Dans 100 ans nous pourrons communiquer par transmission de pensée (photo de neurone). [psdesign1 - Fotolia]
psdesign1 - Fotolia

Resynchroniser des neurones pour gommer la schizophrénie

La recherche fondamentale élucide un mécanisme cérébral impliqué dans la schizophrénie. Des chercheurs genevois et marseillais ont réussi, chez la souris, à réorganiser certains neurones désynchronisés, ce qui a gommé les anomalies de comportements.

Les explications d'Alan Carleton, professeur au Département des neurosciences de l'Université de Genève, interrogé par Cécile Guérin.