Séquence de l'émission du 2 avril 2020
Certains médicaments contre l’hypertension pourraient aggraver le coronavirus. [Karen Pulfer Focht - Reuters]
Karen Pulfer Focht - Reuters

Les personnes hypertendues face au Covid-19

Face au Sars-CoV-2, certaines personnes sont plus à risque que d'autres. Notamment celles qui font de lʹhypertension. Or cela concerne 30% de la population suisse. Des informations circulent à propos de certains médicaments contre lʹhypertension qui pourraient aggraver le Covid-19.

Le point avec Antoinette Péchère, spécialiste de lʹhypertension aux Hôpitaux Universitaires de Genève, interrogée par Cécile Guérin.
Séquence de l'émission du 2 avril 2020
Au Gabon, des chauves-souris ont hébergé le virus Ebola.
Christophe Lepetit/Only France
AFP [Christophe Lepetit/Only France - AFP]
Christophe Lepetit/Only France - AFP

La chauve-souris, cette hébergeuse de virus

La chauve-souris est fortement soupçonnée dʹêtre à lʹorigine de la pandémie de Covid-19. Cet animal est en effet porteur d'un coronavirus très proche génétiquement du Sars-CoV-2. Ce n'est pas la première fois que la chauve-souris est un réservoir à virus (Ebola, SARS, MERS), c'est-à-dire d'avoir la capacité étonnante d'héberger un virus sans en être malade.

Les explications d'Anne Baecher.
Séquence de l'émission du 2 avril 2020
Il est possible de garder la forme en restant à la maison.
Barriolo82
Depositphotos [Barriolo82 - Depositphotos]
Barriolo82 - Depositphotos

Ma santé confinée: du sport avec une chaise

Que ce soit au niveau du corps ou de la tête, le confinement ne doit pas se traduire par une dégradation de la santé. Chaque semaine, Adrien Zerbini vous propose des exercices pratiques à faire à la maison. Au programme: sport, méditation, relaxation, hypnose…

Aujourd'hui: du sport pour les sédentaires grâce à une simple chaise. Avec Grégoire Millet, professeur à l'Institut des sciences du sport de l'Université de Lausanne (ISSUL), et Tiffany Astolfi, doctorante à l'ISSUL.
Séquence de l'émission du 2 avril 2020
Des scientifiques étudient les effets du confinement sur les individus.
Bubbers
Depositphotos [Bubbers - Depositphotos]
Bubbers - Depositphotos

Les effets du confinement sous la loupe

Bastien Confino se penche sur deux études qui tentent de mesurer la capacité dʹadaptation des personnes au confinement. La première, Covistress, a pour but de mesurer les impacts des différentes mesures prises face au coronavirus en comparant un confinement strict en France, un confinement plus souple en Suisse, pas de confinement en Suède, etc. La seconde, Covadapt, ambitionne de comprendre les impacts sociaux et sur la santé mentale du confinement en Suisse et en France.

On en parle avec Christian Clot, chercheur-explorateur franco-Suisse et directeur du Human Adaptation Institute.

L'intégrale de l'émission du 2 avril 2020