Le 12h30 du 07.06.2015

L'émission du 7 juin 2015

Duel très attendu entre le FC Bâle et le FC Sion en finale de la Coupe de Suisse

Le FC Sion affronte le FC Bâle ce dimanche après-midi en finale de la Coupe de Suisse de football, au Parc St-Jacques de Bâle. Les Sédunois en sont à 12 victoires sur 12 finales disputées. Ce 13e rendez-vous est tout un symbole pour le FC Sion.

Choc au sommet en finale de Roland Garros entre Wawrinka et Djokovic

Ce dimanche, Stan Wawrinka tentera de remporter le prestigieux tournoi de Roland Garros face à Novak Djokovic. Le Serbe est le grand favori. Il ne manque que la terre battue parisienne à son palmarès. Mais le numéro 1 mondial a beaucoup de pression sur les épaules. Par l'envoyé spécial de RTSsport à Paris, Bernardin Allemann.

La Madone des Centaures réunit plus d'un millier de motards à Fribourg

Plus d'un millier de motards, venus de toute l'Europe, ont rejoint en procession ce dimanche matin la cathédrale St-Nicolas de Fribourg. Ils ont effectué comme tous les 5 ans le pèlerinage de la Madone des Centaures. Le clou de la manifestation: une bénédiction des motards avec leurs bolides. Le rituel vient d'Italie, où il existe depuis les années 30. A Fribourg, c'est une tradition depuis 1952.

Violents affrontements au Mexique à la veille des élections législatives et locales

Des affrontements entre membres de milices d'autodéfense ont fait samedi au moins dix morts dans le sud du Mexique, a annoncé la Commission des Droits de l'Homme de l'Etat du Guerrero. Ces violences se sont produites à la veille des élections législatives et locales.

Elections législatives décisives en Turquie

Ce dimanche, les bureaux de vote sont ouverts depuis plus de cinq heures en Turquie. 54 millions d'électeurs choisissent leur Parlement. Les résultats seront connus en soirée déjà, avec un avantage au parti du président Erdogan, un parti qui a remporté tous les scrutins organisés depuis 2002.

Syrie: quel rôle pour la diaspora?

Plus de 200'000 morts, 8 millions de déplacés. Le conflit en Syrie est "le pire drame depuis la Deuxième Guerre mondiale", affirme Farouk Mardam-Bey. L'historien est inquiet, la culture syrienne va-t-elle mourir? Faut-il sauver des vies ou le patrimoine culturel que le groupe Etat islamique s'acharne à détruire?

Invité: Farouk Mardam-Bey, historien, directeur de la collection Sindbad aux Editions Actes Sud

Comment expliquer l'indifférence, pire la lassitude de l'opinion internationale? "Nous nous sentons abandonnés", constate, amer, notre invité. De nombreux intellectuels, des écrivains notamment, se sont exilés pour survivre. Ils écrivent, prennent position. Des romans sont publiés dans la collection Sindbad qui puisent déjà au drame syrien. "Mais on attend encore le grand roman du conflit". Quel rôle peuvent-ils jouer? De quel poids pèsent leurs voix pour trouver une solution négociée? Comment espérer encore?

Quelques repères biographiques

Farouk Mardam-Bey, né en 1944 à Damas, est bibliothécaire, historien et éditeur franco-syrien. Militant marxiste, il est un opposant de la première heure au nationalisme Baas. En 1976, alors qu'il enseigne en France  la Syrie le prive de son passeport et le menace de prison en cas de retour.

En 1989, il est nommé directeur de la bibliothèque de l'Institut du monde arabe. Grand passeur et grand connaisseur de la littérature arabe, il dirige les éditions Sindbad, rachetées par Actes Sud en 1995. Farouk Mardam-Bey est aussi l'auteur d'essais et de documents sur le Maghreb et le Proche-Orient. Il a notamment publié avec Edwy Plenel et Elias Sanbar "Notre France".

A lire

Ziad Majed, "Syrie, la révolution orpheline", Actes Sud 2014

Hala Kodmani, "La Syrie promise", Actes Sud, 2014