Forum du 26.06.2013

L'émission du 26 juin 2013

Europe: le Conseil fédéral abdique-t-il sa souveraineté?

On y voit un peu plus clair dans la stratégie du Conseil fédéral pour sortir le pays de l'impasse institutionnelle avec l'Union européenne. Le Conseil fédéral a transmis ce mercredi à son ministre des Affaires étrangères, Didier Burkhalter, un mandat de négociation avec les 27. L'objectif est de déterminer comment la Suisse doit reprendre le droit européen, pour assurer l'avenir de la voie bilatérale. Par Christian Favre, avec l'interview de Didier Burkhalter et les réactions d'Yves Nidegger, conseiller national UDC genevois et de Géraldine Savary, conseillère aux Etats socialiste vaudoise.

Conseil fédéral: vers une hausse du prix de l'essence?

Quinze centimes de plus le litre d'essence: c'est un scénario auquel les automobilistes doivent se préparer. Le Conseil fédéral prévoit une hausse de la surtaxe sur les huiles minérales pour financer le nouveau fonds pour le trafic routier et le trafic d'agglomération. Les lignes directrices du projet ont été présentées ce mercredi après-midi à Berne. Le Conseil fédéral a décidé de mettre le rail et la route sur un pied d'égalité. Par Stéphane Deleury, avec l'interview de Doris Leuthard, conseillère fédérale chargée des Transports et les réactions d'Yves Nidegger, conseiller national UDC genevois et de Géraldine Savary, conseillère aux Etats socialiste vaudoise.

Victoire suisse sur le tracé du gazoduc azéri

La décision qui doit déterminer quel chemin le précieux gaz de la mer caspienne va prendre vers l'Europe n'est pas encore officielle, mais très attendue. De sources grecques et autrichiennes, on apprend que c'est le projet de pipeline Trans-Adriatic qui a été choisi par le consortium gazier azerbaïdjanais, au détriment du projet Nabucco, défendu par l'Union européenne. Il s'agit d'une bonne nouvelle pour la Suisse, puisque le Trans-Adriatic pipeline (TAP) est un projet dont l'entreprise AXPO est un des principaux partenaires. Pour l'heure AXPO se refuse à tout commentaire avant l'annonce officielle attendue vendredi, mais Doris Leuthard réagit déjà. Pour la ministre chargée de l'Energie, cette décision offre un incontestable atout géostratégique et diplomatique pour la Suisse. Son interview.

Toutes les armes devront être déclarées: liberticide?

A Berne, le Conseil fédéral a effectué ce mercredi un nouveau tour de vis en matière de détention d'armes à feu. A l'avenir, toutes les armes appartenant à des privés devront être inscrites dans les registres cantonaux, même celles qui n'ont pas encore été déclarées. Tout manquement intentionnel sera frappé d'une amende. Les registres des cantons devront également être mis en réseau. L'objectif de cette loi est d'éviter de nouveaux drames. L'interview de Frank Leutenegger, membre de Pro Tell, collectionneur d'armes et animateur de swissguns.ch, avec la réaction de Géraldine Savary, conseillère aux Etats socialiste vaudoise.

Expulsion des criminels étrangers: le dialogue de sourds

Sur le renvoi des criminels étrangers, on assiste à un dialogue de sourd entre le Conseil fédéral et l'UDC, dont l'initiative sur les renvois a été acceptée par le peuple et les cantons en 2010. De fait, le gouvernement ne tient pas entièrement compte des exigences des démocrates du centre. Le Conseil fédéral a présenté son message pour appliquer l'article de la Constitution. Il refuse le renvoi automatique des criminels étrangers. L'expulsion ne sera possible qu’à partir d'une peine de six mois au moins. Le Conseil fédéral a choisi la voie du compromis. Par Thibaut Schaller, avec la réactions d'Yves Nidegger, conseiller national UDC genevois.

USA: grande victoire pour le mariage gay

De nombreux drapeaux arc-en-ciel flottaient ce mercredi devant les marches de la Cour suprême des Etats-Unis, à Washington. Celle-ci vient d'offrir une grande victoire aux 130'000 couples homosexuels mariés du pays. Par le correspondant de RTSinfo à Washington, Eric Guevara-Frey.

Helmut Schmidt: "Le mélange avec des cultures étrangères est dangereux"!

L'ancien chancelier allemand, Helmut Schmidt expliquait ce mercredi dans l'émission spéciale du Journal du matin "Arrêt sur Europe" que les flux migratoires au sein de l'Union européenne sont gérables, mais qu'ils sont en revanche plus compliqués lorsque la migration vient de pays plus éloignés. Il relève les différences culturelles qui séparent l'Europe de ses voisins maghrébins, turcs ou chinois. Débat sur ces propos d'Helmut Schmidt, très éloignés du discours de la gauche européenne, entre Rafik Ben Salah, écrivain, Yves Nidegger, conseiller national UDC genevois et Géraldine Savary, conseillère aux Etats socialiste vaudoise.

Football: faut-il stigmatiser ces binationaux qui ne jouent pas en Suisse?

En football, il y a eu les cas Rakitic et Petric, les anciens joueurs du FC Bâle qui ont préféré l’équipe nationale de Croatie à la Suisse, puis Kerim Frei, qui a fait toutes ses classes juniors à Grasshopper et a opté pour la Turquie. Maintenant, c’est au tour d’Izet Hajrovic de préférer la Bosnie à la Suisse. Et Taulant Xhaka, le frère aîné de Granit, pourrait lui aussi accepter une proposition de l’Albanie. Ces binationaux qui ont fait toutes leurs classes juniors en Suisse, sont-ils des traîtres comme l'estime le quotidien alémanique "Blick"? Ou exploitent-ils tout simplement les règlements en vigueur? L'interview de Pierre-André Schürmann, entraîneur de football.