc Manach, journaliste

Le "Journal du matin" propose durant toute la semaine, du 16 au 20 décembre 2013, une opération spéciale de fin d’année consacrée au thème du retour des frontières. Y a-t-il encore une frontière aujourd’hui entre vie privée et vie publique? Si le retour des frontières semble net pour certains observateurs dans le secteur économique, politique ou migratoire, les frontières entre sphère privée et sphère publique tendent aussi à disparaitre. A l’heure où les jeunes générations n’ont aucun complexe à tout exposer sur le net et les réseaux sociaux, à l’heure où nos sociétés développent une surveillance à outrance, via écoutes et caméras dans la rue, peut-on encore prétendre à une vie privée protégée? Le journaliste d'investigation français Jean-Marc Manach, spécialiste de l’internet, des questions de surveillance et de l’impact des nouvelles technologies sur nos vies privées, est cofondateur des Big Brother Awards. Il a publié "La vie privée, un problème de vieux cons?" chez FYP éditions en 2010.

Les places financières terminent dans le rouge

Les principales places financières européennes ont terminé mardi dans le rouge. Faut-il y voir un véritable retournement de tendance?

Invité: Stefano Spurio, responsable du conseil aux investissements à la banque Julius Baer.

Présenté par Yann Amedro

Le Journal de 8h [RTS]

Le pape François est-il trop à gauche?

En condamnant le libéralisme sauvage, le pape s'est attiré les foudres des milieux ultraconservateurs qui lui reprochent d'être marxiste. L'économie, l'opium du pape?

<b>Invités:</b>

Ada Marra, conseillère nationale socialiste; Julien Gunzinger, auteur du blog catholique eschaton.ch, fidèle de la Fraternité sacerdotale St-Pie-X; Fabien Hünenberger, journaliste à RTS Religions; Christian Terras, rédacteur en chef de la revue catholique "Golias".