Séquence de l'émission du 3 mars 2021
Il y a des liens génétiques entre les troubles alimentaires, les maladies mentales et la régulation du poids corporel.
fotorince74
Depositphotos [fotorince74 - Depositphotos]
fotorince74 - Depositphotos

Les bases génétiques des troubles alimentaires

Une étude met en lumière les liens génétiques entre les troubles alimentaires, les maladies mentales et la régulation du poids corporel. Pour y parvenir, les chercheurs ont comparé les génomes de 20'000 personnes qui ont également répondu à un large questionnaire.

Les détails avec Nadia Micali, professeure au Département de psychiatrie de lʹUniversité de Genève (Unige) et cheffe du Service de psychiatrie de lʹenfant et de lʹadolescent aux Hôpitaux universitaires de Genève (HUG), interrogée par Sarah Dirren.
Séquence de l'émission du 3 mars 2021
Les brèves du jour.
kentoh
Depositphotos [kentoh - Depositphotos]
kentoh - Depositphotos
Séquence de l'émission du 3 mars 2021
Additionner des petits traitements pourrait être efficace contre le Covid-19.
boskorelly
Depositphotos [boskorelly - Depositphotos]
boskorelly - Depositphotos

Une addition de petits traitements pour lutter contre le Covid

Adrien Zerbini évoque une piste originale pour lutter contre le Covid-19. Mises ensemble, les connaissances et les techniques développées depuis le début de la maladie pourraient-elles être une arme efficace pour combattre la pandémie?

L'avis du spécialiste en prévention et en santé publique Bertrand Graz, médecin à la Fondation Antenna et enseignant à lʹUniversité de Genève (Unige).
Séquence de l'émission du 3 mars 2021
Les médicaments anxiolytiques s’avèrent vite addictifs et augmenteraient les risques de démence.
Spectral
Depositphotos [Spectral - Depositphotos]
Spectral - Depositphotos

Les benzodiazépines, des anxiolytiques dont il faut se méfier

Stéphane Délétroz vous dit tout sur une famille de médicaments très largement prescrits: les benzodiazépines. Préconisés pour leurs vertus anxiolytiques, ils sʹavèrent vite addictifs et augmenteraient les risques de démence.

Le point avec le biologiste Nicolas Donzé, chef adjoint du Service de chimie clinique et toxicologique de lʹInstitut central des hôpitaux à Sion.
Séquence de l'émission du 3 mars 2021
L’être humain aime réduire l’effort.
dasha11
Depositphotos [dasha11 - Depositphotos]
dasha11 - Depositphotos

Dans la tête… dʹun paresseux

Lʹêtre humain peut être très créatif quand il sʹagit de réduire lʹeffort. L'invention de la roue, du moteur, de la machine à laver, du téléphone portable… Toutes ces technologies visent à nous rendre la vie plus facile et moins fatigante. Alors: la paresse permet-elle la survie de lʹespèce ou serait-elle le péché capital qui la mènera à sa perte? Cʹest la question que pose "Dans la tête de…" (RTS Un) dans son édition du 3 mars 2021.

Présentation avec Luigi Marra, producteur de l'émission.

L'intégrale de l'émission du 3 mars 2021