Forum du 03.07.2013

L'émission du 3 juillet 2013

Landolt et Cie fusionne avec la banque belge Degroof

La banque romande Landolt et Cie a annoncé mercredi avoir fusionné avec la banque belge Degroof. Ce rapprochement permet à la société d’avoir un accès à l’Europe et au Luxembourg. Interview de Pierre Landolt, président de la Fondation de famille Sandoz et membre du Conseil d’administration de Novartis.

Washington est ouvert au plan B, selon Eveline Widmer-Schlumpf

Le Conseil fédéral a présenté mercredi après-midi son plan B pour la Lex USA. Les Etats-Unis vont-ils jouer le jeu? Pour l'heure Washington ne met pas les pieds contre le mur, comme le précise la ministre des Finances Eveline Widmer-Schlumpf.

Le Conseil fédéral active le plan B de la Lex USA

Malgré le rejet de la Lex USA par le Parlement, les banques qui souhaitent collaborer avec la justice américaine pour régulariser leur situation pourront transmettre les données de leurs collaborateurs. Les autorisations seront délivrées au cas par cas par le Conseil fédéral. Ce dernier a présenté ce mercredi après-midi son plan B. L’analyse de Christian Favre et le débat entre les conseillers nationaux Jean-Christophe Schwaab (PS/VD) et Olivier Feller (PLR/VD).

Le Conseil Fédéral accepte de signer la Convention sur les successions avec la France

Le Conseil Fédéral donne son feu vert à la signature d'une nouvelle convention sur les successions avec la France. Le projet, qui contient quelques améliorations par rapport à la première mouture, sera donc soumis au Parlement et au délai référendaire. Ce qui surprend, c'est que cette décision tombe aussi rapidement. L'analyse d'Esther Coquoz, avec le débat entre les conseillers nationaux Jean-Christophe Schwaab (PS/VD) et Olivier Feller (PLR/VD).

Egypte, une transition avortée?

La tension et l'incertitude règnent en Egypte alors que l'ultimatum lancé par l'armée à Mohamed Morsi pour "satisfaire les revendications du peuple", sous peine de se voir imposer une "feuille de route", a expiré ce mercredi. Dans la foulée, le président égyptien Mohamed Morsi a de nouveau appelé à un "cabinet de consensus" pour régler la crise actuelle. Mais il aurait été assigné à résidence par l'armée. Par l'envoyé spécial de RTSinfo au Caire, Alexandre Habay, avec l'interview de Guy Hermet, politologue et historien, spécialiste du nationalisme et du populisme.

Anatomie du malaise brésilien

Des tensions sociales agitent le Brésil depuis plusieurs semaines. Même si au vu du nombre de manifestants le mouvement semble s’essouffler, les revendications pour moins de corruption, l’amélioration des services publics ou encore la lutte contre l’inflation sont toujours d’actualité. Pour répondre aux attentes de ses concitoyens, la présidente du Brésil, Dilma Rousseff, a remis mardi au Parlement sa demande de référendum. Dilma Rousseff, qui se présente pour sa réélection l’an prochain sous les couleurs du parti des travailleurs, mise sur cette pratique très helvétique pour légitimer plusieurs réformes politiques d’envergure. Interview de Pierre Landolt, président de la Fondation de famille Sandoz et membre du Conseil d’administration de Novartis.

Survol de l'avion d'Evo Morales, la France soumise aux Etats-Unis?

Après une matinée de grande confusion, le président bolivien, Evo Morales, a décollé de Vienne, où il se trouvait depuis la veille après avoir été interdit de survol de plusieurs pays européens à son retour de Moscou. La France, le Portugal, l'Espagne et l'Italie soupçonnaient l'avion d'abriter Edward Snowden, l'ex-consultant de la National Security Agency (NSA) à l'origine des révélations sur les pratiques de surveillance et d'écoute du renseignement américain, activement recherché par les Etats-Unis. La Bolivie a annoncé qu'elle avait décidé de dénoncer devant l'ONU et la Commission des droits de l'Homme des Nations unies la France, l'Italie, l'Espagne et le Portugal pour avoir fermé temporairement leur espace aérien à l'avion du président Evo Morales. Interview d'Alain Delétroz, analyste politique à Bruxelles, ancien vice-président de l'International Crisis Group.

Le public du Tour de France est-il de plus en plus âgé?

Après cette cinquième étape du Tour de France entre Cagnes-sur-Mer et Marseille, la course centenaire n'a-t-elle pas perdu de sa superbe? Il s'agit certes de la troisième manifestation sportive la plus regardée au monde, après la Coupe du monde et les Jeux olympiques. Les organisateurs s'en vantent d'ailleurs régulièrement, et répètent à l'envi que douze millions de spectateurs se trouvent au bord des routes chaque année ou qu'un milliard de téléspectateurs le suive dans 190 pays. Et pourtant, le Tour de France peine à renouveler ses audiences. Interview de Claude Droussent, ancien directeur des rédactions de L'Equipe, consultant, fondateur d'un blog sur la pratique sportive des enfants.