Forum du 10.06.2013

L'émission du 10 juin 2013

L'affaire du banquier suisse piégé par la CIA secoue la Berne fédérale

Les révélations de la taupe de la CIA font des vagues jusqu'en Suisse. Edward Snowden, aujourd'hui réfugié à Hong Kong, est à l'origine d'une des plus importantes fuites sur l'agence de sécurité nationale américaine (NSA). Dimanche, dans le journal britannique "the Guardian", il a déclaré avoir recruté en 2007 un banquier suisse pour obtenir des informations bancaires secrètes. L'affaire agite déjà la Berne fédérale. Mais que sait-on exactement sur cette affaire? Par Francesca Argiroffo.

Banquier piégé par la CIA, la souveraineté de la Suisse a-t-elle été violée?

La Confédération ignore tout des méthodes de la CIA auprès des banquiers suisses. Pour le ministre des Affaires étrangères, Didier Burkhalter, les révélations du "Guardian" doivent être confirmées par les Américains. Il a annoncé avoir demandé plus d'explications auprès de l'ambassade des Etats-Unis à Berne. Selon lui, si ces informations se confirment, cela entraînerait une violation de la souveraineté de la Suisse. Dans l'attente d'explications de la part des Etats-Unis sur les agissements de la CIA à Genève entre 2007 et 2009, d'aucuns - comme l'ancien conseiller aux Etats Dick Marty (PLR/TI) - estiment que la Suisse doit en profiter pour mettre la pression sur les Etats-Unis dans le cadre de l'accord bancaire.

La réaction de Didier Burkhalter, ministre des Affaires étrangères, avec les interviews d'Alexandre Vautravers, expert militaire, de Charles Adams, avocat et co-président des Democrats Abroad en Suisse, et d'Olivier Feller, conseiller national (PLR/VD).

L'ombre de l'espionnage américain sur le travail des Chambres fédérales

L'affaire d'espionnage vient-elle bousculer les discussions déjà très tendues sur le différend fiscal avec les Etats-Unis? Les parlementaires attendent encore des confirmations pour prendre position. La commission de l'économie des Etats a évoqué la question, mais de manière très brève. Les groupes parlementaires vont sans doute en discuter mardi. Mais si la méthode irrite, elle ne surprend qu'à moitié. Certains élus rappellent aussi que les Allemands achètent des CD de données bancaires volées, et que nos relations avec ce pays ne sont pas complètement chamboulées pour autant. L'analyse de Christian Favre.

Les dangers de la sous-traitance pour la sécurité américaine

Edward Snowden, la taupe de la NSA, était en fait employé par un sous-traitant privé du gouvernement américain. Il travaillait pour Booz Allen Hamilton, l'une des 2000 entreprises qui fournissent des services à l'Etat dans le cadre du renseignement et de la lutte antiterroriste, selon un calcul du Washington Post. Et certains craignent aujourd'hui que le recours massif à la sous-traitance privée ne finisse par nuire gravement à la sécurité du pays. Par le correspondant de RTSinfo à Washington, Eric Guevara-Frey.

Le dossier Tapie vire à l'affaire d'Etat en France

L’affaire Tapie-Crédit Lyonnais va-t-elle finir par éclabousser l'ancien président français Nicolas Sarkozy? Cette question hante les esprits dans l’Hexagone. Une enquête est en cours au sujet de l’arbitrage rendu en faveur de Bernard Tapie. Cette procédure a permis à l’homme d’affaires d’empocher plus de 400 millions d’euros sur le dos du contribuable. L’Etat devrait se constituer partie civile dans les prochaines heures.

Par le correspondant de RTSinfo à Paris, Mehmet Gultas, avec l'interview de Jean-François Kahn, journaliste, écrivain, ancien directeur de Marianne.

Les manifestants turcs restent déterminés malgré les menaces du Premier ministre

Les manifestants turcs restent déterminés au onzième jour de leur mobilisation contre le gouvernement, malgré les menaces du Premier ministre Recep Tayyip Erdogan. Ce dernier a promis de faire payer "un prix élevé" aux protestataires, au lendemain d'un week-end qui a encore vu des dizaines de milliers de personnes défiler dans plusieurs grandes villes du pays pour réclamer sa démission.

Interview d'Emre Gönen, politologue, professeur à l'Université Bilgi d'Istanbul.

Faut-il interdire aux banques cantonales les marchés étrangers?

Un huis-clos de mise au point a eu lieu ce lundi à Berne: la commission du Conseil des Etats auditionnait les banques dans le cadre de la Lex USA. Ces dernières ont clairement affirmé vouloir la loi urgente leur permettant de participer au programme offert par les Etats-Unis pour régulariser leur situation. La discussion se poursuit ce lundi soir en huit-clos entre Eveline Widmer-Schlumpf et le négociateur Michael Ambühl.

Débat entre Yves Nidegger, conseiller national (UDC/GE), et Samuel Bendahan, économiste et député socialiste au Grand Conseil vaudois.