Séquence de l'émission du 23 janvier 2018
De nombreuses overdoses aux médicaments antidouleur sont enregistrées aux Etats-Unis.
PORNCHAI
Fotolia [PORNCHAI - Fotolia]
PORNCHAI - Fotolia

Zoom sur ces antidouleurs qui tuent

Le chanteur américain Tom Petty est décédé en octobre 2017 d’une crise cardiaque provoquée par une overdose de médicaments contre la douleur. C’est la famille du musicien qui l’a annoncé en janvier 2018.

Les détails sur ces médicaments, notamment le Fentanyl, un puissant opiacé, et le point sur leur utilisation en Suisse avec Frédérique Rodieux, cheffe de clinique à la consultation multidisciplinaire de la douleur des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG). Un sujet de Stéphane Délétroz.
Séquence de l'émission du 23 janvier 2018
2017. 36,9°: Ostéoporose : le remède peut être pire que le mal [RTS/CAPTURE D'ECRAN]
RTS/CAPTURE D'ECRAN

Ostéoporose: le remède peut être pire que le mal

Pierrette a perdu sept centimètres! Toute sa colonne s’est effondrée. A cinquante-six ans, elle doit s’accrocher à un déambulateur pour réapprendre à marcher. En cause: l’arrêt du Denosumab ou Prolia, un médicament "révolutionnaire" pour soigner et prévenir l’ostéoporose. C'est le thème d'un sujet proposé par "36.9°" (RTS Un) dans son édition du 24 janvier 2018.

Présentation avec Isabelle Moncada, productrice de l'émission.
Séquence de l'émission du 23 janvier 2018
Personnes en hibernation (image d'illustration).
Science Photo Library/VHB
AFP [Science Photo Library/VHB - AFP]
Science Photo Library/VHB - AFP

La biologie de l’espace (3/4): hibernation pour vols longue durée

Chaque mardi du mois de janvier 2018, Bastien Confino vous propose de prendre un peu de hauteur avec une série de reportages consacrés à la biologie de l’espace.

Pour ce troisième épisode, Bastien Confino s’intéresse aux ours! Le centre National d’Etudes Spatial français (CNES) s'intéresse aux mécanismes développés par ces plantigrades pour hiberner. Une faculté intéressante pour les astronautes du futur et les vols de longue durée. Avec Fabrice Bertile, biologiste et chimiste à l’Institut pluridisciplinaire Hubert Curien (IPHC) de l’Université de Strasbourg, et Blandine Chazarin, doctorante à l’Institut pluridisciplinaire Hubert Curien (IPHC) de l’Université de Strasbourg.
Séquence de l'émission du 23 janvier 2018
La dionée (Dionaea muscipula) ou attrape-mouche. [robert casacci - Fotolia]
robert casacci - Fotolia

Gros plan sur une plante gloutonne

Elisabeth Gordon décrit l’étrange comportement d’une plante carnivore, la dionée attrape-mouche. Selon des biologistes allemands de l’Université de Würzburg, ce végétal compte le nombre de mouvements que fait un insecte pour savoir comment le tuer et comment le digérer.

Explications.

> Un sujet en nouvelle diffusion

L'intégrale de l'émission du 23 janvier 2018