Séquence de l'émission du 4 juin 2020
L'Arctique connaît une vague de chaleur inquiétante.
sandsun
Depositphotos [sandsun - Depositphotos]
sandsun - Depositphotos

LʹArctique en surchauffe

Durant le printemps 2020, les températures se sont envolées dans et aux abords du cercle polaire arctique avec plusieurs records battus et 30,5 degrés mesurés à Yarolʹin, en Sibérie. Ce phénomène pourrait avoir de lourdes conséquences et il inquiète les climatologues.

On en parle avec Samuel Jaccard, paléoclimatologue à lʹUniversité de Lausanne et spécialiste de la région arctique, interrogé par Bastien Confino.
Séquence de l'émission du 4 juin 2020
Les brèves du jour.
kentoh
Depositphotos [kentoh - Depositphotos]
kentoh - Depositphotos

Les brèves du jour

Bastien Confino présente, en bref, les dernières nouvelles du monde de la science et de la santé.

Au programme: "Un gigantesque complexe Maya découvert grâce à un système laser", "Les Australopithèques auraient vu un ciel fort différent du nôtre" et "Les abeilles suisses ne se portent pas trop mal".
Séquence de l'émission du 4 juin 2020
Après plusieurs semaines d’hospitalisation, les malades du Covid-19 les plus sévèrement atteints doivent se réadapter.
SimpleFoto
Depositphotos [SimpleFoto - Depositphotos]
SimpleFoto - Depositphotos

Zoom sur la neuroréhabilitation post-Covid-19

Après plusieurs semaines dʹhospitalisation, parfois dans le coma en soins intensifs, les malades du Covid-19 les plus sévèrement atteints doivent se réadapter.

Pour illustrer cela, Anne Baecher a recueilli le témoignage dʹun cinquantenaire qui a fait un séjour de dix-huit jours dans le coma, suivis de dix jours dans un service de médecine et de deux semaines en neuroréhabilitation. Avec Stéphanie Clarke et Stefano Carda, cheffe et médecin adjoint du Service de neuropsychologie et de neuroréhabilitation du Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV).
Séquence de l'émission du 4 juin 2020
La musique d'orchestre est bonne pour la tête.
katatonia82
Depositphotos [katatonia82 - Depositphotos]
katatonia82 - Depositphotos

La musique d'orchestre, c'est bon pour la tête

Stéphane Délétroz présente le projet EMODEMOS qui cherche à mesurer lʹimpact de la musique classique sur le cerveau de jeunes issus de quartiers défavorisés. Cette étude a montré que jouer dʹun instrument dans un orchestre de musique classique a des effets bénéfiques sur les capacités cognitives et la gestion des émotions.

Les détails avec Gilles Delebarre, directeur délégué du projet Démos, et Donald Glowinski, conseiller scientifique au Centre suisse des sciences affectives de lʹUniversité de Genève et responsable de cette étude.

L'intégrale de l'émission du 4 juin 2020