Émission du 26 janvier 2023

Interdépendance

L’interdépendance, qui s’inscrit dans un rapport de dépendance mutuelle, peut prendre diverses formes : sociale, économique, environnementale, humaine … constructive, elle peut aussi être destructive.

Qu’est-ce que l’interdépendance ? Quelles sont les conséquences de l’interdépendance ? Comment se vivent les relations d’interdépendance ? Dans quelle mesure l’interdépendance peut-elle être toxique ? Comment construire une interdépendance positive ?


L’Homme et les animaux de compagnie : dépendance ou interdépendance avec Benoît Meunier

Benoit Meunier est un écrivain et traducteur né à Lyon en 1977. Il vit depuis une quinzaine d’années à Prague, où il enseigne le français et traduit des auteurs tchèques dont Karel Čapek, des livres pour enfants, des bandes dessinées et de la poésie. Il a publié divers textes dans des revues ainsi qu'un recueil de nouvelles, Désertiques (2022).

Passionné par l’œuvre de Karel Capek, il traduit « Des chiens et des chats » illustré par son frère Josek Capek et publié par les Éditions du Sonneur en septembre 2022. Karel Čapek est l'un des plus importants écrivains de Tchécoslovaquie du XXe siècle. Écrivain, journaliste, voyageur, photographe, et même jardinier, Karel Čapek (1890-1938) est une figure littéraire majeure de la première moitié du vingtième siècle. Tout au long de sa vie, l’auteur a vécu entouré d’animaux de compagnie.

Dans « Des chiens et des chats », il nous invite à découvrir ces liens qui font de l’Homme et des animaux domestiques « Des inséparables ». C’est avec tendresse, beaucoup d’humour et d’auto-dérision que Karel Capel s’est penché sur le comportement des chats et des chiens et s’est questionné sur ces rapports entre l’Homme et l’Animal : une forme d’interdépendance. Un livre qui expose tout ce qui participe à nos centres d’intérêt quand on se prend d’affection pour ces quadrupèdes : des expositions canines à la reproduction des chats sans parler des conversations au petit matin ou tard le soir sur un bord de comptoir avec son mignon. Au fond qui déteint sur qui, et qui a besoin de qui !?


L’intergénérationnel comme modèle d’interdépendance avec Olivier Taramarcaz

Licencié et diplômé en sciences de l’éducation de l’Université de Genève, Olivier Taramarcaz est Compositeur du festival de films visages, sur les relations entre les générations à Pro Senectute Suisse. Il a publié plusieurs ouvrages sur les questions intergénérationnelles. Il publie aux Editions INAG en 2005 « Le savoir silencieux des générations ». Un ouvrage sur l’importance des relations intergénérationnelles lesquelles peuvent s’inscrire dans un rapport d’interdépendance. Pour Olivier Taramarcaz, « Les générations s’inscrivent dans un lien de proximité, de réciprocité, de bienveillance, de solidarité sociale et affective. Elles se forment par le côtoiement, dans une certaine durée et continuité. Au croisement des saisons, l'attachement à l'identité par les racines, apporte des formes de stabilité, d'équilibre, produit quelque chose de l’ordre d’une espérance créatrice ». Un extrait de « L’art, levier pour penser le monde commun » un article signé par Olivier Taramarcaz et publié sur le site de Reiso en novembre 2022. Finalement, l’interdépendance ne serait-elle pas aussi un processus de décloisonnement entre les générations !?