Séquence de l'émission du 29 juin 2017
Le CRISPR-CAS9 est un outil de biotechnologie comparé à une paire de "ciseaux génétiques".
Mopic
Fotolia [Mopic - Fotolia]
Mopic - Fotolia

Des "ciseaux génétiques" qui pourraient révolutionner le futur de la médecine

Stéphane Délétroz et Bastien Confino vous propose une émission spéciale consacrée à CRISPR-CAS9. Cet outil de biotechnologie, qui permet de modifier le génome de tous les êtres vivants, est une découverte majeure dans l’histoire des sciences de la vie.

Présentation avec Denis Duboule, professeur de génétique à l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) et à l’Université de Genève, et Didier Trono, responsable du Laboratoire de virologie et de génétique de l’EPFL (TronoLab).

Reportage au Centre intégratif de génomique, sur le campus de l’Université de Lausanne, dans les labos du groupe de recherche de Vincent Dion.
Séquence de l'émission du 29 juin 2017
Les hôpitaux utilisent le séquençage ADN pour détecter des maladies génétiques bien précises.
Syda Productions
Fotolia [Syda Productions - Fotolia]
Syda Productions - Fotolia

Gros plan sur les applications médicales du CRISPR-CAS9

Le CRISPR-CAS9 permet de modifier les gènes de tous les êtres vivants. Son champ d’application est donc très vaste.

Denis Duboule, professeur de génétique à l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) et à l’Université de Genève, et Didier Trono, responsable du Laboratoire de virologie et de génétique de l’EPFL (TronoLab), évoque ses débouchés dans le domaine de la santé.
Séquence de l'émission du 29 juin 2017
Intervenir sur l'ADN pose des questions éthiques.
vchalup
Fotolia [vchalup - Fotolia]
vchalup - Fotolia

Les ratés, les dérives et les questions éthiques du CRISPR-CAS9

Une étude révèle que les "ciseaux génétiques" peuvent rater leur cible et causer des mutations non désirées. Un aspect qui soulève la question des risques de dérives et des dimensions éthiques de l'utilisation du CRISPR-CAS9.

On en parle avec avec Denis Duboule, professeur de génétique à l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) et à l’Université de Genève, Didier Trono, responsable du Laboratoire de virologie et de génétique de l’EPFL (TronoLab), et Alex Mauron, professeur honoraire à l’Institut Éthique, Histoire, Humanités de la Faculté de médecine de l’Université de Genève.

L'intégrale de l'émission du 29 juin 2017