Le Journal du matin du 01.10.2012

L'émission du 1 octobre 2012

Claude Bocquet-Thonney, viticultrice à Sézenove (GE) et Présidente de l'Association suisse des vignerons-encaveurs indépendants

La carrière de Claude Bocquet-Thonnay a commencé par le secrétariat: "il vaut mieux avoir une profession lorsqu'on veut se consacrer à l'agriculture"... Mais la passion pour la vigne lui est venue dès sa jeunesse lorsqu'elle assistait son père sur le domaine familial. Sa formation, elle l'acquiert à Châteauneuf, en Valais, puis à Changins. Avec son mari, oenologue lui aussi, elle reprend le domaine, 7,5 ha et douze cépages exploités au plus près de la protection de l'environnement.

Très tôt, Claude Bocquet-Thonney s'engage dans la défense de sa profession au sein de l'Association des vignerons-encaveurs indépendants. D'abord sur le plan cantonal, puis sur le plan fédéral dont elle préside, aujourd'hui, les quelque 500 membres. Elle est aussi vice-présidente de la Confédération européenne, "ce qui peut surprendre pour une Suissesse".

La défense de sa profession apparaît de plus importante à Claude Bocquet-Thonney: "la profession est aux abois, elle est en danger". La crise de l'euro a accéléré le processus, facilitant les importations à bas prix et accélérant le tourisme des achats. Conséquence, les caves suisses sont pleines et pour faire de la place à la nouvelle vendange, les encaveurs bradent leurs vins.

Mais Claude Bocquet-Thonney cible aussi les administrations et les autorités de notre pays, à tous les niveaux: "pourquoi faut-il qu'ils servent des apéritifs officiels avec des vins étrangers? En France, celui qui ferait cela serait licencié immédiatement". Une forme de protectionnisme certes, mais indispensable, à côté d'autres mesures, à la survie de sa profession: "à l'échelle du pays et sur l'année, cela fait tout de même des milliers de bouteilles".

Rugby: les All Blacks l'emportent sur les Pumas

En rugby, le miracle n’a pas eu lieu pour les Argentins, qui ont essuyé une sévère défaite samedi soir face aux All Blacks, champions du monde. Lors du 5e tour du "Rugby Championship", les Néo-Zélandais se sont imposé par 54 à 15 face aux Pumas argentins, qui participaient pour la première fois à ce tournoi, l’équivalent du tournoi des six nations pour l’hémisphère sud. Une défaite qui ne remettra toutefois pas en cause la popularité croissante du rugby dans un pays où le football est roi. Par Pierre Bratschi.

Manuela Salvi. [Laurent Bleuze - RTS]

La République tchèque combat l'alcool frelaté

En République tchèque, l'alcool frelaté fait des ravages, notamment auprès de la population déshéritée et des jeunes. Par la correspondante de RTSinfo à Prague, Christine Dupré.

Manuela Salvi. [Laurent Bleuze - RTS]

Journal de 06h00

Présenté par David Racana.

Le Journal du Matin

Revue de presse

Par Jean-François Moulin.

Le Journal du Matin

La H144, ou plutôt la Transchablaisienne, enfin!

Samedi prochain - un mois avant l'ouverture officielle au trafic - les habitants du Chablais et du Haut Bassin lémanique pourront finalement pousser un soupir de soulagement: ils pourront arpenter, à pied ou en vélo, les 4 km 250 de cette nouvelle route qui, de Rennaz aux Evouettes, relie les deux rives du Rhône et feront oublier un véritable labyrinthe routier et le pont de la Porte du Scex. Pour cette région, c'est un élément essentiel d'un développement, mais c'est aussi le point final d'une très longue histoire. Le reportage de Claude Défago.

Invité: Pierre-Alain Karlen, syndic de Noville.

Les moines, ces experts en coaching

Et si vous vous inspiriez de la vie des moines bénédictins et zen pour être mieux dans votre entreprise? C'est en tout cas le pari de plusieurs manuels de coaching plutôt atypique, qui proposent des images fortes pour managers et salariés, directement inspirées non pas d'un coach américain, mais de Saint Benoît. Par Tania Buri.

L'art du zen enseigné par les moines. [© Scott Griessel - Fotolia.com
]

Les traumatismes psychologiques s’inscrivent-ils dans l’ADN?

Pour comprendre les angoisses ou les maladies psychiatriques de certains patients, il faut souvent remonter dans leur histoire familiale. Le non-dit se transmet-il à travers l’ADN ? Les généticiens essaient de percer le mystère, à l’instar des chercheurs de l’Université de Tufts (Boston, USA) qui ont mis en évidence un mode de transmission héréditaire étonnant chez les souris stressées.

Avec Déborah Bourc’his, généticienne à l’Institut Curie.

Presse alémanique

Par Maurice Doucas.

Le Journal du Matin

Des bugs sous la coupole

Un commentaire de Raphaël Grand. Le débat continue sur http://signature.rts.ch

Le Journal du Matin

Daniel Warner, les références musicales du jour

"Heartbreak Hotel", Elvis Presley
"In The Still of the Night", Five Satins
"Blowin’ in the Wind", Joan Baez

Journal de 07h

Présenté par Didier Duployer.

Le Journal du Matin

Le voleur de données dénoncé par un conseiller d'UBS

Le principal suspect dans l'affaire d'espionnage et de vol de données informatiques a été découvert grâce à la loi anti-blanchiment d'argent appliquée par UBS. Selon des informations révélées dimanche dans la presse, il aurait été dénoncé à l'autorité par une filiale bernoise de la banque qui n'aurait pas obtenu de réponses satisfaisantes au cours de la procédure habituelle d'anti-blanchiment d'argent. Interview de Nicolas Gianacopoulos, directeur de l'Observatoire du crime organisé.

Le Journal du Matin

Réouverture du débat sur l'impôt sur la valeur locative

Le débat pour abolir l'impôt sur la valeur locative a immédiatement été relancé au Parlement, dans la foulée du petit non de la semaine dernière à l'initiative "sécurité du logement à la retraite". 52% des votants ont rejeté ce texte des propriétaires fonciers: un score serré, interprété par les Verts et le Parti évangélique comme une incitation à rouvrir sans tarder cette discussion. Par Chrystel Domenjoz.

Le Journal du Matin

Comment le web ambitionne de changer le monde (à sa façon)

La "Social Good Week" a débuté ce week-end: cette manifestation a pour ambition de montrer à quel point le web change le monde. Une manifestation qui met en avant le mouvement du numérique solidaire.

Tunisie, l'inquiétante régression

C’est de Tunisie qu’est partie l’étincelle du printemps arabe, il y a bientôt deux ans. Aujourd’hui l’espoir provoqué par la chute de Ben Ali a fait place aux inquiétudes face aux dérives des islamistes. Violences, intimidations, attaques contre le statut des femmes, c’est à bien des égards une période de régression que vivent les Tunisiens. Quels sont les risques de telles dérives ? Comment réagit la société civile ? Peut-on compter sur une mobilisation des partis centristes ou laïques ? Les réponses de Saïda Keller-Messahli, présidente du Forum pour un islam progressiste, en direct de notre studio de Zurich.

Vendredi rouge pour les marchés européens

Vendredi dernier, les principales places financières européennes ont clôturé dans le rouge, encore et toujours dominées par l'Espagne. Invité: Michel Girardin, conseiller économique à l'Union Bancaire Privée.

Le Journal du Matin

Journal de 08h00

Présenté par Valérie Droux.

Le Journal du Matin

Alcool: la Suisse est-elle trop laxiste?

Les cantons proposent d'interdire l'alcool dans les stades, le PS veut en limiter la vente partout en Suisse. La lutte contre la violence exige-t-elle de durcir la loi sur l'alcool?

La législation Suisse est-elle trop laxiste avec l'alcool ? On pense par exemple aux stades de foot et de hockey. Selon le Sonntags Blick de dimanche, la conférence des directeurs cantonaux de justice et police auraient abordé le sujet de la vente de bière dans les stades. Une bière qui pourrait disparaître dans les rencontres à risques. Mais est-ce vraiment la panacée contre les problèmes de hooliganisme et, plus largement, contre les problèmes de violence en général?

L'arsenal légal autour de l'alcool est-il suffisant? Faut-il limiter la vente comme le demande le parti socialiste et les associations de prévention où, au contraire, le libéraliser comme le souhaitent certains consommateurs?

Tunisie, l'inquiétante régression

C’est de Tunisie qu’est partie l’étincelle du printemps arabe, il y a bientôt deux ans. Aujourd’hui l’espoir provoqué par la chute de Ben Ali a fait place aux inquiétudes face aux dérives des islamistes. Violences, intimidations, attaques contre le statut des femmes, c’est à bien des égards une période de régression que vivent les Tunisiens. Quels sont les risques de telles dérives ? Comment réagit la société civile ? Peut-on compter sur une mobilisation des partis centristes ou laïques ? Les réponses de Saïda Keller-Messahli, présidente du Forum pour un islam progressiste, en direct de notre studio de Zurich.