François Raffini, François Lefort, Clément Deprade et Alexandre Wisard. [Sarah Dirren - RTS]
Sarah Dirren - RTS

Des champignons dépollueurs à l'Hépia

Durant l'été 2018, Sarah Dirren vous propose de faire le tour de quelques innovations "Made in Switzerland" issues principalement des Hautes écoles spécialisées de Suisse occidentale (HES). Chaque jour, elle vous donne rendez-vous en direct d'un lieu différent à la découverte d'une innovation suisse.

Dans cette chronique, nous découvrons des champignons capables de dépolluer l'eau et les sols à la Haute école du paysage, de l'ingénierie et de l'architecture de Genève (Hépia). Avec François Lefort, professeur en agronomie à l'Hépia et responsable du laboratoire Plantes et Pathogènes, François Raffini, assistant à l'Hépia également, Clément Deprade, un ingénieur-architecte-paysagiste, initiateur du projet "mycH2Opure", et Alexandre Wisard, biologiste et directeur du Service du lac, de la renaturation des cours d'eau et de la pêche.