Séquence de l'émission du 24 juillet 2018
François Raffini, François Lefort, Clément Deprade et Alexandre Wisard. [Sarah Dirren - RTS]
Sarah Dirren - RTS

Des champignons dépollueurs à l'Hépia

Durant l'été 2018, Sarah Dirren vous propose de faire le tour de quelques innovations "Made in Switzerland" issues principalement des Hautes écoles spécialisées de Suisse occidentale (HES). Chaque jour, elle vous donne rendez-vous en direct d'un lieu différent à la découverte d'une innovation suisse.

Dans cette chronique, nous découvrons des champignons capables de dépolluer l'eau et les sols à la Haute école du paysage, de l'ingénierie et de l'architecture de Genève (Hépia). Avec François Lefort, professeur en agronomie à l'Hépia et responsable du laboratoire Plantes et Pathogènes, François Raffini, assistant à l'Hépia également, Clément Deprade, un ingénieur-architecte-paysagiste, initiateur du projet "mycH2Opure", et Alexandre Wisard, biologiste et directeur du Service du lac, de la renaturation des cours d'eau et de la pêche.
Séquence de l'émission du 24 juillet 2018
Une intelligence animale de compétition. [Patrick Rolands - Fotolia]
Patrick Rolands - Fotolia

Une intelligence animale de compétition

Qui est le plus intelligent: l'éléphant ou le poisson rouge? Le bébé humain ou l'orang-outan? Du 23 juillet au 27 juillet 2018, Stéphane Délétroz, aidé d'Emmanuelle Pouydebat, biologiste, directrice de recherche au CNRS et au Muséum national d’histoire naturelle à Paris et auteure de "L'intelligence animale, cervelle d'oiseaux et mémoire d'éléphants" (Éditions Odile Jacob), tente de définir ce qu'est l'intelligence animale.

Après avoir tenté de trouver des critères d'intelligence s'appliquant tant aux animaux qu'aux humains, Stéphane Délétroz nous en parle plus en détail dans ce deuxième épisode. Avec, pour commencer, une compétition entre espèces.
Séquence de l'émission du 24 juillet 2018
Les champignons Aspergillus - moisissure noire - connue sous le nom d'aflatoxines, provoquent une infection pulmonaire, l'aspergillose [Kateryna_Kon - Fotolia]
Kateryna_Kon - Fotolia

Les Champignons sont parmi nous: quand les champignons s’attaquent aux plus faibles

Rien à voir avec une cueillette gastronomique autour des morilles ou des bolets, les champignons à l'honneur sont la plupart du temps invisibles, ils colonisent tous les endroits depuis les racines des arbres jusqu'aux pots de confiture ou les ongles des pieds.

Pierre-Yves Bochud, professeur au service des maladies infectieuses du CHUV, nous explique quelles sont les personnes vulnérables face aux champignons.

> Un sujet de Cécile Guérin en nouvelle diffusion

L'intégrale de l'émission du 24 juillet 2018