Séquence de l'émission du 15 février 2013
Le roi Henri IV en armure.
Leemage
AFP [Leemage - AFP]
Leemage - AFP

Le crâne d’Henri IV

A-t-on retrouvé le crâne d’Henri IV, mort il y a plus de 400 ans, c’est la question que pose le médecin légiste Philippe Charlier dans un livre qui parait le 15 février 2013: "Henri IV. L’énigme du roi sans tête".

Rencontre avec l'auteur qui présente dans son livre vingt-trois arguments à la fois médicaux et historiques qui prouvent qu'il s'agit bien de l’ancien roi français.

C’est une histoire qui commence en 1793. Cette année-là, les tombes royales de la Basilique de Saint Denis, en France, sont pillées et les restes des corps sont jetés dans une fosse commune. Vingt-quatre ans plus tard, Louis XVIII donnent l’ordre de mener des fouilles et on exhume le corps décapité d’Henri IV.

On ne retrouve pas la tête jusqu’à ce qu’un brocanteur, en 1919, achète le soit disant crâne d’Henri IV à Drouot pour trois francs. Notre crâne se fait à nouveau oublier, mais en 2008, Stéphane Gabet, un journaliste, contacte l’héritier du brocanteur de Drouot et retrouve l'objet en question.

Toute la question est alors de savoir si c’est bel et bien la tête d’Henri IV.

Un sujet préparé par Bastien Confino.

Séquence de l'émission du 15 février 2013
Sébastian Dieguez / chercheur en neuroscience cognitives à l’Université de Fribourg
RTS

Rencontre avec Sébastian Dieguez

Tous les vendredis, CQFD reçoit un homme ou une femme de science pour parler de son travail, de ses recherches, mais aussi de ses passions.

Aujourd'hui, le "grand invité du vendredi " se nomme Sébastian Dieguez, chercheur en neuroscience cognitives à l'Université de Fribourg. Mais pas seulement. Il est aussi l'une des plumes de la presse romande en signant chaque semaine des articles dans le journal satirique romand "Vigousse".

L'intégrale de l'émission du 15 février 2013