Séquence de l'émission du 9 janvier 2020
Le sport est bon pour la santé, mais peut avoir des impacts négatifs.
kjekol
Depositphotos [kjekol - Depositphotos]
kjekol - Depositphotos

Sensibiliser les jeunes aux effets du sport

Des modules pour sensibiliser les jeunes aux effets du sport sur leur santé sont proposés dans le cadre des Jeux Olympiques de la jeunesse qui se tiennent jusqu'au 22 janvier 2020. Sarah Dirren vous donne rendez-vous en direct de la Vaudoise Arena de Lausanne pour découvrir ces ateliers ouverts au grand public.

Avec Stéphane Tercier, chirurgien pédiatre, médecin du sport et responsable de la consultation SportAdo du Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV), et Stéphane Maeder, responsable du Centre sport et santé de l'Université de Lausanne (Unil) et de l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL).
Séquence de l'émission du 9 janvier 2020
Notre corps à la faculté de se battre tout seul contre bon nombre de maladies. 
SIphotography
Depositphotos [SIphotography - Depositphotos]
SIphotography - Depositphotos

Les bases scientifiques de lʹautoguérison

Huma Khamis s'intéresse à la faculté de notre corps de se battre tout seul contre bon nombre de maladies.

Avec le philosophe et professeur Jeremy Howick, directeur de lʹUnité dʹempathie de lʹUniversité dʹOxford et auteur de l'ouvrage "Docteur Vous, Les bases scientifiques de l'autoguérison".
Séquence de l'émission du 9 janvier 2020
Le philosophe et professeur Jeremy Howick, directeur de l’Unité d’empathie de l’Université d’Oxford.
Image avec crédit sur le site des éditions de l'Homme
Maurizio Montani
Editions de l'Homme [Maurizio Montani - Editions de l'Homme]
43:29

Bonus web: l'interview intégrale de Jeremy Howick

Séquence de l'émission du 9 janvier 2020
Les homophones sont des phrases qui sonnent exactement de la même manière mais qui ont une signification totalement différente. 
maurus
Depositphotos [maurus - Depositphotos]
maurus - Depositphotos

Notre faculté à dépasser l'homophonie

Silvio Dolzan se penche sur les homophones, ces phrases qui sonnent exactement de la même manière mais qui ont une signification totalement différente. Une récente étude du CNRS montre que dans 60 à 70% des cas nous sommes capables de les différencier.
Les détails avec Fanny Meunier, directrice de recherche CNRS, directrice du Laboratoire bases, corpus, langage de lʹUniversité Côte dʹAzur.

L'intégrale de l'émission du 9 janvier 2020