Séquence de l'émission du 28 mars 2022
Un neurone avec ses mitochondries, petits organites intracellulaires considérés comme les "usines énergétiques" de la cellule.
Jean-Claude Martinou
Unige [Jean-Claude Martinou - Unige]
Jean-Claude Martinou - Unige

Priver les neurones dʹénergie exacerbe lʹépilepsie

Priver les neurones dʹénergie augmente les risques de crises dʹépilepsie. Cʹest ce quʹont découvert des chercheuses et chercheurs de lʹUniversité de Genève (Unige) et de lʹEcole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL). Cette recherche a aussi démontré lʹefficacité du régime cétogène, un régime connu depuis lʹAntiquité, qui a un effet bénéfique sur le cerveau et limite lʹépilepsie.

Les précisions de Jean-Claude Martinou, professeur honoraire au Département de biologie moléculaire et cellulaire de lʹUnige, interrogé par Stéphane Délétroz.
Séquence de l'émission du 28 mars 2022
Les brèves du jour.
kentoh
Depositphotos [kentoh - Depositphotos]
kentoh - Depositphotos

Les brèves du jour

Stéphane Délétroz présente, en bref, les dernières nouvelles du monde de la science et de la santé.

Au programme: "Les humains battus au bridge par une IA", "Des avancées dans la détection de la maladie de Parkinson" et "Le CERN durcit les sanctions contre la Russie".
Séquence de l'émission du 28 mars 2022
L'énergie nucléaire a peut-être encore de l'avenir.
gektor
Depositphotos [gektor - Depositphotos]
gektor - Depositphotos

Différentes options pour l'avenir de l'énergie nucléaire

A côté de la question du changement climatique, celle de lʹapprovisionnement en énergie devient de plus en plus brûlante, et encore plus depuis le début de la guerre en Ukraine. Les énergies renouvelables doivent jouer leur rôle, mais lʹénergie nucléaire redevient politiquement fréquentable. Silvio Dolzan s'intéresse à cette source d'énergie et à ses possibles évolutions.

Avec le physicien Yves Martin, adjoint du directeur du Swiss Plasma Center de l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL), et Franklin Servan-Schreiber, co-fondateur et PDG de la société Transmutex.
Séquence de l'émission du 28 mars 2022
La langue glaciaire de Thwaites, en Antarctique. Cet immense glacier est surnommé "le glacier de l'Apocalypse". [NASA - Keystone]
NASA - Keystone

Thwaites, le glacier de lʹapocalypse

Bastien Confino se penche sur le sort du glacier Thwaites, localisé en Antarctique. Comparable à la taille de la Grande Bretagne, avec de la glace sur des milliers de mètres dʹépaisseur, son volume est tel que si ce glacier tombait dans lʹocéan le niveau de la mer pourrait monter de trois mètres selon une récente étude. Avec le réchauffement climatique, cette perspective inquiète les spécialistes.

On en parle avec Samuel Jaccard, paléoclimatologue à lʹUniversité de Lausanne.

L'intégrale de l'émission du 28 mars 2022