Le Journal du matin du 20.11.2013

L'émission du 20 novembre 2013

Les meilleurs moments de l'information

Tous les matins, "C'est pas trop tôt" revient sur les temps forts de l'actualité. Au sommaire ce mercredi: le blues de ces vieux paysans suisses, qui peinent à joindre les deux bouts une fois arrivés à la retraite et qui doivent continuer à travailler dans leur exploitation, les attentats suicides perpétrés mardi contre l'ambassade d'Iran à Beyrouth revendiqués par un groupe lié à al-Qaïda et le coût annuel de la violence conjugale en Suisse qui se monte à 164 millions de francs. Par David Racana.

Des femmes à la tête de la Norvège

La Norvège a changé de gouvernement le mois dernier, avec l'arrivée de la conservatrice Erna Solbergà la place du travailliste Jens Stoltenberg. L’une des conséquences de ce changement, c’est que les postes les plus importants du pays sont aujourd’hui occupés par des femmes. Ont-elles pris le pouvoir en Norvège? Par le correspondant de RTSinfo à Oslo, Grégory Tervel.

Journal de 06h00

Présenté par Valérie Droux.

Le Journal de 6h [RTS]

La calvaire des apprentis francophones à Bienne

Bienne, ville bilingue, est avant tout germanophone, même si près de la moitié de ses écoliers sont scolarisés en français. Pourtant, seul un quart des places d'apprentissage disponibles à Bienne reviennent à des francophones, et cette tendance est à la dégradation. Les Jurassiens bernois, qui sont naturellement tournés vers la ville de Bienne, subissent aussi les conséquences de ces difficultés faites aux Romands sur le marché du travail. Par Alain Arnaud.

Des chefs traditionnels camerounais négocient la libération du Père Vandenbeusch

Un canal de négociation a été ouvert ce week-end suite à l'enlèvement du prêtre français Georges Vandenbeusch au Cameroun. Trois chefs traditionnels camerounais se sont rendus au Nigeria pour demander l’assistance des autorités musulmanes. Par Fabien Hünenberger.

Sportifs dopés abandonnés à leur sort?

Un sportif pincé pour dopage sera suspendu pour quatre ans au lieu de deux dès le mois de janvier 2015. L'Agence mondiale antidopage a décidé la semaine dernière à Johannesburg de durcir les sanctions. Sanctionner un sportif qui a triché est une bonne chose, à condition de ne pas l'abandonner à son sort. Par Stéphane Trisconi.

Courir blessé en toute légèreté

Même blessés, les sportifs doivent continuer d’entraîner leurs muscles. Une machine, initialement développée pour l’entrainement des astronautes, leur permet de marcher et courir en réduisant le poids du corps sur les membres inférieurs.

Invité: Boris Gojanovic, médecin chef du Swiss olympic medical center à Macolin.

La presse

Par Ariane Hasler et Sandra Zimmerli.

Les chaînes d'information en continu sont critiquées dans l'affaire du forcené de Paris. [Fred Dufour - AFP]

Les hygiénistes contre les vapoteurs

Le principe de précaution est un excellent principe. A condition toutefois de s'en servir avec précaution. L'invoquer aujourd'hui pour lancer l'hallali contre la cigarette électronique est outrancier. Bien sûr l'innocuité de ce produit de substitution n'est pas encore démontrée pour le vapoteur, surtout s'il adopte un liquide à base de nicotine. Mais c'est son choix, sa liberté. En revanche, s'époumoner contre la vapeur qui s'en échappe sous prétexte qu'elle pourrait nuire à ses voisins relève d'une mauvaise foi certaine.

Une fois décidée, l'interdiction de fumer dans les lieux publics a pu s'imposer facilement. Si facilement qu'on en a presque oublié le dur combat qu'il a fallu mener pour l'obtenir. Un combat légitime celui-là. Car la dangerosité de la fumée passive était scientifiquement prouvée. Dans des lieux ouverts à tous, le fumeur mettait donc en danger la santé de ceux qui y travaillaient. Et puis, il entravait sans équivoque la liberté du non-fumeur qui voulait préserver ses poumons.

Rien de tel avec la cigarette électronique. Il n'y a donc pas de raison valable de l'interdire. En ce sens, la décision en solitaire de l'Union des transports publics est inquiétante. Elle est liberticide et inutilement vexatoire pour tous ces fumeurs qui réduisent drastiquement leur consommation grâce à ce petit engin.

Eviter qu'un contrôleur se méprenne entre une vraie clope et une e-cigarette, voilà une justification bien peu convaincante pour un interdit qui a plutôt valeur de signal. Celui d'une moralisation accrue de la société sur fond d'hygiénisme. Gageons que ce premier règlement n'est que le prélude à un bannissement généralisé du vapotage dans les lieux publics.

Pierre-Han Choffat

Alexandre Jardin, les références musicales du jour

"Le Jardin extraordinaire", Charles Trenet
"Donnez-lui la passion", Linda Lemay

Journal de 07h

Présenté par Didier Duployer.

Le Journal de 7h [RTS]

JFK est sur Twitter!

Depuis un peu plus d'un an, un compte Twitter baptisé @jfk_1963 nous fait vivre, revivre pour certains, au quotidien et à la première personne du singulier les moments clefs de la présidence Kennedy, dont le fameux " Ich bin ein Berliner". C'est une initiative originale et percutante de la bibliothèque et du Musée JFK à Boston.

La traque du tireur français se poursuit

La traque se poursuit en France, pour retrouver le tireur qui a blessé grièvement lundi un photographe au journal "Libération". Une nouvelle photo du suspect a été diffusée mardi, mais les forces de l'ordre n'ont toujours pas identifié cet individu, malgré les témoignages de centaines de personnes. Interview d'Yves Bonnet, ancien patron de la Direction de la surveillance du territoire français (DST).

Les Croates peu intéressés par les questions de libre circulation avec la Suisse

La Croatie est entrée dans l'Union européenne le 1er juillet dernier. Aujourd’hui, il est question que les Suisses votent sur la libre circulation des travailleurs croates. Ce thème fait-il débat en Croatie? Par le correspondant de RTSinfo à Zagreb, Laurent Rouy.

Les très hauts salaires, un phénomène récent?

Ce mercredi matin, "Factuel" s’intéresse à une déclaration de Christian Levrat, conseiller aux Etats et président du Parti socialiste Suisse.
Le débat portait sur l'initiative 1:12, et Christian Levrat évoquait l'évolution du nombre de très hauts salaires dans les grandes entreprises.


"C'est un phénomène neuf l'explosion des salaires: ça fait une dizaine-quinzaine d'année qu'on se retrouve confronté à une évolution comme ça, en 84 on avait un rapport de 1 à 6, en 1998 on avait encore un rapport de 1 à 13, et ce n'est que très récemment que dans certaines grandes entreprises on se retrouve avec un rapport de 1 à 43."

Vrai ou faux?

Etienne Piguet, vice-président de la commission fédérale pour les questions de migration

Ce sera LE thème politique de l'an prochain en Suisse: l'immigration. Faut-il la freiner ou la développer? "C'est le vote de tous les dangers". Parole du président du PDC Christophe Darbellay au sujet de la première des 3 votations de l'an prochain sur l'immigration. Samedi, face à un parreterre de délégués de l'UDC, le conseiller fédéral Ueli Maurer tiendra un discours sur l'initiative de l'UDC "contre l'immigration de masse", sur laquelle les Suisses se prononceront le 9 février. Deux autres votations suivront dans l'année: celle sur l'extension de la libre circulation à la Croatie et Ecopop, qui vise à limiter l'immigration et la surpopulation, afin de protéger la nature et limiter le besoin de constructions nouvelles. Alors que l'immigration préoccupe tous les pays européens, elle a pris en suisse une ampleur record. Etienne Piguet, vice-président de la commission fédérale pour les questions de migration, est l'invité de la rédaction.

Clôture dans le rouge pour les marchés européens

Mardi, les principales places financières européennes ont clôturé en baisse, le temps de reprendre leur souffle.

L'actualité des marchés. [RTS]

Le Journal de 8h

Présenté par Yann Amedro.

Le Journal de 8h [RTS]

Face à la crise du logement, doit-on apprendre à vivre avec moins de mètres carrés?

Avec une moyenne d'environ 50m²/habitant, les Suisses sont parmi les Européens qui nécessitent le plus d'espace en matière de logement.
Sommes-nous devenus trop exigeants?

<b>Invités:</b>

Pierre-Yves Delcourt, urbaniste, associé chez chez iDeA-Link, Vassilis Venizelos député écologiste au Grand Conseil vaudois et Olivier Feller, conseiller national libéral-radical vaudois, directeur de la chambre vaudoise immobilière.

Etienne Piguet, vice-président de la commission fédérale pour les questions de migration

Ce sera LE thème politique de l'an prochain en Suisse: l'immigration. Faut-il la freiner ou la développer? "C'est le vote de tous les dangers". Parole du président du PDC Christophe Darbellay au sujet de la première des 3 votations de l'an prochain sur l'immigration. Samedi, face à un parreterre de délégués de l'UDC, le conseiller fédéral Ueli Maurer tiendra un discours sur l'initiative de l'UDC "contre l'immigration de masse", sur laquelle les Suisses se prononceront le 9 février. Deux autres votations suivront dans l'année: celle sur l'extension de la libre circulation à la Croatie et Ecopop, qui vise à limiter l'immigration et la surpopulation, afin de protéger la nature et limiter le besoin de constructions nouvelles. Alors que l'immigration préoccupe tous les pays européens, elle a pris en suisse une ampleur record. Etienne Piguet, vice-président de la commission fédérale pour les questions de migration, est l'invité de la rédaction.