Séquence de l'émission du 8 décembre 2022
Cellule dendritique impliquée dans le déclenchement des réponses immunitaires.  [katerynakon - Depositphotos]
katerynakon - Depositphotos

La lutte contre le cancer est plus efficace à lʹaube

Lʹefficacité des immunothérapies contre le cancer varie selon lʹheure de la journée. La lutte contre la maladie est plus efficace à lʹaube. C'est ce que démontre une étude réalisée par l'Université de Genève (Unige) et l'Université de Munich.

Les détails avec Coline Barnoud, assistante doctorante au Département de pathologie et immunologie de l'Unige, interrogée par Sarah Dirren.
Séquence de l'émission du 8 décembre 2022
Les brèves du jour.
kentoh
Depositphotos [kentoh - Depositphotos]
kentoh - Depositphotos

Les brèves du jour

Sarah Dirren présente, en bref, les dernières nouvelles du monde de la science et de la santé.

Au programme: "Une carte mondiale des bactéries résistantes aux antibiotiques", "Un nouveau virus découvert dans des tiques en Suisse" et "Le plus vieil ADN jamais extrait découvert au Groenland".
Séquence de l'émission du 8 décembre 2022
Un laboratoire P4 à Genève en 2015. [Salvatore Di Nolfi - Keystone]
Salvatore Di Nolfi - Keystone

Ça nʹa pas de science: la sécurité dans les laboratoires de virologie

Il y a les opinions, les rumeurs, les modes et il y a la science. "Ça nʹa pas de science !" aborde les questions de société sous lʹangle scientifique. Quelles sont les études, les éventuelles preuves ou les doutes qui subsistent? Un rendez-vous imaginé par Adrien Zerbini.

Aujourd'hui, place à la question de la sécurité dans les laboratoires de recherche en virologie.

Avec Mirco Schmolke, responsable de la biosécurité au Centre médical universitaire (CMU) de Genève, Sophie Clément, responsable opérationnelle de ce CMU, la virologue Caroline Tapparel Vu, professeure à lʹUniversité de Genève (Unige), le virologue, Didier Trono, responsable du Laboratoire de virologie et de génétique de l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL), et le spécialiste des épidémies Renaud Piarroux, médecin chef de service aux Hôpitaux universitaires Pitié Salpêtrière, à Paris, et membre de l'Institut Pierre Louis dʹépidémiologie et de santé publique rattaché à lʹINSERM.
Séquence de l'émission du 8 décembre 2022
Ces panneaux très légers fonctionnent selon le même principe qu'une sonde géothermique: ils puisent la chaleur du béton ou de l'air, ce qui chauffe l'eau à l'intérieur d'un circuit fermé de tuyaux pour alimenter une pompe à chaleur. [capture d'écran - RTS]
capture d'écran - RTS

Gros plan sur la géothermie de surface sans forage

Récupérer la chaleur des parkings souterrains ou des bouches de métro pour chauffer des bâtiments alentours, c'est le principe de la géothermie de surface sans forage.

On en parle avec la chercheuse Margaux Peltier, co-fondatrice et directrice générale de la société Enedrape, fondée à l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL), qui a développé des panneaux capables de capter cette chaleur. Un sujet de Sophie Iselin.
Émission du 8 décembre 2022
Un laboratoire P4 à Genève en 2015. [Salvatore Di Nolfi - Keystone]
Salvatore Di Nolfi - Keystone

immunothérapie, virus et géothermie

La lutte contre le cancer est plus efficace à lʹaube
Les brèves du jour
Ça nʹa pas de science: la sécurité dans les laboratoires de virologie
Gros plan sur la géothermie de surface sans forage