Les nouvelles technologies appliquées à l’humain permettent de soigner et de restaurer des capacités physiques ou psychologiques. [sepavone - Depositphotos]
sepavone - Depositphotos

L’humain amélioré est-il un bien pour la collectivité?

Les nouvelles technologies appliquées à l’humain permettent de soigner et de restaurer des capacités physiques ou psychologiques, mais que se passerait-il si elles permettaient d’améliorer les performances de personnes en bonne santé?

Daphné Bavelier, Professeure à la section de psychologie de la Faculté de psychologie et des sciences de l’éducation de l’Université de Genève, répond aux questions de Bastien Confino.