Séquence de l'émission du 31 mars 2017
Le Saut du Doubs.
Phil
Fotolia [Phil - Fotolia]
Phil - Fotolia

Inquiétude à propos des eaux du Doubs

Adrien Zerbini s'intéresse à deux nouvelles études sur la pollution des eaux du Doubs. Les résultats sont inquiétants. Il en ressort que la pollution est plus lourde que ce que laissait penser les analyses officielles. L’apron, un poisson surnommé "le roi du Doubs", est même gravement menacé.

Les détails avec Catherine Martinson, géochimiste et membre de la direction du WWF.
Séquence de l'émission du 31 mars 2017
Nicolas Demartines, professeur ordinaire et chef du Service de chirurgie viscérale du CHUV.
Aline Staub
Keystone [Aline Staub - Keystone]
Aline Staub - Keystone

Rencontre avec Nicolas Demartines

Tous les vendredis, "CQFD" reçoit un homme ou une femme de science pour parler de son travail et de ses recherches.

Aujourd'hui, Anne Baecher a invité Nicolas Demartines, professeur ordinaire et chef du Service de chirurgie viscérale du CHUV.

Nicolas Demartines est professeur ordinaire et chef du Service de chirurgie viscérale du Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV).

Le parcours de Nicolas Demartines débute à la campagne. Même si un professeur insistant tente de le persuader qu’il est fait pour le droit, il s'oriente vers la médecine.

En 1987, ce natif de Locarno décroche donc son doctorat de médecine à Genève. Puis, Nicolas Demartines enchaine les périodes:

  • Sa période "classique", consacrée à la chirurgie "à l'ancienne" pour acquérir les fondamentaux.
  • Une période dont le spectre est plus étroit, avec la laparascopie et la chirurgie mini invasive.
  • Sa période "transplantation", celles du rein et du pancréas notamment.
  • La période durant laquelle il traque "la bête", son expertise chirurgicale du cancer affiche près de 8'000 interventions, du rectum à l’œsophage en passant par le foie et le pancréas.

Enfin, il dépasse le champ opératoire en redessinant les contours des stratégies et des prises en charges opératoires en pariant sur l’interdisciplinarité et le travail en équipe.

Nicolas Demartines peaufine son enseignement, dans le but de passer plus loin le savoir. Le savoir-faire et, si possible, le savoir-être.

Une heure pour dresser le portrait de ce scientifique et pour présenter les enjeux actuels de sa discipline.

L'intégrale de l'émission du 31 mars 2017