Émission du 23 septembre 2022

Le pouvoir des mots

Beaux, tendres, sensibles, abjectes, virulents, blessants, insultants, accusateurs, équivoques…

Les mots habitent nos pensées, traduisent des idées, des courants de pensées, teintent nos conversations, conditionnent nos relations, brisent des vies, invitent au conflit et sʹinscrivent dans le politique, lʹhistoire, lʹéconomie, le droit. Tissu des relations humaines, le poids des mots est à décrypter, mesurer car source dʹinterprétation et discordes mais les mots ont aussi ce pouvoir de nommer des émotions, rassurer, accompagner et faire émerger la poésie de la vie sombre et belle.


« Une Bande de Mots » avec Jean-Christophe Tournu

« Une Bande De Mots » édité par les Editions Spinelle en février 2022 raconte la poésie d’un Homme ni écrivain, ni philosophe mais autodidacte. Ce livre se caractérise par l’ambiguïté des mots et des sons, mais son intrigue principale est de suivre l’évolution d’une vacuité à travers plusieurs thèmes récurrents, tels que le bonheur, la liberté et… le leurre  une vacuité telle que peut l’appréhender un schizophrène.

Qu’est ce que la vacuité pour un schizophrène ? Un mystère et un vide sur lesquels se greffent ses délires et ses angoisses. Mais la vacuité c’est aussi ‘’un rien’’. Dans ce livre, le lecteur est invité à dépasser l’aspect absolu et psychotique de ‘’ce rien’’ pour déboucher sur son aspect moral et mystique : l’humilité. Un aller-retour permanent entre ces deux conceptions ‘’du rien’’ forme la trame de ce livre, où les références à Dieu, à la méditation et au temps sont omniprésentes.

Jean-Christophe Tournu est né le 29 janvier 1968. Au début des années 1990, il a été diagnostiqué schizophrène, un trouble dont il a pris le parti d’aborder dans cet ouvrage. Il a obtenu un diplôme, niveau technicien, en jardin espace vert et étudie les sciences humaines, en amateur, depuis une quinzaine d’années.