Morgane Macheret, post-doctorante au Département de biologie moléculaire  de la Faculté des sciences de l’UNIGE, et Thanos Halazonetis, professeur au Département de biologie moléculaire. [Thanos Halazonetis  - UNIGE]
Thanos Halazonetis - UNIGE

Pourquoi une division cellulaire précoce favorise les cancers

Des chercheurs de l’Université de Genève (UNIGE) ont découvert comment des gènes responsables de la division cellulaire, en subissant des mutations, favorisent l’apparition de tumeurs.

Explications avec Morgane Macheret, chercheuse au Département de biologie moléculaire de l’UNIGE et première auteure de l’article consacré à ce sujet dans la revue Nature.