Émission du 13 juin 2022

Quand une catastrophe survient !

Synonyme de renversement, la catastrophe bouleverse des vies ou une vie. Quel que soit la forme de l’évènement (inondation, famine, maladie, accident ou rupture) elle rend vulnérable et modifie le fonctionnement d’une communauté comme d’un individu. Sceau d’un avant et d’un après, la catastrophe est synonyme de fracture.

Comment survivre à une catastrophe naturelle ? Dans quel état d’esprit évolue une victime 5 ans, 10 ans après le drame ? Quelles situations personnelles sont vécues comme des catastrophes ? Quelles sont les répercussions au quotidien ? Enfin dans quelle mesure la résilience permet de surmonter un événement tragique ?


Se réveiller avant une catastrophe ….avec Yann Wherling

Yann Wehrling, né en 1971 à Strasbourg, est un homme politique, militant écologiste et illustrateur français. De 2018 à 2021, il a été ambassadeur de France chargé des questions d’environnement dans les négociations.

Il publie aux Editions Arthaud en avril 2022 « Tous dans le même bateau ». Une bande dessinée est un cri d’alarme, elle dénonce la situation de dégradation de la nature et de la biodiversité et notre quasi-immobilisme. Trop d’indifférence entoure encore cette problématique ! Quand passerons-nous aux actes ? La prise de conscience est encore embryonnaire.


La Mémoire des catastrophes avec Serge Tisseron

« Pas de journée ne se passe sans que les médias ne nous prennent à témoin d’une catastrophe : inondation, tornade, incendie, glissement de terrain, sécheresse… Ainsi sommes-nous peu à peu amenés à vivre avec cette idée : quelque chose de terrible peut arriver dont nous ne pouvons anticiper ni le moment, ni le lieu, ni la nature » Extrait de la page d’accueil du site Mémoire des catastrophes.

Serge Tisseron, Psychiatre, membre de l’Académie des technologies et docteur en psychologie, fonde en 2008 l’Institut pour l’histoire et la mémoire des catastrophes (IHMEC). Institut qu’il préside encore aujourd’hui et qui a pour vocation de travailler sur la mémoire des événements survenus sur le territoire français qui ont été perçus comme des catastrophes, que leur origine soit naturelle, sanitaire, technologique, économique, ou liée à des actes de terrorisme, afin de favoriser leur appropriation dans la mémoire individuelle et collective, et la résilience des générations futures.